Utilisation de VMware Fusion

Utilisation de VMware Fusion

VMware Fusion 8.0 VMware Fusion Pro 8.0

Ce document prend en charge la version de chacun des produits répertoriés, ainsi que toutes les versions publiées par la suite jusqu’au remplacement dudit document par une nouvelle édition. Pour rechercher des éditions plus récentes de ce document, rendez-vous sur : http://www.vmware.com/fr/support/pubs.

FR-001869-00

Vous trouverez la documentation technique la plus récente sur le site Web de VMware à l’adresse :
http://www.vmware.com/fr/support/

Le site Web de VMware propose également les dernières mises à jour des produits.

N’hésitez pas à nous transmettre tous vos commentaires concernant cette documentation à l’adresse suivante :
docfeedback@vmware.com

Copyright © 2015 VMware, Inc. Tous droits réservés. Copyright et informations sur les marques.

VMware, Inc.
3401 Hillview Ave. Palo Alto, CA 94304 www.vmware.com
VMware, Inc.
Quartier Boieldieu 92042 Paris La Défense France www.vmware.com/fr
Table des matières

Utilisation de VMware Fusion 5

Premiers pas avec Fusion 7
À propos de VMware Fusion 7
Configuration requise pour Fusion 8 Installer Fusion 8
Démarrer Fusion 9
Tutoriels vidéo 9
Consultation des ressources en ligne de Fusion 9

Comprendre Fusion 11
Machines virtuelles et fonctions de Fusion 11
Navigation et prise de mesures avec l’interface de Fusion 16

Configuration de Fusion 27
Réglage des préférences de Fusion 27
Personnalisation de l’écran de Fusion 33
Maintien d’une application Windows ou Linux dans le Dock Mac 34
Définir une application de la machine virtuelle à s’ouvrir lorsque vous vous connectez à votre Mac 34 Sommaire du package machine virtuelle 35
Travailler avec des packages machine virtuelle 35

Création de machines virtuelles 37
Créer une machine virtuelle 37
Charger une machine virtuelle sur un serveur distant 49 Charger une machine virtuelle sur VMware vCloud Air 49 Télécharger une machine virtuelle depuis un serveur distant 50
Migration d’un ordinateur physique existant vers une machine virtuelle 50 Importation de machines virtuelles Windows 55
Installation et utilisation de VMware Tools 58 Clonage de machines virtuelles avec Fusion Pro 62

Utilisation des machines virtuelles 67
Exécution de Fusion Pro et de machines virtuelles 67
Ouverture d’une application Windows ou Linux en vue Unity 75
Ouverture d’une application Windows ou Linux depuis le menu Applications 76 Déplacement et partage de fichiers avec le Mac 76
Partage d’applications entre le Mac et les machines virtuelles Windows 78 Maintien d’une application Windows ou Linux dans le Dock Mac 80 Basculement entre les machines virtuelles activées 80
Utilisation de périphériques d’entrée Mac dans une machine virtuelle 80

Forcer les machines virtuelles à accepter les entrées du clavier et de la souris 81

Partage de fichiers entre les machines virtuelles Windows et le Mac 83 Systèmes d’exploitation clients prenant en charge les dossiers partagés 84 Systèmes d’exploitation clients prenant en charge les dossiers en miroir 84 Activation des dossiers partagés ou en miroir d’une machine virtuelle 85
Ajouter ou supprimer un dossier en miroir 85 Ajouter un dossier partagé 85
Suppression d’un dossier partagé 86

Protection des machines virtuelles 87
Snapshots 87
AutoProtect 89
Installation de McAfee AntiVirus Plus sur une machine virtuelle Windows 90 Copier une machine virtuelle sur un support externe 91
Utilisation de Time Machine avec Fusion sur le Mac 91

Configuration des machines virtuelles 93
Réglages système généraux de Fusion 93
Réglage d’une machine virtuelle pour qu’elle démarre lors du démarrage de Fusion 94 Définition des processeurs virtuels et de la mémoire 95
Activation des applications par défaut 97 Configuration de profils Claviers et souris 99
Activer un lecteur de CD/DVD sur une machine virtuelle distante 99 Activer un lecteur de disquette sur une machine virtuelle distante 100 Afficher l’état d’un serveur ou d’une machine virtuelle distante 100 Activation de l’accélération des cartes graphiques 3D 101
Activation de la prise en charge de l’écran Retina 101
Activer les touches d’accès rapide pour les machines virtuelles 102 Configurer la gestion des cartes graphiques discrètes 102
Sélection de l’imprimante par défaut d’une machine virtuelle 103 Ajout d’un périphérique 103
Sélection d’un périphérique de démarrage 126 Cryptage et restriction d’une machine virtuelle 127 Compatibilité de la machine virtuelle 131
Configuration des options d’isolation de client pour une machine virtuelle 132 Gestion des réglages avancés 133

Mise à niveau de Fusion 139
Mettre à jour Fusion avec Autoupdate 139
Mettre à niveau Fusion à partir d’un téléchargement 140
Mise à niveau de Fusion vers une version sous licence suite à la période d’évaluation 140 Mise à niveau de VMware Tools 141
Désinstallation de Fusion 142
Forcer l’arrêt des processus de la machine virtuelle 142

Index 143

Utilisation de VMware Fusion

Utilisation de VMware Fusion décrit comment utiliser VMware Fusion® afin de créer, utiliser et gérer des machines virtuelles. Il décrit également comment installer, configurer, mettre à niveau et désinstaller Fusion.

Public ciblé

Ces informations sont conçues pour toute personne souhaitant installer, mettre à niveau ou utiliser Fusion.

Premiers pas avec Fusion 1

Fusion vous permet d’exécuter des applications et des périphériques PC sur votre Mac équipé d’un processeur Intel.

Conçu pour l’utilisateur Mac, Fusion permet de profiter de la sécurité, de la flexibilité et de la portabilité des machines virtuelles pour exécuter Windows et d’autres systèmes d’exploitation x86 en même temps que Mac OS X.

Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :

n « À propos de VMware Fusion », page 7

n « Configuration requise pour Fusion », page 8

n « Installer Fusion », page 8

n « Démarrer Fusion », page 9

n « Tutoriels vidéo », page 9

n « Consultation des ressources en ligne de Fusion », page 9

À propos de VMware Fusion

Examinons rapidement les fonctionnalités de Fusion et son fonctionnement.

Fonctionnalités de Fusion

Fusion permet d’exécuter des applications Windows et des périphériques PC sur un Mac Intel. Il permet également d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation et applications simultanément, en même temps que les applications de Mac. Les systèmes d’exploitation et applications sont isolés dans des machines virtuelles sécurisées.

Fonctionnement de Fusion

Fusion mappe les ressources matérielles physiques avec les ressources des machines virtuelles de manière à ce que chaque machine dispose de son propre processeur, sa mémoire, ses disques, ses périphériques E/S, etc. Chaque machine virtuelle représente l’équivalent complet d’un ordinateur x86 standard, bien que celle- ci soit composée d’un paquet de fichiers sur le Mac.

Après avoir installé Fusion et créé une machine virtuelle, vous avez la possibilité d’installer et d’exécuter des systèmes d’exploitation entiers et non modifiés et des logiciels d’application associés sur la machine, de la même manière que sur un PC physique. Les systèmes d’exploitation que vous pouvez utiliser sont Windows, Linux et Mac OS X. Fusion permet d’utiliser un second PC sans les frais, la configuration physique et la maintenance que cela implique.

Le système d’exploitation de l’ordinateur sur lequel vous exécutez Fusion est appelé l’hôte. Mac OS X et Mac OS X Server sont les deux seuls hôtes pris en charge pour Fusion. Le système d’exploitation virtualisé exécuté sous Fusion est appelé le client.

Configuration requise pour Fusion

Vérifiez que vous disposez de la configuration minimale requise suivante pour installer et utiliser Fusion.

n Un Mac avec un processeur Intel 64 bits. Compatible avec les processeurs Core 2 Duo, Xeon, i3, i5, i7 ou version ultérieure.

n Mac OS X 10.9.0 ou version ultérieure pour le SE hôte. Mac OS X 10.10 ou version ultérieure recommandé.

n Support d’installation du système d’exploitation (disque ou image disque) pour les machines virtuelles.
Systèmes d’exploitation Windows disponibles séparément chez Microsoft et auprès d’autres distributeurs.

IMPORTANT Fusion ne fournit aucun système d’exploitation pour l’installation sur des machines virtuelles que vous créez avec Fusion. Vous devez fournir le support d’installation du système d’exploitation.

n 4 Go de mémoire, 8 Go recommandés.

n 750 Mo d’espace disque disponible pour Fusion et au moins 5 Go d’espace disque disponible pour chaque machine virtuelle.

REMARQUE Vous devez disposer d’une mémoire suffisante pour exécuter Mac OS X, chaque système d’exploitation client, ainsi que les applications du Mac et des machines virtuelles.

Installer Fusion

Vous installez Fusion de la même manière que les autres applications Mac OS X. L’installation de Fusion ne modifie pas les machines virtuelles existantes.
Prérequis

n Vérifiez que vous disposez du mot de passe d’administrateur de votre Mac.

n Téléchargez le fichier d’installation de Fusion sur votre Mac. Vous pouvez obtenir le fichier d’installation de Fusion sur le site Web de VMware.

n Vérifiez que vous disposez de la clé de licence appropriée. Par exemple, si vous utilisez
VMware Fusion Pro, vous devez fournir une clé de licence Fusion Pro pour activer les fonctions de Fusion Pro.

Pour plus d’informations sur l’installation de Fusion Pro pour Horizon FLEX, consultez le Guide de l’utilisateur de VMware Horizon FLEX.

Procédure

Double-cliquez sur le fichier Fusion .dmg pour l’ouvrir.

Le contenu de l’image disque apparaît dans la fenêtre Finder de Fusion.

Dans la fenêtre Finder, faites glisser l’icône de VMware Fusion sur l’icône du dossier Applications.

Lorsque vous y êtes invité, saisissez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe d’administrateur.

Fusion est installé dans le dossier Applications de votre Mac.
Chapitre 1 Premiers pas avec Fusion

Démarrer Fusion

Commencez à utiliser Fusion.

Prérequis

Vérifiez que vous disposez du mot de passe d’administrateur de votre Mac.

Procédure

Dans le dossier Applications, double-cliquez sur VMware Fusion.

La fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles apparaît. Depuis cette fenêtre, vous pouvez commencer à utiliser les machines virtuelles.

(Facultatif) Pour maintenir Fusion dans le Dock, cliquez avec le bouton droit sur l’icône et sélectionnez
Options > Garder dans le Dock.

Tutoriels vidéo

Regardez des vidéos en ligne sur l’utilisation de Fusion.

Si vous découvrez Fusion, regardez quelques tutoriels vidéo pour vous familiariser avec les fonctionnalités de Fusion.

Procédure

n Dans Fusion, cliquez sur Aide > Tutoriels vidéo pour accéder à un très grand nombre de sujets qui peuvent vous aider à vous familiariser avec Fusion.

n Vous pouvez également accéder à ces vidéos à partir du Centre d’apprentissage de VMware Fusion à l’adresse http://www.vmwarefusionlearningcenter.com.

Suivant

Sur la page Web du support technique de VMware Fusion vous pouvez trouver de l’aide et des informations sur le dépannage pour lancer Windows et Linux sur un Mac, les problèmes d’activation de Windows, le partage des données, l’utilisation des disques virtuels etc. Reportez-vous au Centre de support produit de VMware Fusion à l’adresse http://www.vmwarefusionlearningcenter.com.

Consultation des ressources en ligne de Fusion

Rendez-vous sur la page d’accueil et la page de support de VMware Fusion pour accéder aux nouveautés produit, aux FAQ, à de nombreuses ressources complémentaires et à la communauté en ligne.

Pour en savoir plus sur les offres d’assistance VMware disponibles, l’enregistrement d’un produit ou la création d’une requête d’assistance technique, rendez-vous sur le portail d’assistance VMware à l’adresse http://www.vmware.com/go/fusionsupport

Pour plus d’informations sur l’utilisation de Fusion, consultez les ressources d’auto-assistance suivantes :

n Le centre d’apprentissage VMware Fusion comporte des didacticiels vidéo, des FAQ, des forums communautaires, etc. qui vous permettent de découvrir et d’exécuter rapidement Fusion.

n Didacticiels vidéo d’autoformation et réponses aux questions fréquemment posées sur le portail d’assistance VMware à l’adresse http://www.vmware.com/go/fusionsupport. Cliquez sur l’onglet Advanced Help pour afficher la liste des didacticiels.

n VMware vous recommande également de joindre la Communauté VMware Fusion à l’adresse http://www.vmware.com/go/fusionforums. (en anglais). La Communauté VMware Fusion permet aux utilisateurs de Fusion d’échanger des informations, des questions et des commentaires afin de mieux exploiter les fonctions de l’application.

n La Base de connaissances VMware fournit des informations de dépannage, des solutions aux messages d’erreur et des recommandations concernant la plupart des produits VMware. Pour plus d’informations sur un problème spécifique rencontré dans Fusion, sélectionnez VMware Fusion dans la liste des produits, puis saisissez un mot clé décrivant votre problème à la page http://kb.vmware.com.

n Pour obtenir des réponses aux questions fréquemment posées concernant Fusion, rendez-vous à l’adresse http://www.vmware.com/products/fusion/faqs.html.

Comprendre Fusion 2

Fusion exploite la virtualisation de manière à fournir un outil puissant d’exploitation d’applications et de périphériques PC sur un Mac.

Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :

n « Machines virtuelles et fonctions de Fusion », page 11

n « Navigation et prise de mesures avec l’interface de Fusion », page 16

Machines virtuelles et fonctions de Fusion

Avec Fusion, vous pouvez exécuter des machines virtuelles sur votre Mac, vous donnant ainsi accès à un large éventail de systèmes d’exploitation Windows, et à d’autres systèmes d’exploitation x86 et applications.

Qu’est-ce qu’une machine virtuelle ?

Une machine virtuelle est un ordinateur logiciel qui, comme un ordinateur physique, permet d’exécuter un système d’exploitation et des applications.

En général, une machine virtuelle inclut un écran, un disque dur ou des disques, un ou plusieurs processeurs, une mémoire, un lecteur de CD/DVD, une carte réseau et un contrôleur USB, tous ces éléments étant virtuels. Les éléments d’une machine virtuelle sont par conséquent créés par un logiciel et stockés sur votre Mac.

La machine virtuelle est exécutée dans une fenêtre de votre Mac doté d’un processeur Intel. Vous pouvez installer un système d’exploitation et des applications dans la machine virtuelle, puis l’utiliser comme tout ordinateur physique. Ni le système d’exploitation, ni les applications ou d’autres ordinateurs d’un réseau ne peuvent différencier une machine virtuelle d’un ordinateur physique. Tout ce que vous pouvez faire sur un ordinateur physique (installer un logiciel, enregistrer des fichiers, ajouter des lecteurs, etc.) est également possible sur une machine virtuelle.

Les machines virtuelles sont entièrement prises en charge par Fusion avec le matériel physique sous-jacent. Par exemple, vous pouvez configurer une machine virtuelle avec des composants virtuels différents des composants physiques existants sur le matériel sous-jacent. Les machines virtuelles présentes sur le même hôte physique peuvent exécuter différents types de systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Mac OS X et autres).

Fonctionnalités de Fusion

Avec Fusion, vous pouvez créer, ouvrir et exécuter des machines virtuelles VMware, et utiliser le matériel d’un PC sur votre Mac.

Avec Fusion, vous pouvez effectuer les tâches suivantes :

n Exécuter des systèmes d’exploitation x86, notamment Windows, Linux, Mac OS X Server et autres sur Mac OS X, et ce, sans redémarrage.

n Exécuter des applications Windows et Linux sur un Mac Intel.

n Exécuter la plupart des applications 3D de Windows qui requièrent DirectX 9 ou DirectX 10 sur votre Mac.

n Importer des machines virtuelles créées avec Parallels Desktop, Microsoft Virtual PC pour Mac, ou des machines virtuelles qui utilisent la norme OVF (Open Virtualization Format).

n Migrer votre PC Windows physique vers une machine virtuelle de Fusion à l’aide de l’assistant de migration intégré.

n Accéder à des périphériques USB, tels que des caméras vidéo et des disques ultra-rapides, à partir d’une machine virtuelle.

n Faire glisser des fichiers entre votre ordinateur hôte Mac OS X Intel et les machines virtuelles exécutant d’autres systèmes d’exploitation x86.

n Fusion fonctionne avec des machines virtuelles VMware créées avec différents produits VMware. Pour plus d’informations, consultez « Compatibilité de la machine virtuelle », page 131.

Systèmes d’exploitation clients pris en charge

Fusion prend en charge plus de 100 systèmes d’exploitation clients, notamment la plupart des versions de Windows, Mac OS X, Mac OS X Server et Linux.

Pour obtenir de l’assistance sur le système d’exploitation client, rendez-vous sur
http://www.vmware.com/go/hcl

Vous pouvez aussi aller sur le site Web de VMware et cliquez sur l’onglet Support & Téléchargements. Sous Support Resources, cliquez sur le lien Compatibility Guides.

Spécifications du matériel virtuel

Chaque machine virtuelle est dotée d’une configuration de matériel virtuel standard en termes de chipset, BIOS, ports, etc. La taille mémoire et le nombre de processeurs varient en fonction de votre Mac.

Processeur

n Un processeur virtuel sur un système hôte avec un ou plusieurs processeurs logiques

n Jusqu’à huit processeurs virtuels (multitraitement symétrique virtuel octodirectionnel ou Virtual SMP™) sur un système hôte équipé d’au moins quatre processeurs logiques

n Les configurations suivantes comprennent deux processeurs logiques :

n Un Mac multiprocesseur équipé de deux processeurs physiques ou plus

n Un Mac à processeur unique avec un processeur multicœur

Chipset

n Carte mère de type Intel 440BX

n NS338 SIO

n 82093AA IOAPIC

BIOS

n PhoenixBIOS 4.0 version 6 avec VESA BIOS

Mémoire

n Jusqu’à 64 Go, en fonction de la mémoire disponible sur votre Mac, la version matérielle de la machine virtuelle et du système d’exploitation client

n La mémoire totale disponible pour toutes les machines virtuelles est limitée uniquement par la taille mémoire du Mac

REMARQUE Si vous allouez trop de mémoire à vos machines virtuelles et les exécuter toutes simultanément, les performances de votre Mac pourraient se dégrader dues à des échanges disque importants. Il est recommandé de veillez à ce que la taille de mémoire totale utilisée par Fusion et les machines virtuelles actives ne dépasse pas 70 % de la mémoire totale de votre Mac.

Cartes graphiques

n VGA

n SVGA

n Carte vidéo 3D accélérée avec 128 Mo avec DirectX 9.0c, avec Shader Model 3 et OpenGL 2.1 pour Windows XP comme SE client

n Carte vidéo 3D accélérée avec 256 Mo avec DirectX 9.0EX, avec Aero et OpenGL 2.1 pour Windows Vista et version ultérieure comme SE client

n Carte vidéo 3D accélérée avec DirectX 10, avec OpenGL 3.3 pour Windows Vista et version ultérieure comme SE client. DirectX 10 requiert OSX 10.10 ou version ultérieure sur l’hôte et la version matérielle 12 et ultérieure. DirectX 10 requiert également un GPU Intel HD4000 ou version ultérieure, Nvidia GeForce 650M ou version ultérieure ou AMD Radeon HD 5750 ou version ultérieure.

n Pour utiliser les extensions OpenGL (Open Graphics Library) GL_EXT_texture_compression_s3tc et GL_S3_s3tc dans un système d’exploitation client Windows XP ou Windows 7 ou version ultérieure, vous devez installer Microsoft DirectX End-User Runtime sur le système d’exploitation client. OpenGL est une interface de programmation d’applications utilisée pour définir des cartes graphiques 2D et 3D. Vous pouvez télécharger Microsoft DirectX End-User Runtime sur le site Web du Centre de téléchargement Microsoft.

Périphériques IDE

n Jusqu’à quatre périphériques. Ces périphériques peuvent être un disque dur virtuel ou un lecteur CD/DVD virtuel

n Disques IDE virtuels jusqu’à 8 To

n Le lecteur CD/DVD peut être un périphérique physique sur le système hôte ou client, un fichier image ISO ou un fichier image DMG.

Périphériques SATA

n Jusqu’à 120 périphériques SATA : 4 contrôleurs et 30 périphériques par contrôleur

n Disques SATA virtuels jusqu’à 8 To

Périphériques SCSI

n Jusqu’à 60 périphériques. Ces périphériques peuvent être un disque dur virtuel ou un lecteur CD/DVD virtuel

n Disques SCSI virtuels jusqu’à 8 To

n Contrôleur d’E/S LSI Logic LSI53C10xx Ultra320 SCSI. Pour les systèmes clients Windows XP, un pilote supplémentaire est requis, disponible sur le site Web de LSI Logic. Sur le site Web, sélectionnez Support
& Downloads (Support et téléchargements), cliquez sur le lien de téléchargement des pilotes, puis
sélectionnez le contrôleur dans le menu déroulant pour trouver le pilote à télécharger.

n Adaptateur de bus hôte compatible Mylex (BusLogic) BT-958. Pour les systèmes clients Windows XP et Windows Server 2003, un pilote supplémentaire est requis, disponible sur le site Web de VMware. Consultez http://www.vmware.com/download/fusion/drivers_tools.html.

Imprimantes

n Impression sans pilote. Réplication automatique des imprimantes hôtes dans les machines virtuelles client, y compris les imprimantes PCL et PostScript

n Imprimantes locales et connectées au réseau

Lecteurs de disquette

n Jusqu’à deux lecteurs de disquette de 1,44 Mo

n Les lecteurs de disquette virtuels utilisent uniquement des fichiers image de disquette

Ports série (COM)

n Jusqu’à quatre ports série (COM)

n Les ports série virtuels servent uniquement à la sortie vers un fichier

n Un port série peut être utilisé pour l’impression sans pilote

Ports parallèles (LPT)

n Jusqu’à trois ports parallèles (LPT) bidirectionnels

n Les ports parallèles virtuels servent uniquement à la sortie vers un fichier

Ports USB

n Prise en charge de l’USB 2.0 haut débit et de l’USB 3.0 ultra débit

n Prise en charge de la plupart des périphériques, notamment les imprimantes, scanners, assistants personnels, lecteurs de disque dur, lecteurs de carte mémoire et appareils photos numériques USB, ainsi que des périphériques à flux tels que webcams, haut-parleurs et microphones

Claviers

n Type 104 touches Windows 95/98 amélioré

Souris et tablettes graphiques

n Souris PS/2

n Souris USB

n Tablettes graphiques USB

Cartes Ethernet

n Jusqu’à 10 cartes Ethernet virtuelles sont prises en charge.

Mise en réseau virtuelle

n Trois concentrateurs virtuels sont configurés par défaut pour une mise en réseau avec liaison par un pont, pour l’hôte uniquement et le protocole NAT

n Prise en charge de la plupart des protocoles Ethernet, notamment TCP/IP v4, Microsoft Networking, Samba, Novell NetWare et Network File System.

n Le protocole NAT (conversion d’adresses réseau) intégré prend en charge le logiciel client via TCP/IP v4, FTP, DNS, HTTP, WINS et Telnet, y compris VPN (réseau privé virtuel) pour le protocole PPTP sur NAT.

n Créez des réseaux virtuels supplémentaires pour créer des réseaux logiques isolés. Cette fonction est disponible uniquement avec Fusion Pro.

n La prise en charge d’IPv6 pour NAT ne s’applique qu’à des réseaux virtuels supplémentaires, et elle n’est disponible qu’avec Fusion Pro.

Audio

n Entrée et sortie audio utilisant les paramètres d’entrée/sortie par défaut du Mac.

n Émulation des cartes son Creative Labs Sound Blaster ES1371 AudioPCI. L’entrée MIDI, les contrôleurs et manettes de jeu ne sont pas pris en charge.

n HDAudio

Disques SSD

Si votre machine hôte est équipée d’un disque SSD, l’hôte informe les systèmes d’exploitation client qu’il tourne sur un SSD.

Cela permet aux systèmes d’exploitation client d’optimiser leurs comportements. Comment les machines virtuelles reconnaissent SSD et utilisent cette information en fonction du système d’exploitation client et le type de disque du disque virtuel (SCSI, SATA ou IDE).

n Sur les machines virtuelles Windows 8, Windows 10, Ubuntu et Red Hat Enterprise Linux, tous les types de lecteurs peuvent signaler leurs disques virtuels comme des disques SSD.

n Sur les machines virtuelles Windows 7, seuls les disques virtuels IDE et SATA peuvent signaler leurs disques virtuels comme SSD. Les disques virtuels SCSI se signalent SSD que lorsqu’ils sont utilisés comme disque système dans une machine virtuelle, ou comme un lecteur mécanique lorsqu’ils sont utilisés comme un lecteur de données dans une machine virtuelle.

n Sur les machines virtuelles Mac, seuls les disques virtuels SATA sont signalés comme SSD. Les disques virtuels IDE et SCSI sont signalés comme lecteurs mécaniques.

Utilisez le système d’exploitation de la machine virtuelle pour vérifier que votre machine virtuelle utilise SSD comme disque virtuel.

Navigation et prise de mesures avec l’interface de Fusion

Avec les éléments de l’interface de Fusion, vous pouvez accéder à vos machines virtuelles et gérer Fusion.

Barre d’outils de VMware Fusion
Vous pouvez utiliser les icônes de la barre d’outils pour exécuter des actions ou modifier des paramètres. Vous pouvez utiliser la barre d’outils de VMware Fusion pour modifier l’état de la machine virtuelle (par
exemple mettre sous tension, interrompre, redémarrer), accéder à ses snapshots, ou afficher et modifier des
paramètres.

Vous pouvez afficher la barre d’outils de VMware Fusion dans la fenêtre de la machine virtuelle en mode Fenêtre unique et dans la Bibliothèque de machines virtuelles pour afficher ou masquer la barre d’outils dans le menu Afficher. Consultez « Afficher ou masquer la barre d’outils de Fusion », page 33.

Exécution d’actions sur les machines virtuelles à partir de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles

La fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles affiche les machines virtuelles que vous avez créées ou activées dans Fusion.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles pour accéder à la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles.

Utilisez l’un des contrôles de la fenêtre pour exécuter une action avec une machine virtuelle existante ou pour créer une nouvelle machine.

Option Action
Démarrer une machine virtuelle Cliquez sur le bouton de lecture dans l’image miniature de la machine
virtuelle.
Suspendre une machine virtuelle Sélectionnez l’image miniature de la machine virtuelle, puis cliquez sur le
bouton de suspension dans la barre d’outils.

Ajouter des remarques concernant une machine virtuelle
Sélectionnez la machine virtuelle et cliquez sur Machine virtuelle > Obtenir des informations. Entrez vos remarques dans le champ Remarques des Paramètres généraux de la machine virtuelle.

Renommer une machine virtuelle Double-cliquez sur le nom de la machine virtuelle et entrez un nouveau
nom.

Déterminer l’emplacement des fichiers d’une machine virtuelle

Modifier les réglages d’une machine virtuelle

Ajouter une machine virtuelle à la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles
Supprimer une machine virtuelle de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles

Créer une nouvelle machine virtuelle, importer une machine virtuelle ou migrer un ordinateur physique
a Faites un Ctrl-clic sur la machine virtuelle. b Sélectionnez Afficher dans le Finder.
Cliquez sur Réglages pour ouvrir la fenêtre correspondante pour cette machine virtuelle. Certains réglages ne peuvent être modifiés que si la machine virtuelle est désactivée.
Faites glisser l’icône du paquet de la machine virtuelle ou le fichier .vmx de la machine virtuelle vers la fenêtre.

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Sélectionnez la machine virtuelle et cliquez sur Supprimer.
La suppression d’une machine virtuelle de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles ne revient pas à la supprimer du disque dur.
Utilisez le menu Fichier pour créer une nouvelle machine virtuelle, importer une machine virtuelle ou migrer un PC.

Utilisez le volet Page d’accueil pour créer une machine virtuelle ou en obtenir une à partir d’une autre source

Vous pouvez créer une machine virtuelle ou migrer un PC physique.

Activation de la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle

Vous pouvez utiliser votre partition Boot Camp tout en exécutant votre système d’exploitation Mac. Pour ce faire, utilisez Fusion de manière à activer la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle.

Boot Camp est un logiciel Apple qui permet à un Mac doté d’un processeur Intel d’exécuter des systèmes d’exploitation Windows. Au démarrage, vous êtes invité à choisir entre un système Mac ou Windows. Boot Camp crée des partitions Mac et Windows séparées sur votre disque dur de manière à créer un environnement avec double amorçage. En utilisant votre partition Boot Camp Windows en tant que machine virtuelle de Fusion, vous pouvez exécuter les tâches suivantes :

n Utiliser votre machine virtuelle Boot Camp et votre Mac sans redémarrer ni basculer de l’un à l’autre.

n Partager des fichiers entre votre machine virtuelle Boot Camp et votre Mac, grâce à des dossiers partagés et en glissant-déposant des fichiers ou en coupant et collant du texte.

REMARQUE Si VMware Tools n’est pas installé, vous risquez de faire face à des complications de réactivation de Windows. Dans ce cas, si vous réactivez Windows dans votre machine virtuelle Boot Camp et que vous démarrez ensuite votre partition Boot Camp de manière native, vous êtes invité à réactiver Windows. La réactivation de Windows dans votre partition Boot Camp native exige la réactivation de votre machine virtuelle Boot Camp lors de la prochaine activation, et ainsi de suite. L’installation de VMware Tools résout ce problème.

Prérequis

Vous devez avoir installé une partition Boot Camp sur votre système avant de démarrer cette procédure. Vous devez disposer de privilèges d’administrateur pour utiliser Boot Camp comme une machine virtuelle.
Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

À partir de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles, cliquez sur la miniature Boot Camp dans la liste des machines virtuelles, qui permet d’identifier la partition détectée par Fusion.

(Facultatif) Entrez votre mot de passe Mac pour accéder à la partition Boot Camp.

Fusion crée alors une machine virtuelle qui utilise votre partition Boot Camp et démarre Windows.

Suivez les instructions affichées, puis redémarrez votre machine virtuelle lorsque vous y êtes invité.

Une fois Windows démarré à partir de votre machine virtuelle, Fusion lance l’installation de VMware Tools. Ce dernier vous permet d’utiliser toutes les fonctionnalités de la machine virtuelle et améliore les performances de votre partition lorsqu’elle est utilisée en tant que machine virtuelle.

Lorsque l’installation de VMware Tools est terminée, redémarrez votre ordinateur.

Suivant

À la première activation de votre machine virtuelle Boot Camp avec VMware Tools installé, réactivez Windows.

Utilisation du menu Applications de Fusion

Vous pouvez accéder aux applications de la machine virtuelle, aux fonctions du système d’exploitation client et à celles de Fusion à partir de l’icône du menu d’applications qui s’affiche dans la barre de menus Apple.

Avec le menu Applications de Fusion, les utilisateurs peuvent penser leur environnement informatique virtuel en termes d’applications au lieu de machines virtuelles. Ce menu représente la source unique de recherche des applications de chaque machine virtuelle de votre Mac.

Il est d’autant plus pratique lorsqu’il est utilisé en vue Unity. Vous pouvez accéder au contenu du menu de démarrage de Windows sans utiliser la barre des tâches et accéder au menu Machine virtuelle et Présentation sans que Fusion ne soit l’application active.

n Configuration du menu Applications page 18
Vous pouvez configurer le menu Applications de Fusion afin d’accéder rapidement aux applications de vos machines virtuelles depuis votre Mac.

n Recherche d’une application cliente à l’aide du menu Applications page 19
Vous pouvez rechercher et ouvrir n’importe quelle application de la machine virtuelle à l’aide du menu Applications qui figure dans la barre de menus Apple du Mac.

Configuration du menu Applications

Vous pouvez configurer le menu Applications de Fusion afin d’accéder rapidement aux applications de vos machines virtuelles depuis votre Mac.

Vous pouvez également utiliser le menu Applications pour accéder aux fonctions de Fusion comme les commandes de mise sous tension, les présentations et, sous Windows, certaines options comme la commande run.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Menu Applications.

Sélectionnez une option dans le menu déroulant Afficher le menu Applications dans la barre de menus.

Option Description

Toujours Le menu Applications s’affiche même si Fusion n’est pas en cours d’exécution.

Jamais Le menu Applications ne s’affiche jamais même si Fusion est en cours d’exécution.

Uniquement lors de l’exécution de Fusion
Le menu Applications s’affiche uniquement lorsque Fusion est en cours d’exécution.

(Facultatif) Ajoutez des éléments au menu Applications.

Cliquez sur le bouton d’ajout (+) pour afficher les applications et autres éléments disponibles sur la machine virtuelle.

Cliquez normalement ou cliquez en maintenant la touche Maj ou la enfoncée sur les éléments que vous souhaitez faire apparaître dans le menu Applications, puis cliquez sur Ajouter.

(Facultatif) Supprimez des éléments du menu Applications. a Sélectionnez dans la liste l’élément à supprimer.
b Cliquez sur le bouton de suppression (-).

(Facultatif) Cliquez sur Raccourci clavier du menu Applications et sélectionnez un raccourci dans le menu déroulant pour l’activer.

Recherche d’une application cliente à l’aide du menu Applications

Vous pouvez rechercher et ouvrir n’importe quelle application de la machine virtuelle à l’aide du menu Applications qui figure dans la barre de menus Apple du Mac.

Procédure

1
Cliquez sur l’icône du menu Applications ( ) dans la barre de menus Apple.

Le menu correspondant apparaît, affichant la dernière machine virtuelle utilisée dans la barre de titre bleue.

Cliquez sur le menu contextuel dans la barre de titre et sélectionnez la machine virtuelle qui contient l’application souhaitée.

La liste affiche les dernières applications utilisées. Sont également affichés, selon le système d’exploitation, les applications du menu de démarrage ou du menu Applications de la machine virtuelle.

Recherchez l’application à ouvrir.

(Facultatif) Si le nom de l’application ne figure pas dans la liste, vous pouvez afficher davantage d’applications.

n Cliquez sur Tous les programmes.

n Entrez le nom de l’application dans le champ de recherche.

Cliquez sur l’icône pour ouvrir l’application.

Utilisation de vues différentes dans l’interface de Fusion

Vous pouvez afficher l’interface de Fusion selon différentes vues : Fenêtre unique, Plein écran et Unity. Ces vues vous permettent d’utiliser vos applications et machines virtuelles de différentes manières.

Utilisation de la vue Fenêtre unique pour afficher la machine virtuelle dans une seule fenêtre sur le bureau du Mac

Dans la vue Fenêtre unique, la machine virtuelle apparaît dans une seule fenêtre que vous pouvez redimensionner et déplacer à l’aide de la souris.

Dans cette vue, vous pouvez afficher et utiliser la barre d’outils de VMware Fusion.

n Basculement vers la vue Fenêtre unique page 20
Pour afficher simultanément le bureau du Mac et celui de la machine virtuelle, basculez vers la vue Fenêtre unique.

n Retour à une autre vue depuis la vue Fenêtre unique page 20
Pour afficher le bureau de votre machine virtuelle sur l’ensemble de votre ou de vos écrans ou pour visualiser une application cliente dans une fenêtre sur le bureau du Mac, quittez la vue Fenêtre unique.

Basculement vers la vue Fenêtre unique

Pour afficher simultanément le bureau du Mac et celui de la machine virtuelle, basculez vers la vue Fenêtre unique.

Dans la vue Fenêtre unique, la machine virtuelle apparaît dans une seule fenêtre que vous pouvez redimensionner et déplacer à l’aide de la souris.

Procédure

u Basculez vers la vue Fenêtre unique.

n Dans la vue Plein écran, avec la barre de titre Plein écran, sélectionnez Afficher > Fenêtre unique.

n Dans la vue Plein écran, sans la mini-barre en mode plein écran, utilisez le raccourci clavier
+Contrôle+F pour passer en vue Fenêtre unique.

n Dans la vue Unity, utilisez le raccourci clavier+Maj+U pour passer en vue Fenêtre unique.

Retour à une autre vue depuis la vue Fenêtre unique

Pour afficher le bureau de votre machine virtuelle sur l’ensemble de votre ou de vos écrans ou pour visualiser une application cliente dans une fenêtre sur le bureau du Mac, quittez la vue Fenêtre unique.

Procédure

n Pour afficher le bureau de votre machine virtuelle sur l’ensemble de votre ou de vos écrans, dans la barre de menus VMware Fusion, sélectionnez Afficher > Plein écran.

n Pour afficher les fenêtres des applications clientes directement sur le bureau du Mac sans faire apparaître le bureau de la machine virtuelle, sélectionnez Afficher > Unity.

Utilisation de la vue Unity pour afficher directement les applications clientes sur le bureau du Mac

Pour pouvoir utiliser les applications de la machine virtuelle depuis le bureau du Mac sans passer par l’interface de Fusion, utilisez la vue Unity.

Dans cette vue, la fenêtre de la machine virtuelle est masquée et les applications ouvertes de la machine s’affichent dans le Dock Mac. Vous pouvez utiliser ces applications de la même manière que vos applications Mac natives.

n À propos de l’utilisation de la vue Unity page 21
La vue Unity est prise en charge sur plusieurs systèmes d’exploitation Windows et permet d’utiliser de nombreuses fonctions Mac avec les applications clientes.

n Passer à la vue Unity page 21
Vous pouvez passer à la vue Unity à partir d’une application ouverte dans une autre vue.

n Utilisation de la fenêtre Attente de Unity pour interagir avec le système d’exploitation client page 21 Certaines activités du système d’exploitation qui requièrent une réponse n’apparaissent pas dans la
vue Unity. Fusion affiche alors la fenêtre Attente de Unity pour vous permettre de répondre.

n Affichage de la barre des tâches et de la barre d’état système Windows dans la vue Unity page 22 Vous avez la possibilité d’afficher la barre des tâches Windows ou la barre d’état système dans la vue
Unity.

n Connexion d’un périphérique USB dans la vue Unity page 22
Vous devez connecter vos périphériques USB manuellement lorsque votre machine virtuelle est exécutée en vue Unity.

n Passer à une autre vue à partir de la vue Unity page 23
Pour afficher le bureau de la machine virtuelle, vous avez la possibilité de basculer de la vue Unity vers la vue Fenêtre unique ou Plein écran.

À propos de l’utilisation de la vue Unity

La vue Unity est prise en charge sur plusieurs systèmes d’exploitation Windows et permet d’utiliser de nombreuses fonctions Mac avec les applications clientes.

La vue Unity est entièrement prise en charge sur les machines virtuelles exécutant Windows XP, Windows Vista, Windows 7, Windows 8 et Windows 10. La vue Unity est prise en charge de manière expérimentale sur les machines virtuelles exécutant Windows Server 2003 (32 et 64 bits), 2008 et 2012.

Vous pouvez utiliser les raccourcis clavier Mac + C, + X et + V afin de copier, couper et coller du texte entre les applications du Mac et celles de la machine virtuelle affichées dans la vue Unity. Vous pouvez en outre utiliser la fonction Mission Control avec les applications de la machine virtuelle dans la vue Unity
et utiliser + Tab pour basculer entre les applications.

Vous pouvez conserver les applications de votre machine virtuelle dans le Dock après avoir désactivé la machine et quitté Fusion. Pour utiliser une application de la machine virtuelle, cliquez dessus dans le Dock pour lancer Fusion, puis lancez l’application. Vous pouvez également définir le lancement des applications de la machine virtuelle au démarrage du Mac et de votre connexion.

Dans la vue Unity, vous pouvez accéder à toutes les applications disponibles de votre machine virtuelle à l’aide du menu Applications. Consultez « Utilisation du menu Applications de Fusion », page 18.

Passer à la vue Unity

Vous pouvez passer à la vue Unity à partir d’une application ouverte dans une autre vue.

Prérequis

La vue Unity ne fonctionne que si VMware Tools est installé sur la machine virtuelle.

Procédure

Dans la machine virtuelle Windows XP, Windows Vista, Windows 7, Windows 8 ou Windows 10, lancez les applications que vous souhaitez utiliser dans la vue Unity.

Passez à la vue Unity à l’aide d’une des méthodes suivantes : a Dans le menu Présentation, sélectionnez Unity.
Utilisez le raccourci clavier +Maj+U

Dans le menu Application, cliquez sur Unity.

Cliquez sur l’icône Fusion dans la barre d’outils.

La fenêtre de la machine virtuelle est masquée. Les applications actives s’affichent dans des fenêtres sur le bureau Mac et sous forme de mosaïques d’icônes dans le Dock.

Suivant

Pour quitter la vue Unity, rendez l’application Fusion active et sélectionnez Vue, puis Fenêtre simple ou
Plein écran.

Utilisation de la fenêtre Attente de Unity pour interagir avec le système d’exploitation client

Certaines activités du système d’exploitation qui requièrent une réponse n’apparaissent pas dans la vue Unity. Fusion affiche alors la fenêtre Attente de Unity pour vous permettre de répondre.

Procédure

n Dans la fenêtre Attente de Unity, suivez les invites de manière à traiter les boîtes de dialogue.

Cela fait, la machine virtuelle retourne en vue Unity.

n Interagissez avec le système d’exploitation de la machine virtuelle en quittant la vue Unity. a Cliquez sur Quitter Unity.
Exécutez les activités requises par le système d’exploitation client.

Pour retourner à la vue Unity, sélectionnez Afficher > Unity.

Affichage de la barre des tâches et de la barre d’état système Windows dans la vue Unity

Vous avez la possibilité d’afficher la barre des tâches Windows ou la barre d’état système dans la vue Unity.

Procédure

n Affichez la barre des tâches en sélectionnant Afficher > Afficher la barre des tâches dans Unity.

L’option Masquer la barre d’état système est grisée.

n Masquez la barre des tâches en sélectionnant Afficher > Masquer dans Unity.

n Affichez la barre d’état système en sélectionnant Afficher > Afficher la barre d’état système dans Unity.

n Masquez la barre d’état système en sélectionnant Afficher > Masquer la barre d’état système dans Unity.

Une fois l’affichage activé, ces éléments restent visibles même lorsque vous utilisez des applications autres que Windows.

Connexion d’un périphérique USB dans la vue Unity

Vous devez connecter vos périphériques USB manuellement lorsque votre machine virtuelle est exécutée en vue Unity.

REMARQUE Fusion ne prend pas en charge les adaptateurs USB pour la connexion d’écrans à vos machines virtuelles.

Procédure

Raccordez le périphérique USB au Mac.

La boîte de dialogue de sélection s’affiche.

Sélectionnez le système auquel vous souhaitez connecter le périphérique.

Votre sélection dépend du nombre de machines virtuelles ouvertes.

Option Description

Si une seule machine virtuelle est activée
Si deux machines virtuelles ou plus sont activées
Sélectionnez Connexion au Mac ou Se connecter à système d’exploitation de la machine virtuelle ouverte.
Dans le menu contextuel, sélectionnez Connexion à votre Mac ou Se connecter à nom de la machine virtuelle sélectionnée. Cliquez sur OK.

Passer à une autre vue à partir de la vue Unity

Pour afficher le bureau de la machine virtuelle, vous avez la possibilité de basculer de la vue Unity vers la vue Fenêtre unique ou Plein écran.

Prérequis

Assurez-vous que l’application Fusion est active ; le menu Fusion doit s’afficher en haut de l’écran.

Procédure

u Quittez la vue Unity.

Option Action

Affichez votre machine virtuelle dans une seule fenêtre sur le Bureau du Mac.
Affichez le bureau de la machine virtuelle sur l’ensemble de votre ou de vos écrans.
Dans la barre de menus de VMware Fusion, sélectionnez Afficher > Fenêtre unique.

Dans la barre de menus de VMware Fusion, sélectionnez Afficher > Plein écran.

Les applications ouvertes s’affichent dans la fenêtre de la machine virtuelle de Fusion.

Utilisation de la vue Plein écran pour afficher le bureau de la machine virtuelle sur la totalité de l’écran

En vue Plein écran, Fusion occupe l’ensemble de votre ou de vos écrans avec le bureau de la machine virtuelle.

Dans cette vue, vous ne voyez pas le Dock Mac. Vous pouvez afficher ou masquer la barre de menus de VMware Fusion. Avec cet affichage, cela reviendrait à utiliser une machine dédiée à l’exécution du système d’exploitation client. Vous accédez à la barre d’outils en déplaçant le curseur en haut de l’affichage pour révéler la barre d’outils. En option, un sous-ensemble de fonctions de Fusion est disponible via la mini-barre compacte en mode plein écran.

n Basculer Fusion vers la vue Plein écran page 24
Vous pouvez basculer vers la vue Plein écran à partir d’une autre vue.

n Masquer la barre de menus de VMware Fusion en vue Plein écran page 24
Lorsque vous êtes en vue Plein écran, la barre de menus de VMware Fusion est masquée et s’affiche lorsque vous passez le curseur en haut de l’écran en plein écran. Vous pouvez configurer la barre de menus de VMware Fusion pour qu’elle soit toujours masquée.

n Définition de la mini-barre en mode plein écran page 24
Lorsque vous êtes dans la vue Plein écran, vous pouvez utiliser la mini-barre en mode plein écran pour accéder à certains contrôles de machine virtuelle, tels que le changement d’état, et à certaines options du menu Machine virtuelle.

n Retour à une autre vue depuis la vue Plein écran page 25
Pour afficher simultanément le bureau du Mac et celui de la machine virtuelle ou pour visualiser une application cliente dans une fenêtre sur le bureau du Mac, basculez vers la vue Unity ou Fenêtre unique.

Basculer Fusion vers la vue Plein écran

Vous pouvez basculer vers la vue Plein écran à partir d’une autre vue.

Procédure

u Basculez vers la vue Plein écran.

n Cliquez sur le bouton Passer en mode Plein écran de la barre d’outils, en haut de la fenêtre de la machine virtuelle.

n Dans le menu Présentation, sélectionnez Plein écran.

n Basculez vers la vue Plein écran à l’aide du raccourci clavier+ Contrôle + F.

La fenêtre de la machine virtuelle de Fusion s’agrandit pour occuper la totalité de l’écran (ou des écrans si vous en avez plusieurs et que la configuration de Fusion vous permet de tous les utiliser). Si possible, un nouvel espace est créé pour une navigation facile à l’aide de Mission Control.

Masquer la barre de menus de VMware Fusion en vue Plein écran

Lorsque vous êtes en vue Plein écran, la barre de menus de VMware Fusion est masquée et s’affiche lorsque vous passez le curseur en haut de l’écran en plein écran. Vous pouvez configurer la barre de menus de VMware Fusion pour qu’elle soit toujours masquée.

Le comportement de la barre de menus Plein écran s’applique aux machines virtuelles en cours d’exécution.

Procédure

u Réglez l’option Masquer la barre de menus en mode plein écran.

n Sélectionnez Afficher > Masquer la barre de menus en mode plein écran.

n Utilisez le raccourci clavier + Maj +M pour masquer ou afficher la barre de menus de VMware Fusion en vue Plein écran.

Définition de la mini-barre en mode plein écran

Lorsque vous êtes dans la vue Plein écran, vous pouvez utiliser la mini-barre en mode plein écran pour accéder à certains contrôles de machine virtuelle, tels que le changement d’état, et à certaines options du menu Machine virtuelle.

Dans la vue Plein écran, la fenêtre de la machine virtuelle s’agrandit pour occuper la totalité de l’écran ou des écrans si vous en avez plusieurs. Dans cette vue, vous ne voyez pas le Dock Mac. Toutefois, vous pouvez accéder à certaines options du menu Machine virtuelle à l’aide de la mini-barre en mode plein
écran. La mini-barre en mode plein écran comporte le bouton d’interruption et d’exécution de Fusion pour la machine virtuelle, certaines options de machine virtuelle et le bouton de retour à la vue Fenêtre unique.

Procédure

Sélectionnez Afficher > Plein écran.

La vue de machine virtuelle passe à la vue Plein écran et la mini-barre en mode plein écran apparaît sur le côté droit de l’écran par défaut.

Sélectionnez le bouton dans la mini-barre avec l’icône d’engrenage et définissez le fonctionnement de la mini-barre en mode plein écran dans le menu Mini-barre en mode plein écran.

Option Description
Toujours afficher La mini-barre en mode plein écran est toujours visible.

Masquer et afficher automatiquement
Pour les machines virtuelles en cours d’exécution, la mini-barre en mode plein écran apparaît lorsque vous positionnez le curseur sur le bord de l’écran. Pour les machines virtuelles qui ne sont pas en cours d’exécution, la mini-barre en mode plein écran apparaît toujours.

Toujours masquer La mini-barre en mode plein écran n’est jamais visible. Quittez la vue Plein
écran à l’aide du raccourci clavier + Contrôle+F.
Position à l’écran Définissez où la mini-barre en mode plein écran apparaît : bord Haut, Gauche, Bas ou Droite. Vous pouvez également glisser-déposer la mini- barre en mode plein écran à des endroits différents d’un écran ou vous pouvez la glisser vers un autre écran si vous en avez plusieurs.

REMARQUE Vous pouvez déplacer la mini-barre en mode plein écran sur un côté différent de l’écran en la faisant glisser.

Retour à une autre vue depuis la vue Plein écran

Pour afficher simultanément le bureau du Mac et celui de la machine virtuelle ou pour visualiser une application cliente dans une fenêtre sur le bureau du Mac, basculez vers la vue Unity ou Fenêtre unique.

Pour visualiser votre machine virtuelle dans une fenêtre sur le bureau du Mac, basculez vers la vue Fenêtre unique. Pour afficher les fenêtres des applications clientes directement sur le bureau du Mac sans faire apparaître le bureau de la machine virtuelle, basculez vers la vue Unity.

Procédure

n Pour quitter la vue Plein écran et revenir à la vue Fenêtre unique, dans la barre de titre Plein écran, sélectionnez Afficher > Fenêtre unique ou utilisez le raccourci clavier+Contrôle+F.
n Pour quitter la vue Plein écran et revenir à la vue Unity, dans la barre de titre Plein écran, sélectionnez
Afficher > Unity ou utilisez le raccourci clavier +Maj+U.

Utilisation de plusieurs écrans

Fusion prend en charge plusieurs écrans. Fusion peut détecter jusqu’à dix écrans et s’ajuste automatiquement à la connexion ou déconnexion des écrans et au changement de résolution et d’orientation.

Utilisation de plusieurs écrans dans la vue Unity

Fusion détecte qu’il y a plusieurs écrans par défaut. Vous pouvez donc faire glisser une fenêtre en vue Unity vers un écran disponible sans l’avoir préalablement défini.

Pour ce qui concerne les machines virtuelles en vue Unity, n’utilisez pas les réglages d’affichage dans votre système d’exploitation client. Toute modification apportée ne serait prise en charge par Fusion.

Utilisation de tous les écrans en vue Plein écran

Vous pouvez régler la vue Plein écran de Fusion pour utiliser tous les écrans raccordés à votre Mac.

Procédure

Sélectionnez Afficher > Utiliser tous les moniteurs en mode Plein écran si Un seul affichage en plein écran est activé.

Utiliser tous les moniteurs en mode Plein écran n’est pas pris en charge pour les clients Mac OS X.

Sélectionnez Afficher > Plein écran si vous êtes dans une autre vue.

Déplacement de la vue Plein écran vers l’un des écrans multiples

Lorsque vous utilisez plusieurs écrans, vous pouvez en spécifier un en vue Plein écran pour une machine virtuelle Fusion.

Vous pouvez exécuter une machine virtuelle en vue Plein écran sur un seul écran, plutôt que sur tous les écrans d’un ensemble. Plusieurs machines virtuelles peuvent être en vue Plein écran sur différents moniteurs.

Procédure

Dans la barre de menus, sélectionnez Afficher > Fenêtre unique si vous êtes dans une autre vue.

Faites glisser la fenêtre de la machine virtuelle Fusion vers l’écran que vous souhaitez utiliser pour la vue Plein écran.

(Facultatif) Dans la barre de menus, sélectionnez Afficher > Un seul affichage en plein écran si Fusion est défini pour utiliser tous les écrans en vue Plein écran.

Dans la barre de menus, sélectionnez Afficher > Plein écran.

La fenêtre de la machine virtuelle Fusion occupe l’écran spécifié.

Configuration de Fusion 3

Configurez l’interface et le fonctionnement de Fusion selon vos besoins. Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :
n « Réglage des préférences de Fusion », page 27

n « Personnalisation de l’écran de Fusion », page 33

n « Maintien d’une application Windows ou Linux dans le Dock Mac », page 34

n « Définir une application de la machine virtuelle à s’ouvrir lorsque vous vous connectez à votre Mac »,
page 34

n « Sommaire du package machine virtuelle », page 35

n « Travailler avec des packages machine virtuelle », page 35

Réglage des préférences de Fusion

Vous pouvez définir les préférences déterminant le comportement de Fusion.

Définir les préférences générales

Vous pouvez configurer votre souris, définir le comportement de vos machines virtuelles à la fermeture de Fusion, etc.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences.

Cliquez sur Général.

Dans la section Lors de la fermeture d’une machine virtuelle, définissez le comportement de Fusion lorsque vous fermez une machine virtuelle.

Option Description
Suspendre la machine virtuelle La machine virtuelle est interrompue lorsque vous fermez sa fenêtre.
Si vous fermez une fenêtre de machine virtuelle après avoir sélectionné cette préférence et que vous redémarrez ensuite la machine virtuelle, les applications sont automatiquement activées et les fichiers ouverts, de la même manière qu’après avoir interrompu et repris un ordinateur portable.
Désactiver la machine virtuelle La machine virtuelle est arrêtée lorsque vous fermez sa fenêtre.
Confirmer avant fermeture Fusion affiche une boîte de dialogue de confirmation avant la fermeture de
la fenêtre de la machine virtuelle. Vous devez choisir cette option pour
exécuter une machine virtuelle en arrière plan.

Dans la section Jeux, sélectionnez l’option correspondant à l’utilisation de votre souris.

Option Description

Détecter automatiquement la souris pour les jeux

Ne jamais optimiser la souris pour les jeux

Toujours optimiser la souris pour les jeux
Fusion détecte la nécessité de limiter une souris à une fenêtre de machine virtuelle pour permettre un bon fonctionnement pendant le jeu. Si aucun jeu n’est détecté, la souris fonctionne comme une souris normale. Il s’agit du réglage par défaut.
Dans certains cas, la fonction de détection automatique peut confondre certaines applications avec des jeux. Utilisez cette option pour désactiver la détection automatique et utiliser la souris normalement avec ces applications.
Dans certains cas, la fonction de détection automatique peut ne pas reconnaître un jeu. Utilisez cette option pour activer l’utilisation de la souris pour les jeux.

(Facultatif) Dans la section Mises à jour, cochez la case Vérifier automatiquement les mises à jour pour que Fusion recherche les mises à jour logicielles lorsqu’il démarre.

Un message vous informe lorsqu’une nouvelle version de Fusion est disponible pour le téléchargement et l’installation. Si vous ne cochez pas la case Vérifier automatiquement les mises à jour, vous pouvez rechercher les mises à jour manuellement à tout moment en sélectionnant VMware Fusion > Rechercher les mises à jour.

Dans la section Commentaires, définissez comment VMware doit traiter la collecte de données.

Si vous cochez la case, des données anonymes sont envoyées à VMware lors des mises à jours du logiciel. Connaître la façon dont les clients utilisent la version actuelle de Fusion peut aider VMware à orienter ses décisions pour les prochaines versions du produit. Vous pouvez cliquer sur En savoir plus pour consulter la politique de confidentialité et le type de données collectées. Décochez la case si vous ne voulez pas participer au programme.

Sélection d’un profil Clavier et souris

Fusion propose des profils Clavier et souris standard pour chaque langue prise en charge. Vous pouvez affecter un profil spécifique à chaque machine virtuelle.
Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Clavier et souris.

Sélectionnez un profil dans le menu déroulant Profil clavier et souris.

Sélectionnez Modifier les profils.

(Facultatif) Ajoutez ou supprimez un profil à l’aide du bouton d’ajout (+) et du bouton de suppression (-)

Dans la page de modification des profils, affectez un profil à la machine virtuelle choisie. a Sélectionnez le nom de la machine virtuelle dans la colonne Machine virtuelle.
b Cliquez sur le profil répertorié dans la colonne Profil, puis sélectionnez-en un depuis le menu déroulant.

Cliquez sur Terminé.

Définition des mappages des touches dans le panneau Préférences Clavier et souris

Vous pouvez mapper des combinaisons de touches clavier de votre Mac en touches de la machine virtuelle. Les mappages suivants sont pris en charge :
n touche à touche ;

n série de modificateurs à modificateur ;

n série de modificateurs + Touche à touche.

Vous ne pouvez pas accumuler les mappages de touche. Vous ne pouvez pas créer un mappage de touches et l’inclure dans un autre mappage de touches.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Clavier et souris.

Cliquez sur Mappages de touche pour accéder au volet Mappages de touche.

Cochez la case Activer les mappages de touche.

(Facultatif) Cochez la case Activer les mappages de touche pour les langues si vous souhaitez incorporer des mappages de touche selon la disposition du clavier pour la langue sélectionnée dans le menu Saisie (indiquée par l’icône en forme de drapeau dans la barre de menus).

Lorsque vous modifiez le menu de saisie pour une configuration clavier prise en charge, des mappages de touche supplémentaires sont ajoutés à la liste principale. Fusion prend en charge l’anglais britannique, le belge, le danois, le français, le suisse romand et l’allemand. Cette fonctionnalité n’est pas disponible sur les machines virtuelles Mac OS X Server.

Modifiez les réglages de mappage de touches.

Option Description

Activer ou désactiver un mappage de touches
Cochez la case située à gauche du raccourci Mac.

Modifier un mappage de touches Double-cliquez sur le raccourci Mac ou Machine virtuelle que vous
souhaitez modifier, puis effectuez cette modification dans la boîte de
dialogue Modifier un mappage de touches.
Ajouter un mappage de touches Cliquez sur le bouton d’ajout (+), puis définissez le nouveau mappage de
touches dans la boîte de dialogue Modifier un mappage de touches.
Supprimer un mappage de touches Sélectionnez le mappage de touches et cliquez sur le bouton de
suppression (-).
Restaurer les réglages par défaut Cliquez sur Restaurer les valeurs par défaut.

Définition des Raccourcis souris dans le panneau Préférences Clavier et souris

Dans Fusion, les raccourcis permettent d’utiliser une souris à un bouton comme une souris à deux ou trois boutons.

Les raccourcis par défaut sont Contrôle + bouton primaire pour imiter le bouton secondaire (clic droit) et
+ bouton primaire pour imiter un troisième bouton.

Vous pouvez modifier le raccourci.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Clavier et souris.

Cliquez sur Raccourcis souris pour accéder au panneau Raccourcis souris.

Double-cliquez sur le raccourci souris et maintenez les touches du nouveau raccourci enfoncées.

Pour restaurer les valeurs par défaut, cliquez sur Restaurer les valeurs par défaut.

Activer ou désactiver les Raccourcis de l’hôte Mac dans le panneau Préférences Clavier et souris

Par défaut dans Fusion, les raccourcis clavier globaux, enregistrés par le système d’exploitation Mac ou des applications tierces, sont envoyés vers le système d’exploitation Mac au lieu de la machine virtuelle.

Les touches Commande-Tab (basculement entre des applications), ainsi que F9, F10 et F11 (commandes de la fonction Exposé) sont des exemples de raccourcis clavier Mac globaux. Définissez ces raccourcis et commandes dans les Préférences système de Mac OS X.

Utilisez le panneau Raccourcis de l’hôte Mac pour désactiver tous ces raccourcis lorsque vous utilisez Fusion. Cette opération s’applique uniquement aux vues Fenêtre unique et Plein écran. Dans la vue Unity, les raccourcis Mac OS sont toujours activés.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Clavier et souris.

Cliquez sur Raccourcis de l’hôte Mac pour accéder au panneau Raccourcis de l’hôte Mac.

Pour activer ou désactiver tous les raccourcis, cochez ou décochez la case Activer les raccourcis clavier Mac OS.

Les commandes Mac OS ne sont pas modifiables ici. Vous devez les modifier dans les Préférences système de Mac OS.

Activer les raccourcis de Fusion dans le panneau Préférences Clavier et souris

Fusion offre plusieurs raccourcis clavier pour les commandes de Fusion dans les vues Fenêtre unique et Plein écran. Vous pouvez activer ou désactiver ces raccourcis dans les Préférences de Fusion.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Clavier et souris.

Cliquez sur Raccourcis Fusion pour accéder au panneau des raccourcis de Fusion.

Sélectionnez ou annulez la sélection d’un élément dans la liste.

Définition des préférences des Applications par défaut

À partir du Mac ou des machines virtuelles, vous pouvez définir des applications pour ouvrir diverses catégories d’URL.

Vous pouvez ouvrir les catégories d’URL suivantes :

n Sessions distantes (Telnet, SSH) ;

n Courrier (mailto) ;

n Groupes de discussion (news) ;

n Transferts de fichiers (FTP, SFTP) ;

n Pages Web (HTTP, HTTPS) ;

n Flux RSS (feed).

Si vous définissez un navigateur Web par défaut dans une machine virtuelle, cela ne modifiera pas le mode de gestion des URL par Fusion. Au prochain démarrage de la machine virtuelle, à la prochaine reprise ou modification des préférences d’URL, les réglages de Fusion remplaceront toutes les modifications apportées à la machine cliente.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Applications par défaut.

Cliquez sur Configurer.

Définissez ou modifiez les préférences.

Option Description

Ajouter une catégorie d’URL au panneau Applications par défaut
Définir ou modifier une application à utiliser pour ouvrir une catégorie d’URL
Cliquez sur le bouton d’ajout (+) et sélectionnez une catégorie d’URL dans le menu contextuel.
Sélectionnez une application dans le menu contextuel à droite de la case Ouvrir [catégorie] avec. Vous pouvez sélectionner l’une des applications disponibles sur votre Mac et dans vos machines virtuelles.

Supprimer une catégorie d’URL Cliquez sur le bouton de suppression (-) à droite du menu contextuel pour
sélectionner la catégorie.

Création de réseaux personnalisés

Avec Fusion Pro, vous pouvez modifier les réglages clés de mise en réseau, ajouter et supprimer des réseaux personnalisés virtuels et créer des configurations personnalisées de mise en réseau virtuel. Les modifications que vous apportez affectent toutes les machines virtuelles qui se connectent au réseau personnalisé exécuté sur le système hôte.

Vous pouvez créer des réseaux personnalisés pour réaliser les tâches suivantes :

n Ajouter des configurations NAT supplémentaires pour les cas où une machine virtuelle partage l’adresse IP et l’adresse MAC du Mac.

n Ajouter des configurations de réseau privé virtuel (RPV) supplémentaires entre des machines virtuelles et le système hôte.

Pour l’un ou l’autre de ces types de réseau personnalisé, vous pouvez spécifier quel sous-réseau est utilisé par Fusion et si vous voulez connecter un réseau physique sur le système hôte au réseau personnalisé.

Ajout d’une configuration NAT

Avec Fusion Pro, vous pouvez ajouter des configurations NAT supplémentaires pour les cas où une machine virtuelle partage l’adresse IP et l’adresse MAC du Mac.

Par défaut, Fusion fournit une configuration Partager avec mon Mac qui utilise NAT. Vous pouvez ajouter des configurations NAT supplémentaires pour exécuter des actions telles que désactiver le service DHCP ou utiliser un IP de sous-réseau ou un masque de sous-réseau différent de celui par défaut.

Prérequis

n Vérifiez que vous disposez d’une licence Fusion Pro.

n Vérifiez que vous connaissez le mot de passe administrateur.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Réseau.

Cliquez sur l’icône cadenas, saisissez le mot de passe administrateur et cliquez sur OK.

Cliquez sur le signe plus (+) sous la liste de réseaux.

Sélectionnez Autoriser les machines virtuelles sur ce réseau à se connecter à des réseaux externes (via NAT).

(Facultatif) Cochez la case Activer IPv6 et entrez le Préfixe IPv6 dans la zone de texte.

(Facultatif) Pour connecter un réseau physique sur le système hôte à ce réseau privé, sélectionnez
Connecter le Mac hôte à ce réseau.

(Facultatif) Pour utiliser un service DHCP local afin de distribuer des adresses IP à des machines virtuelles sur le réseau, sélectionnez Fournir des adresses sur ce réseau via DHCP.

(Facultatif) Pour modifier l’adresse IP de sous-réseau ou le masque de sous-réseau, modifiez les adresses dans les zones de texte IP de sous-réseau et Masque de sous-réseau.

Cliquez sur Appliquer.

Le réseau que vous avez configuré est maintenant disponible pour les cartes réseau virtuelles associées à des machines virtuelles sur le Mac.

Ajout d’une configuration de réseau privé

Avec Fusion Pro, vous pouvez ajouter des configurations de réseau privé virtuel (RPV) supplémentaires entre des machines virtuelles et le système hôte.

Plusieurs machines virtuelles configurées avec ce type de mise en réseau Hôte uniquement se trouvent sur le même réseau. Le serveur DHCP de VMware peut fournir des adresses sur le réseau.

Il est possible que vous vouliez configurer plusieurs réseaux privés sur le même ordinateur dans les situations suivantes :

n Pour avoir deux machines virtuelles connectées à un réseau privé et d’autres machines virtuelles connectées à un autre réseau privé afin d’isoler le trafic réseau sur chaque réseau

n Pour tester l’acheminement entre deux réseaux virtuels

n Pour tester une machine virtuelle contenant plusieurs cartes d’interface réseau, sans utiliser de cartes réseau physiques

Prérequis

n Vérifiez que vous disposez d’une licence Fusion Pro.

n Vérifiez que vous connaissez le mot de passe administrateur.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Réseau.

Cliquez sur l’icône cadenas, saisissez le mot de passe administrateur et cliquez sur OK.

Cliquez sur le signe plus (+) sous la liste de réseaux.

Vérifiez que la case suivante n’est pas cochée : Autoriser les machines virtuelles sur ce réseau à se connecter à des réseaux externes (en utilisant le protocole NAT (conversion d’adresses réseau)).

(Facultatif) Pour connecter un réseau physique sur le système hôte à ce réseau privé, sélectionnez
Connecter le Mac hôte à ce réseau.

(Facultatif) Pour utiliser un service DHCP local afin de distribuer des adresses IP à des machines virtuelles sur le réseau, sélectionnez Fournir des adresses sur ce réseau via DHCP.

(Facultatif) Pour modifier l’adresse IP de sous-réseau ou le masque de sous-réseau, modifiez les adresses dans les zones de texte IP de sous-réseau et Masque de sous-réseau.

Cliquez sur Appliquer.

Le réseau que vous avez configuré est maintenant disponible pour les cartes réseau virtuelles associées à des machines virtuelles sur le Mac.

Activer la fonction Dictée

La fonction Dictée vous permet de d’utiliser votre voix à la place du clavier. La fonction Dictée de Fusion doit être activée pour pouvoir l’utiliser avec des systèmes d’exploitation clients.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Clavier et souris.

Sélectionnez un profil à utiliser dans le menu déroulant Profil clavier et souris.

Cliquez sur Raccourcis de l’hôte Mac pour accéder au panneau Raccourcis de l’hôte Mac.

Notez comment votre machine virtuelle mappe la touche Command avec la touche Windows.

Activez une touche d’accès rapide pour démarrer la fonction Dictée sur votre machine virtuelle.

Personnalisation de l’écran de Fusion

Vous avez la possibilité de personnaliser l’affichage de Fusion selon vos besoins.

n Afficher ou masquer la barre d’outils de Fusion page 33
Si vous préférez travailler sur votre Mac sans masquer les barres d’outils inutilisées, vous pouvez masquer la barre d’outils de Fusion dans la fenêtre de la machine virtuelle.

n Personnaliser la barre d’outils de Fusion page 33
Vous pouvez ajouter ou supprimer des icônes de la barre d’outils.

n Redimensionnement de l’affichage et de la résolution de Fusion page 34 Utilisez votre souris pour redimensionner la fenêtre de la machine virtuelle.

Afficher ou masquer la barre d’outils de Fusion

Si vous préférez travailler sur votre Mac sans masquer les barres d’outils inutilisées, vous pouvez masquer la barre d’outils de Fusion dans la fenêtre de la machine virtuelle.

Procédure

u Cliquez sur Présentation > Afficher/masquer la barre d’outils.

Personnaliser la barre d’outils de Fusion

Vous pouvez ajouter ou supprimer des icônes de la barre d’outils.

Prérequis

Pour ce faire, vous devez être en vue Fenêtre unique.

Procédure

Sélectionnez Présentation > Personnaliser la barre d’outils.

La liste des outils disponibles s’affiche.

Faites-les glisser de la liste vers la barre d’outils.

Dans le menu déroulant Afficher, définissez l’affichage de la barre d’outils sur Icône et texte, Icône seulement ou Texte seulement.

Cliquez sur Terminé.

Redimensionnement de l’affichage et de la résolution de Fusion

Utilisez votre souris pour redimensionner la fenêtre de la machine virtuelle.

Prérequis

La modification de la résolution en redimensionnant la fenêtre fonctionne uniquement si VMware Tools est installé et mis à jour sur la machine virtuelle.

Procédure

u Placez le pointeur de la souris sur la poignée dans le coin inférieur droit de la fenêtre de la machine virtuelle, puis faites glisser cette fenêtre, tout en maintenant le bouton principal de la souris enfoncé, pour la redimensionner.

La résolution s’ajuste à la nouvelle taille de la fenêtre.

Maintien d’une application Windows ou Linux dans le Dock Mac

Vous pouvez placer des icônes associées à une application Windows ou Linux dans le Dock, où vous pouvez ouvrir cette dernière de la même manière que vos applications Mac. Vous pouvez accéder aux applications de votre machine virtuelle sans avoir à utiliser la barre de menus de VMware Fusion ou l’interface du système d’exploitation client.

Procédure

Basculez vers la vue Unity après avoir ouvert l’application.

L’application s’affiche dans le Dock Mac.

Faites un Ctrl-clic ou un clic droit sur l’application dans le Dock, sélectionnez Options > Garder dans le Dock.

Définir une application de la machine virtuelle à s’ouvrir lorsque vous vous connectez à votre Mac

Par souci de commodité, vous pouvez souhaiter disposer d’une application ouverte sur votre machine virtuelle à chaque démarrage de votre Mac.

Procédure

Basculez vers la vue Unity après avoir ouvert l’application.

L’application s’affiche dans le Dock Mac.

Faites un Ctrl-clic ou un clic droit sur l’application dans le Dock, puis sélectionnez Options > Ouvrir à l’ouverture de session.

Sommaire du package machine virtuelle

Les fichiers descriptifs d’une machine virtuelle sont regroupés dans un paquet sous Mac OS X.

Les fichiers de la machine virtuelle présentent différentes fonctions, comme décrit dans Tableau 3-1. Certains de ces fichiers, tels que les fichiers de verrouillage, sont créés lors de l’exécution de la machine virtuelle.

Tableau 3‑1. Fichiers du paquet de la machine virtuelle

Fichier Description

Fichier(s) de disque virtuel *.vmdk Il peut s’agir d’un seul fichier volumineux ou de plusieurs fichiers de 2 Go, suivant la configuration de votre disque et la présence ou non de snapshots.

Fichier de configuration *.vmx Fichier de texte brut décrivant la machine virtuelle, par exemple les fichiers qu’elle utilise, la RAM affectée, etc.

Fichier BIOS *.nvram Il contient diverses informations, notamment l’ordre de démarrage de la machine virtuelle.

Fichier journal vmware.log Fichier de texte brut contenant les informations relatives à la dernière exécution de la machine virtuelle. Le fichier contenant les informations précédentes se nomme vmware-0.log, le suivant vmware-1.log et enfin
vmware-2.log. On peut vous demander de fournir ce fichier en cas de problème sur Fusion.

Fichiers de verrouillage *.lck Ces fichiers sont créés pour le processus de configuration et les fichiers de disque lorsque la machine virtuelle est en cours d’exécution.

Fichiers de mémoire *.vmem Les fichiers de snapshot sont un exemple de fichiers de mémoire.

Travailler avec des packages machine virtuelle

Lorsque vous créez une machine virtuelle, Fusion stocke les fichiers de celle-ci sous la forme d’un paquet unique. Cela vous permet de déplacer une machine virtuelle entière en tant qu’entité unique.

Tout paquet (parfois appelé solution) porte l’extension .vmwarevm. Lorsque vous déplacez le paquet, tous les fichiers sont inclus.

Vous pouvez avoir besoin d’accéder à ces fichiers lors d’un dépannage.

REMARQUE Des problèmes peuvent survenir si vous choisissez de modifier le fichier de configuration de la machine virtuelle. Effectuez une copie de sauvegarde avant toute modification.

Prérequis

Si vous souhaitez modifier ces fichiers, Fusion doit être désactivé.

Procédure

Dans le Finder, sélectionnez le paquet de machine virtuelle.

Par défaut, les paquets de machines virtuelles sont situés dans votre dossier de départ/Documents/Machines virtuelles.

Faites un Contrôle-clic ou un clic droit sur le paquet, puis sélectionnez Afficher le contenu du paquet.

exécutez l’une des tâches suivantes.

n Faites une copie du fichier journal (vmware.log), à fournir en cas d’analyse de dépannage.

n Ouvrez le fichier de configuration (*.vmx) dans un éditeur de texte en vue de le modifier. Vous pouvez obtenir les instructions relatives à la modification de ce fichier dans les notes de version de Fusion ou auprès de l’un de nos conseillers.

Création de machines virtuelles 4

Vous pouvez créer des machines virtuelles, importer des machines virtuelles créées à partir d’autres supports et migrer des machines virtuelles converties à partir de PC physiques. Si vous disposez de Fusion Pro, vous pouvez également cloner des machines virtuelles existantes.

Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :

n « Créer une machine virtuelle », page 37

n « Charger une machine virtuelle sur un serveur distant », page 49

n « Charger une machine virtuelle sur VMware vCloud Air », page 49

n « Télécharger une machine virtuelle depuis un serveur distant », page 50

n « Migration d’un ordinateur physique existant vers une machine virtuelle », page 50

n « Importation de machines virtuelles Windows », page 55

n « Installation et utilisation de VMware Tools », page 58

n « Clonage de machines virtuelles avec Fusion Pro », page 62

Créer une machine virtuelle

Le processus de création d’une machine virtuelle dépend du système d’exploitation client. Les machines virtuelles créées à l’aide de Fusion 6 et versions ultérieures sont créées avec des disques virtuels SATA ou des lecteurs CD.

n Création d’une machine virtuelle Microsoft Windows page 38
Vous pouvez créer une machine virtuelle qui utilise Microsoft Windows comme système d’exploitation client.

n Création d’une machine virtuelle Linux dans Fusion page 42
Vous pouvez créer une machine virtuelle qui utilise une distribution Linux comme système d’exploitation client.

n Création d’une machine virtuelle Mac OS X dans Fusion page 44
Vous pouvez installer OS X Server ou OS X Client sur une machine virtuelle. Fusion crée la machine virtuelle, ouvre l’assistant d’installation d’OS X et installe VMware Tools, qui charge les pilotes requis pour optimiser les performances d’une machine virtuelle.

n Créer une machine virtuelle à partir d’une partition de récupération Mac page 44
Vous pouvez utiliser la partition de récupération de votre Mac pour créer des machines virtuelles sous Mac OS X.

n Créer une machine virtuelle sur un serveur distant page 45
Vous pouvez créer une machine virtuelle sur un serveur distant.

n Création d’une machine virtuelle sur un système d’exploitation pris en charge page 46
Vous pouvez créer une machine virtuelle avec un système d’exploitation client non doté de l’option d’installation facile si celui-ci est pris en charge par Fusion.

n Activation de la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle page 47
Vous pouvez utiliser votre partition Boot Camp tout en exécutant votre système d’exploitation Mac. Pour ce faire, utilisez Fusion de manière à activer la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle.

n Activez Windows dans une machine virtuelle page 48
Dans certains cas, vous devez activer Windows lorsque vous créez, importez ou migrez une machine virtuelle.

Création d’une machine virtuelle Microsoft Windows

Vous pouvez créer une machine virtuelle qui utilise Microsoft Windows comme système d’exploitation client.

Fusion crée votre machine virtuelle, sélectionne les options d’installation de Windows par défaut et installe VMware Tools, qui charge les pilotes requis pour optimiser les performances de la machine virtuelle. Vous pouvez également configurer la fonction Installation facile de Windows afin qu’elle rende votre dossier de départ accessible à Windows en tant que dossier partagé et vous permette de partager des fichiers entre la machine virtuelle et le Mac.

L’option Installation facile de Windows est disponible pour les systèmes d’exploitation suivants :

n Windows 10, Windows 8, Windows 7, Windows Vista et Windows XP

n Windows Server 2008, Windows Server 2003, Windows 2000 Server

REMARQUE Vous devez fournir le logiciel du système d’exploitation avec sa clé de produit. Fusion n’est fourni avec aucun système d’exploitation ni licence.

Si vous n’utilisez pas l’un de ces systèmes d’exploitation Windows sur votre machine virtuelle, ou si vous utilisez Windows mais souhaitez installer le système d’exploitation manuellement, suivez la procédure de création d’une machine virtuelle pour tout système d’exploitation pris en charge.

Création d’une machine virtuelle avec l’Installation facile de Windows

Lorsque vous créez une machine virtuelle Microsoft Windows, la fonction Installation facile de Windows de Fusion permet d’installer le système d’exploitation Windows choisi, et d’installer VMware Tools sur votre machine virtuelle.

Prérequis

n Si vous installez le système d’exploitation client à partir d’un fichier image, vérifiez que le fichier image ISO se trouve dans un répertoire auquel le système hôte a accès.

n Si vous installez le système d’exploitation client à partir d’un disque physique, insérez le disque d’installation du système d’exploitation dans votre Mac.

IMPORTANT Fusion ne fournit aucun système d’exploitation à installer sur les machines virtuelles que vous créez. Vous devez fournir le système d’exploitation avec les clés de produit nécessaires.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Nouveau.

L’assistant Créer une nouvelle machine virtuelle démarre.

Cliquez sur Installer à partir d’un disque ou d’une image.

Sélectionnez le disque ou l’image ISO.

Option Description

Fichier image ISO a Cliquez sur Utiliser un autre disque ou une autre image disque, sélectionnez le fichier .iso correspondant au système d’exploitation, puis cliquez sur Ouvrir pour identifier le fichier.
b Sélectionnez le fichier dans la liste de la fenêtre Créer une nouvelle machine virtuelle, puis cliquez sur Continuer.

Disque physique Sélectionnez dans la liste le disque que vous avez inséré dans votre Mac et cliquez sur Continuer.
Si le disque n’apparaît pas dans la liste, cliquez sur Utiliser un autre disque ou une autre image disque et sélectionnez l’emplacement du disque.

Dans le panneau Installation facile de Windows, sélectionnez Utiliser l’Installation facile.

Saisissez les informations suivantes et cliquez sur Continuer.

n Nom affiché ou Nom de compte

Pour Windows XP et toute version antérieure, l’entrée de la zone de texte Nom d’affichage s’affiche dans des zones d’information en tant que nom sous lequel le logiciel Windows est enregistré. Il ne s’agit pas du nom d’utilisateur Windows.

n Mot de passe (facultatif)

L’entrée de la zone de texte Mot de passe se rapporte uniquement au compte d’administrateur Windows.

n Clé de produit Windows

Fusion ne fournit pas la clé de produit. Celle-ci est incluse dans le matériel fourni par le revendeur de système d’exploitation Windows.

Dans le panneau Intégration, indiquez comment la nouvelle machine virtuelle doit gérer le partage de fichiers de base.

Option Description
Plus transparent Fusion partage les documents et les applications sur votre Mac avec Windows. Les fichiers pris en charge par Windows sur votre Mac s’ouvriront dans Windows. Windows peut modifier les documents de votre Mac.Vous pouvez donc procéder à l’installation du logiciel antivirus Windows et le mettre régulièrement à jour.
Plus isolé Fusion ne partage pas les documents et les applications sur votre Mac avec Windows. Pour copier des fichiers entre votre Mac et Windows, utilisez le glisser-déposer.

Vous pouvez modifier ces paramètres après la création de la machine virtuelle en sélectionnant
Machine virtuelles > Réglages et en utilisant le volet Partage.

Dans le panneau Terminer, vous pouvez utiliser les réglages par défaut pour terminer votre processus de création ou choisir de les personnaliser.

Option Action

Pour créer la machine virtuelle selon les spécifications affichées dans le panneau Terminer

Pour modifier la taille du disque ou d’autres réglages standard de la machine virtuelle
Cliquez sur Terminer.
Indiquez le dossier dans lequel enregistrer la machine virtuelle. Le dossier par défaut est utilisateur/Documents/Machines virtuelles.
Cliquez sur Personnaliser les réglages.
Enregistrez la nouvelle machine virtuelle.
Effectuez les modifications appropriées en termes de taille de disque de la machine virtuelle, d’utilisation du processeur, des périphériques amovibles et autres options depuis la fenêtre Réglages.

Fusion démarre la nouvelle machine virtuelle, installe le système d’exploitation et VMware Tools.

Création d’une machine virtuelle à l’aide de Windows Easy Install et d’un fichier image

Lorsque vous créez une machine virtuelle Microsoft Windows, la fonction Installation facile de Windows de Fusion permet d’installer le système d’exploitation Windows choisi, et d’installer VMware Tools sur votre machine virtuelle.

Prérequis

IMPORTANT Fusion ne fournit aucun système d’exploitation à installer sur les machines virtuelles que vous créez. Vous devez fournir le système d’exploitation avec les clés de produit nécessaires.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Nouveau.

L’assistant Créer une nouvelle machine virtuelle démarre.

Cliquez sur Installer à partir d’un disque ou d’une image.

Cliquez sur Utiliser un autre disque ou une autre image disque et sélectionnez le fichier .iso pour le système d’exploitation. Cliquez sur Ouvrir pour identifier le fichier.

Sélectionnez le fichier dans la liste de la fenêtre Créer une nouvelle machine virtuelle, puis cliquez sur
Continuer.

Dans le panneau Installation facile de Windows, sélectionnez Utiliser l’Installation facile.

Entrez les informations suivantes et cliquez sur Continuer.

n Nom affiché ou Nom de compte

Pour Windows XP et toute version antérieure, l’entrée du champ Nom d’affichage s’affiche dans des zones d’information en tant que nom sous lequel le logiciel Windows est enregistré. Il ne s’agit pas du nom d’utilisateur Windows.

n Mot de passe (facultatif)

L’entrée du champ Mot de passe se rapporte uniquement au compte d’administrateur Windows.

n Clé de produit Windows

Fusion ne fournit pas la clé de produit. Celle-ci est incluse dans le matériel fourni par le revendeur de système d’exploitation Windows.

Dans le panneau Intégration, indiquez comment la nouvelle machine virtuelle doit gérer le partage de fichiers de base.

Option Description
Plus transparent Fusion partage les documents et les applications sur votre Mac avec Windows. Les fichiers pris en charge par Windows sur votre Mac s’ouvriront dans Windows. Windows peut modifier les documents de votre Mac.Vous pouvez donc procéder à l’installation du logiciel antivirus Windows et le mettre régulièrement à jour.
Plus isolé Fusion ne partage pas les documents et les applications sur votre Mac avec Windows. Pour copier des fichiers entre votre Mac et Windows, utilisez le glisser-déposer.

Vous pouvez modifier ces paramètres après la création de la machine virtuelle en sélectionnant
Machine virtuelle > Paramètres > Partage.

Dans le panneau Terminer, vous pouvez utiliser les réglages par défaut pour terminer votre processus de création ou choisir de les personnaliser.

Option Action

Pour créer la machine virtuelle selon les spécifications affichées dans le panneau Terminer

Pour modifier la taille du disque ou d’autres réglages standard de la machine virtuelle
Cliquez sur Terminer.
Indiquez le dossier dans lequel enregistrer la machine virtuelle. Le dossier par défaut est utilisateur/Documents/Machines virtuelles.
Cliquez sur Personnaliser les réglages.
Enregistrez la nouvelle machine virtuelle.
Effectuez les modifications appropriées en termes de taille de disque de la machine virtuelle, d’utilisation du processeur, des périphériques amovibles et autres options depuis la fenêtre Réglages.

Fusion démarre la nouvelle machine virtuelle, installe le système d’exploitation et VMware Tools.

Installation de McAfee AntiVirus Plus sur une machine virtuelle Windows

VMware recommande le déploiement d’un antivirus pour une utilisation sécurisée de Windows sur votre Mac.

Grâce à un partenariat avec McAfee Inc., VMware offre aux utilisateurs de Fusion un abonnement gratuit de 90 jours à McAfee AntiVirus® Plus.

Prérequis

McAfee AntiVirus Plus est compatible avec les systèmes d’exploitation clients suivants :

n Windows 10 (32 ou 64 bits)

n Windows 8 (32 ou 64 bits)

n Windows 7 SP1 x64

n Windows 7 SP1 x86

n Windows Vista SP2 x64 n Windows Vista SP2 x86 n Windows XP SP3
n Windows 2000 Professional SP4

Procédure

1 Lancez le programme d’installation du logiciel anti-virus.

n Lors de la création d’une machine virtuelle, après l’installation de VMware Tools, une boîte de dialogue vous invite à installer McAfee AntiVirus Plus. Cliquez sur Installer pour commencer le téléchargement de McAfee AntiVirus Plus.

n Dans une machine virtuelle Windows existante, sélectionnez Machine virtuelle > Installer McAfee AntiVirus Plus. L’assistant d’installation de McAfee s’affiche.

2 Cliquez sur Suivant dans la fenêtre McAfee Security Center pour installer le logiciel anti-virus sur votre machine virtuelle Windows.

Création d’une machine virtuelle Linux dans Fusion

Vous pouvez créer une machine virtuelle qui utilise une distribution Linux comme système d’exploitation client.

Fusion crée votre machine virtuelle, sélectionne les options d’installation de Linux par défaut et installe VMware Tools, qui charge les pilotes requis pour optimiser les performances de la machine virtuelle. Vous pouvez également configurer la fonction Installation facile de Linux afin qu’elle rende votre dossier de départ accessible au système en tant que dossier partagé et vous permette de partager des fichiers entre la machine virtuelle et le Mac.

La fonction Installation facile de Linux est disponible pour les systèmes d’exploitation suivants :

n Ubuntu 7.10 et supérieur

n Ubuntu Server Edition 8.10 et supérieur

n Red Hat Enterprise Linux 3 et supérieur

n SUSE Linux Enterprise Desktop/Server 10 et supérieur

n Open SUSE 11.3 et supérieur

Si vous n’utilisez pas l’un de ces systèmes d’exploitation Linux sur votre machine virtuelle, ou si vous utilisez Linux mais souhaitez installer le système d’exploitation manuellement, suivez la procédure de création d’une machine virtuelle pour tout système d’exploitation pris en charge.

Création d’une machine virtuelle à l’aide de l’Installation facile de Linux et d’un CD d’installation

Lorsque vous créez une machine virtuelle Linux, la fonction Installation facile de Linux de Fusion permet d’installer le système d’exploitation Linux choisi, et d’installer VMware Tools sur votre machine virtuelle.

Prérequis

Vous devez obtenir l’image d’installation du système d’exploitation. Fusion ne fournit aucun système d’exploitation à installer sur les machines virtuelles que vous créez.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Nouveau.

L’assistant Créer une nouvelle machine virtuelle démarre.

Cliquez sur Installer à partir d’un disque ou d’une image.

Si vous confirmez, assurez-vous que l’option Installer ce système d’exploitation est activée et cliquez sur Continuer pour accéder au panneau Installation facile de Linux.

Dans le panneau Installation facile de Linux, sélectionnez Utiliser l’Installation facile. a Entrez vos Nom d’affichage, Nom de compte et Mot de passe.
b Sélectionnez Permettre à la machine virtuelle d’accéder à votre dossier de départ afin que l’option Installation facile de Linux configure votre dossier de départ en tant que dossier partagé pour vous permettre de partager des fichiers entre la machine virtuelle et votre Mac.

(Facultatif) Si vous avez choisi de rendre votre dossier de départ accessible, sélectionnez Lecture seulement ou Lecture et écriture pour la machine virtuelle.

Dans le panneau Terminer, vous pouvez utiliser les réglages par défaut pour terminer votre processus de création ou choisir de les personnaliser.

Option Action

Pour créer la machine virtuelle selon les spécifications affichées dans le panneau Terminer

Pour modifier la taille du disque ou d’autres réglages standard de la machine virtuelle
Cliquez sur Terminer.
Indiquez le dossier dans lequel enregistrer la machine virtuelle. Le dossier par défaut est utilisateur/Documents/Machines virtuelles.
Cliquez sur Personnaliser les réglages.
Enregistrez la nouvelle machine virtuelle.
Effectuez les modifications appropriées en termes de taille de disque de la machine virtuelle, d’utilisation du processeur, des périphériques amovibles et autres options depuis la fenêtre Réglages.

Fusion démarre la nouvelle machine virtuelle, installe le système d’exploitation et VMware Tools.

Création d’une machine virtuelle à l’aide de l’Installation facile de Linux et d’un fichier image

Lorsque vous créez une machine virtuelle Linux, la fonction Installation facile de Linux de Fusion permet d’installer le système d’exploitation Linux choisi, et d’installer VMware Tools sur votre machine virtuelle.

Prérequis

Vous devez obtenir l’image d’installation du système d’exploitation. Fusion ne fournit aucun système d’exploitation à installer sur les machines virtuelles que vous créez.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Nouveau.

L’assistant Nouvelle machine virtuelle démarre.

Cliquez sur Continuer sans disque pour accéder au panneau Support d’installation.

Dans ce panneau, cliquez sur Utiliser le disque d’installation ou l’image du système d’exploitation.

Recherchez le fichier .iso du système d’exploitation dans le menu déroulant.
Dans le panneau Système d’exploitation, assurez-vous que le système d’exploitation et la version de la nouvelle machine virtuelle sont corrects ou sélectionnez les options appropriées dans les menus déroulants.

Cliquez sur Continuer.

Dans le panneau Installation facile de Linux, sélectionnez Utiliser l’Installation facile. a Entrez vos Nom d’affichage, Nom de compte et Mot de passe.
b Sélectionnez Permettre à la machine virtuelle d’accéder à votre dossier de départ afin que l’option Installation facile de Linux configure votre dossier de départ en tant que dossier partagé pour vous permettre de partager des fichiers entre la machine virtuelle et votre Mac.

Si vous avez choisi de rendre votre dossier de départ accessible, sélectionnez Lecture seulement ou
Lecture et écriture pour la machine virtuelle.

Dans le panneau Terminer, vous pouvez utiliser les réglages par défaut pour terminer votre processus de création ou choisir de les personnaliser.

Option Action

Pour créer la machine virtuelle selon les spécifications affichées dans le panneau Terminer

Pour modifier la taille du disque ou d’autres réglages standard de la machine virtuelle
Cliquez sur Terminer.
Indiquez le dossier dans lequel enregistrer la machine virtuelle. Le dossier par défaut est utilisateur/Documents/Machines virtuelles.
Cliquez sur Personnaliser les réglages.
Enregistrez la nouvelle machine virtuelle.
Effectuez les modifications appropriées en termes de taille de disque de la machine virtuelle, d’utilisation du processeur, des périphériques amovibles et autres options depuis la fenêtre Réglages.

Fusion démarre la nouvelle machine virtuelle, installe le système d’exploitation et VMware Tools.

Création d’une machine virtuelle Mac OS X dans Fusion

Vous pouvez installer OS X Server ou OS X Client sur une machine virtuelle. Fusion crée la machine virtuelle, ouvre l’assistant d’installation d’OS X et installe VMware Tools, qui charge les pilotes requis pour optimiser les performances d’une machine virtuelle.

Les machines virtuelles OS X que vous créez dans Fusion peuvent s’exécuter sur n’importe quel matériel de la marque Apple qui utilise des processeurs Intel. Le contrat de licence Apple définit les situations dans lesquelles il est acceptable de virtualiser OS X. Fusion ne modifie pas ces conditions ou n’active pas OS X sur un matériel non Apple. Vous ne pouvez pas utiliser une machine virtuelle Mac OS dans un autre produit VMware, comme Workstation Pro.

Fusion prend en charge les versions de Mac OS X Server et Mac OS X Client suivantes pour le système d’exploitation client :

n Mac OS X Server 10.5, 10.6, 10.7, 10.8, 10.9, 10.10, 10.11

n Mac OS X Client 10.7, 10.8, 10.9, 10.10, 10.11

Fusion ne prend pas en charge les fonctions suivantes pour les machines virtuelles Mac OS X :

n glisser-déposer entre un hôte Mac et un client Mac ;

n écrans multiples ;

n cartes graphiques 3D accélérées ;

n le mode Unity.

Pour installer le système d’exploitation, suivez la procédure de création d’une machine virtuelle pour tout système d’exploitation pris en charge. Consultez « Création d’une machine virtuelle sur un système d’exploitation pris en charge », page 46.

Créer une machine virtuelle à partir d’une partition de récupération Mac

Vous pouvez utiliser la partition de récupération de votre Mac pour créer des machines virtuelles sous Mac OS X.

Prérequis

n Vous devez disposer d’une partition de récupération sur votre Mac pour créer ce type de machine virtuelle.

n Vous devez de Mac OS X 10.9 ou version ultérieure.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Nouveau.

L’assistant Créer une nouvelle machine virtuelle démarre.

Cliquez sur Plus d’options > Installer OS X à partir de la partition de récupération.

Sélectionnez une partition de récupération et cliquez sur Continuer.

Si plusieurs partitions de récupération existent, elles seront présentées dans une liste.

Dans le panneau Terminer, vous pouvez utiliser les réglages par défaut pour terminer votre processus de création ou choisir de les personnaliser.

Option Action

Pour créer la machine virtuelle selon les spécifications affichées dans le panneau Terminer

Pour modifier la taille du disque ou d’autres réglages standard de la machine virtuelle
Cliquez sur Terminer.
Indiquez le dossier dans lequel enregistrer la machine virtuelle. Le dossier par défaut est utilisateur/Documents/Machines virtuelles. Il n’est pas nécessaire d’enregistrer la machine virtuelle sur le même disque que la partition de récupération.
Cliquez sur Personnaliser les réglages.
Enregistrez la nouvelle machine virtuelle. Il n’est pas nécessaire d’enregistrer la machine virtuelle sur le même disque que la partition de récupération.
Effectuez les modifications appropriées en termes de taille de disque de la machine virtuelle, d’utilisation du processeur, des périphériques amovibles et autres options depuis la fenêtre Réglages.

Créer une machine virtuelle sur un serveur distant

Vous pouvez créer une machine virtuelle sur un serveur distant.

Prérequis

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur sur lequel vous voulez créer la machine virtuelle.

n Le serveur est défini dans la Bibliothèque de machines virtuelles.

n Le serveur contient suffisamment d’espace pour contenir la machine virtuelle.

n Le serveur distant exécute VMware Workstation Pro, VMware ESXi ou VMware vCenter Server.

IMPORTANT Fusion ne fournit aucun système d’exploitation à installer sur les machines virtuelles que vous créez. Vous devez fournir le système d’exploitation avec les clés de produit nécessaires.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Nouveau.

L’assistant Créer une nouvelle machine virtuelle démarre.

Cliquez sur Créer une machine virtuelle sur un serveur distant.

Cliquez sur Continuer.

Sélectionnez le serveur dans la liste de la fenêtre Choisir un serveur, puis cliquez sur Continuer.

Sélectionnez l’hôte et la banque de données dans la fenêtre Choisir un hôte et une banque de données, puis cliquez sur Continuer.

(Facultatif) Si le serveur prend en charge les dossiers, sélectionnez un emplacement de dossier pour la machine virtuelle et cliquez sur Continuer.

Sélectionnez une version matérielle dans le menu déroulant Choisir une version matérielle, puis cliquez sur Continuer.

Sélectionnez le système d’exploitation client pour la machine virtuelle et cliquez sur Continuer.

Configurez le disque virtuel en créant un disque virtuel ou utilisez un disque virtuel existant. Si vous créez un disque virtuel, utilisez le curseur de taille de disque pour spécifier la taille du disque virtuel et indiquez le type de bus. Cliquez sur Continuer.

La fenêtre Terminer s’affiche.

(Facultatif) Modifiez le nom de la nouvelle machine virtuelle distante.

Cliquez sur Terminer.

La nouvelle machine virtuelle distante s’affiche dans la Bibliothèque de machines virtuelles sous le serveur distant.

Création d’une machine virtuelle sur un système d’exploitation pris en charge

Vous pouvez créer une machine virtuelle avec un système d’exploitation client non doté de l’option d’installation facile si celui-ci est pris en charge par Fusion.

Prérequis

n Si vous installez le système d’exploitation client à partir d’un fichier image, vérifiez que le fichier image ISO se trouve dans un répertoire auquel le système hôte a accès.

n Si vous installez le système d’exploitation client à partir d’un disque physique, insérez le disque d’installation du système d’exploitation dans votre Mac.

IMPORTANT Fusion ne fournit aucun système d’exploitation à installer sur les machines virtuelles que vous créez. Vous devez fournir le système d’exploitation avec les clés de produit nécessaires.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Nouveau.

L’assistant Créer une nouvelle machine virtuelle démarre.

Cliquez sur Installer à partir d’un disque ou d’une image.

Insérez le CD d’installation du système dans votre Mac.

Si vous utilisez un fichier image disque (ISO) d’installation du système d’exploitation ou un disque virtuel existant, cliquez sur Utiliser un autre disque ou une autre image disque et sélectionnez l’emplacement du fichier.

Cliquez sur Continuer.

Si vous installez un système d’exploitation Windows ou Linux, le panneau Installation facile s’affiche.

(Facultatif) Désélectionnez Utiliser Easy Install, puis cliquez sur Continuerpour ignorer cette fenêtre de l’assistant.

Dans le panneau Terminer, vous pouvez utiliser les réglages par défaut pour terminer votre processus de création ou choisir de les personnaliser.

Option Action

Pour créer la machine virtuelle selon les spécifications affichées dans le panneau Terminer

Pour modifier la taille du disque ou d’autres réglages standard de la machine virtuelle
Cliquez sur Terminer.
Indiquez le dossier dans lequel enregistrer la machine virtuelle. Le dossier par défaut est utilisateur/Documents/Machines virtuelles.
Cliquez sur Personnaliser les réglages.
Enregistrez la nouvelle machine virtuelle.
Effectuez les modifications appropriées en termes de taille de disque de la machine virtuelle, d’utilisation du processeur, des périphériques amovibles et autres options depuis la fenêtre Réglages.

Suivant

Une fois le système d’exploitation installé sur la machine virtuelle, installez VMware Tools.

Activation de la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle

Vous pouvez utiliser votre partition Boot Camp tout en exécutant votre système d’exploitation Mac. Pour ce faire, utilisez Fusion de manière à activer la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle.

Boot Camp est un logiciel Apple qui permet à un Mac doté d’un processeur Intel d’exécuter des systèmes d’exploitation Windows. Au démarrage, vous êtes invité à choisir entre un système Mac ou Windows. Boot Camp crée des partitions Mac et Windows séparées sur votre disque dur de manière à créer un environnement avec double amorçage. En utilisant votre partition Boot Camp Windows en tant que machine virtuelle de Fusion, vous pouvez exécuter les tâches suivantes :

n Utiliser votre machine virtuelle Boot Camp et votre Mac sans redémarrer ni basculer de l’un à l’autre.

n Partager des fichiers entre votre machine virtuelle Boot Camp et votre Mac, grâce à des dossiers partagés et en glissant-déposant des fichiers ou en coupant et collant du texte.

REMARQUE Si VMware Tools n’est pas installé, vous risquez de faire face à des complications de réactivation de Windows. Dans ce cas, si vous réactivez Windows dans votre machine virtuelle Boot Camp et que vous démarrez ensuite votre partition Boot Camp de manière native, vous êtes invité à réactiver Windows. La réactivation de Windows dans votre partition Boot Camp native exige la réactivation de votre machine virtuelle Boot Camp lors de la prochaine activation, et ainsi de suite. L’installation de VMware Tools résout ce problème.

Prérequis

Vous devez avoir installé une partition Boot Camp sur votre système avant de démarrer cette procédure. Vous devez disposer de privilèges d’administrateur pour utiliser Boot Camp comme une machine virtuelle.
Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

À partir de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles, cliquez sur la miniature Boot Camp dans la liste des machines virtuelles, qui permet d’identifier la partition détectée par Fusion.

(Facultatif) Entrez votre mot de passe Mac pour accéder à la partition Boot Camp.

Fusion crée alors une machine virtuelle qui utilise votre partition Boot Camp et démarre Windows.

Suivez les instructions affichées, puis redémarrez votre machine virtuelle lorsque vous y êtes invité.

Une fois Windows démarré à partir de votre machine virtuelle, Fusion lance l’installation de VMware Tools. Ce dernier vous permet d’utiliser toutes les fonctionnalités de la machine virtuelle et améliore les performances de votre partition lorsqu’elle est utilisée en tant que machine virtuelle.

Lorsque l’installation de VMware Tools est terminée, redémarrez votre ordinateur.

Suivant

À la première activation de votre machine virtuelle Boot Camp avec VMware Tools installé, réactivez Windows.

Activez Windows dans une machine virtuelle

Dans certains cas, vous devez activer Windows lorsque vous créez, importez ou migrez une machine virtuelle.

Lorsque vous installez Windows sur un ordinateur, vous devez l’activer pour pouvoir l’utiliser. Cette activation s’effectue soit sur Internet, soit par téléphone à l’aide du support technique de Microsoft. Au démarrage du système d’exploitation Windows, celui-ci vérifie s’il s’agit du même matériel que celui de l’installation d’origine. Si le matériel est différent, le système d’exploitation demande une réactivation.

Si vous installez Windows en tant que système d’exploitation client d’une nouvelle machine virtuelle, celui- ci requiert une réactivation de la même manière que si vous l’aviez installé sur un ordinateur physique. Si vous importez une machine virtuelle à partir d’une autre source, si vous exécutez la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle ou si vous migrez un PC physique vers une machine virtuelle, Windows détecte que le matériel virtuel est différent.

Le type de licence de votre système d’exploitation Windows peut déterminer son mode d’activation une fois utilisé dans une machine virtuelle de Fusion.

n Avec une licence OEM, Windows est directement lié au matériel sur lequel il a été chargé par le fabricant. La plupart des versions préinstallées de Windows ont des licences OEM. Généralement, les licences OEM ne peuvent pas être transférées vers un autre ordinateur ou sur une machine virtuelle. Si vous utilisez la fonction de Fusion Faire migrer votre PC pour migrer l’un de ces types de système vers une machine virtuelle, l’achat d’une deuxième licence (ou clé produit) Microsoft peut être nécessaire. Si une deuxième clé produit est requise, vous pouvez l’obtenir auprès du représentant Microsoft en appelant le Support Microsoft, afin d’activer le système d’exploitation résidant dans la machine virtuelle.

n Avec une licence au détail, lorsque vous achetez Windows auprès d’un revendeur, la licence vous permet de changer de plate-forme aussi souvent que vous le souhaitez. Dans ce cas, vous pouvez réactiver Windows via Internet ou par téléphone avec le support technique de Microsoft.

n Avec une licence entreprise, vous pouvez déplacer librement votre système d’exploitation.

Prérequis

Installez VMware Tools sur la machine virtuelle avant d’activer Windows. VMware Tools conserve les informations relatives aux clés d’activation. Sans VMware Tools, vous devez réactiver Windows à chaque lancement de la machine virtuelle.

Procédure

u Activez Windows en ligne ou par téléphone.

La section Aide et support du menu Démarrer de Windows vous permet de trouver des informations spécifiques à l’activation de votre version de système d’exploitation.

Suivant

Si vous avez des questions à ce sujet, contactez Microsoft.

Charger une machine virtuelle sur un serveur distant

Lorsque vous chargez une machine virtuelle sur un serveur distant, Fusion Pro copie la machine virtuelle sur l’hôte distant et la banque de données que vous sélectionnez. La machine virtuelle d’origine reste sur le système hôte.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur sur lequel vous voulez charger la machine virtuelle.

n Le serveur est défini dans la Bibliothèque de machines virtuelles.

n Le serveur contient suffisamment d’espace pour contenir la machine virtuelle.

n Le serveur distant exécute VMware Workstation Pro, VMware ESX ou VMware vCenter Server.

n La machine virtuelle n’est pas cryptée. Vous ne pouvez pas charger une machine virtuelle cryptée.

n La machine virtuelle n’est pas activée ou elle est suspendue. Elle doit être désactivée.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Entrez le nom du serveur hôte ou cliquez sur le menu déroulant Serveurs récents pour sélectionner un serveur dans la liste.

Entrez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez une machine virtuelle à partir de la Bibliothèque de machines virtuelles.

Faites glisser la machine virtuelle vers le serveur.

Dans la boîte de dialogue Charger la machine virtuelle, sélectionnez un hôte et un dossier de banque de données ou un dossier partagé.

Cliquez sur Charger.

Charger une machine virtuelle sur VMware vCloud Air
Lorsque vous chargez une machine virtuelle sur VMware® vCloud® Air™, Fusion Pro copie la machine virtuelle sur le serveur VMware vCloud Air et le centre de données virtuel que vous sélectionnez. La machine virtuelle d’origine reste sur le système hôte.

Prérequis

n Vérifiez que la machine virtuelle n’est pas cryptée. Vous ne pouvez pas charger une machine virtuelle cryptée.

n Vérifiez que l’hôte distant prend en charge la version matérielle de la machine virtuelle. Si l’hôte distant ne prend pas en charge la version matérielle, vous recevez un message d’erreur.

n Vérifiez que la machine virtuelle est désactivée.

n Vérifiez que vous disposez d’informations d’identification de connexion pour VMware vCloud Air.

REMARQUE Fusion ne prend en charge que le chargement de machines virtuelles Windows sur VMware vCloud Air.

Pour plus d’informations sur VMware vCloud Air, consultez le guide vCloud Air – Virtual Private Cloud OnDemand User’s Guide.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Se connecter à VMware vCloud Air.

Entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe pour le serveur VMware vCloud Air et cliquez sur
Se connecter.

Sélectionnez une machine virtuelle à partir de la Bibliothèque de machines virtuelles.

Faites glisser la machine virtuelle vers le serveur.

Saisissez un nouveau nom pour la machine virtuelle.

Sélectionnez un centre de données virtuel pour stocker la machine virtuelle chargée.

Cliquez sur Charger pour charger la machine virtuelle sur le centre de données virtuel.

Télécharger une machine virtuelle depuis un serveur distant

Vos utilisateurs peuvent télécharger une machine virtuelle depuis un serveur ou une instance distant(e) que vous hébergez.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur sur lequel vous voulez télécharger la machine virtuelle.

n Le serveur est défini dans la Bibliothèque de machines virtuelles.

n L’hôte Mac contient suffisamment d’espace pour contenir la machine virtuelle.

n Le serveur distant exécute VMware Workstation Pro, VMware ESX ou VMware vCenter Server.

n La machine virtuelle n’est pas activée ou elle est suspendue. Elle doit être désactivée.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Entrez le nom du serveur hôte ou cliquez sur l’icône Serveurs récents pour sélectionner un serveur dans la liste de serveurs accédés récemment.

Entrez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez une machine virtuelle depuis le serveur distant.

Faites glisser la machine virtuelle vers la Bibliothèque de machines virtuelles.

Cliquez sur Enregistrer.

Migration d’un ordinateur physique existant vers une machine virtuelle

Vous pouvez migrer votre PC existant vers votre Mac. Fusion recrée votre PC en tant que machine virtuelle et vous pouvez continuer à utiliser vos applications et fichiers PC.

Prérequis

n Faire migrer votre PC est pris en charge pour les systèmes d’exploitation clients Windows Windows XP à Windows 10 inclus.

n Le Mac doit être équipé d’un système Mac OS X 10.9 ou version ultérieure.

Procédure

Configuration de votre Mac pour accepter le transfert de fichiers à partir de votre PC page 51
Vous devez définir les préférences système de partage et de pare-feu de votre Mac pour autoriser le transfert de fichiers requis pour la création de la machine virtuelle depuis votre PC physique.

Connexion de l’ordinateur pour la migration page 51
Vous pouvez choisir le type de connexion à utiliser afin de migrer votre ordinateur.

Désactivation du contrôle de compte d’utilisateur pour Windows Vista et version ultérieure avant une opération de migration page 52
Pour une migration réussie de votre PC vers Fusion, vous devez désactiver l’option de contrôle de compte d’utilisateur (UAC) avant d’utiliser la fonction en question.

Installation et exécution de Fusion PC Migration Agent sur votre ordinateur page 52
Pour pouvoir connecter votre Mac à votre PC physique et démarrer la migration, vous devez installer Fusion PC Migration Agent sur votre système.

Exécution de l’assistant de migration sur votre Mac page 53
L’assistant de migration se connecte à votre PC physique afin d’exécuter les conversions et transferts de fichiers nécessaires pour créer la machine virtuelle sur votre Mac.

Vérification de l’installation de VMware Tools sur la machine virtuelle migrée page 54
Installez VMware Tools pour améliorer les performances de votre système d’exploitation client.

Configuration de votre Mac pour accepter le transfert de fichiers à partir de votre PC

Vous devez définir les préférences système de partage et de pare-feu de votre Mac pour autoriser le transfert de fichiers requis pour la création de la machine virtuelle depuis votre PC physique.

Procédure

Sélectionnez Préférences Système dans le menu Apple, puis cliquez sur Partage dans la section Internet et réseau.

Sélectionnez Partage de fichiers, puis cliquez sur Options.

Sélectionnez Partager les fichiers et les dossiers via SMB pour les comptes appropriés, puis cliquez sur
Fermer.

Cliquez sur Tout afficher pour revenir aux Préférences Système.

Cliquez sur Sécurité dans la section Personnel, puis sur Coupe-feu pour accéder au panneau correspondant.

Assurez-vous que les connexions entrantes pour le partage de fichiers SMB sont activées.

Fermez la fenêtre Préférences Système.

Suivant

Déterminez comment connecter le Mac à l’ordinateur physique.

Connexion de l’ordinateur pour la migration

Vous pouvez choisir le type de connexion à utiliser afin de migrer votre ordinateur.

Vous pouvez migrer un ordinateur via une connexion directe, un réseau câblé ou un réseau sans fil.

Procédure

u Mettez en place la connexion de votre choix.

Option Description
Connexion directe Pour connecter l’ordinateur directement au Mac, utilisez un câble Ethernet
ou FireWire. Ils offrent les débits les plus rapides.
Réseau câblé Connectez l’ordinateur et le Mac au même réseau en utilisant des câbles Ethernet.

Réseau sans fil Connectez l’ordinateur et le Mac à un réseau sans fil. Le processus de migration est beaucoup plus lent sur un réseau sans fil.
Si vous procédez à une migration sur un réseau sans fil, assurez-vous que le délai d’activation de votre écran de veille est plus long que le processus de migration lui-même. Faites un clic droit sur le bureau de votre PC et sélectionnez Propriétés. Sélectionnez l’onglet Écran de veille, définissez Délai sur 9999, puis cliquez sur OK.

Suivant

Si vous utilisez Windows Vista, Windows 7, Windows 8 ou Windows 10 sur votre PC, désactivez l’option de contrôle de compte d’utilisateur avant de continuer. Sinon, chargez l’agent de migration sur votre ordinateur.

Désactivation du contrôle de compte d’utilisateur pour Windows Vista et version ultérieure avant une opération de migration

Pour une migration réussie de votre PC vers Fusion, vous devez désactiver l’option de contrôle de compte d’utilisateur (UAC) avant d’utiliser la fonction en question.

Procédure

Ouvrez le Panneau de configuration de votre ordinateur.

Sélectionnez Comptes d’utilisateurs.

Sélectionnez Modifier les paramètres de contrôle de compte d’utilisateur puis faites glisser le curseur vers la position Ne jamais m’avertir.

Redémarrez votre ordinateur.

Suivant

Chargez Fusion PC Migration Agent sur votre ordinateur physique.

Installation et exécution de Fusion PC Migration Agent sur votre ordinateur

Pour pouvoir connecter votre Mac à votre PC physique et démarrer la migration, vous devez installer Fusion PC Migration Agent sur votre système.

Prérequis

Si votre ordinateur Windows n’a pas de mot de passe, vous devez créer un mot de passe avant de commencer le processus de migration. Vous pouvez aller dans Comptes d’utilisateurs dans le Panneau de configuration pour créer un mot de passe.

Vous devez effectuer la migration à l’aide d’un compte administrateur.

Procédure

Configurez les options d’alimentation de votre PC physique Windows de manière à ce que le moniteur et les disques durs ne soient pas automatiquement désactivés et que votre système ne soit pas mis en veille.

Dans le Panneau de configuration, cliquez sur Options d’alimentation.

Dans le panneau Modes de gestion de l’alimentation, définissez Extinction du moniteur, Arrêt des disques durs et Mise en veille sur Jamais.

(Facultatif) Si vous effectuez votre migration à l’aide d’une connexion sans fil, assurez-vous que le délai d’activation de l’écran de veille de votre PC est plus long que la durée d’exécution de la migration.

Faites un clic droit sur le bureau de votre PC et sélectionnez Propriétés.

Sélectionnez l’onglet Écran de veille, définissez Délai sur 9999, puis cliquez sur OK.

Téléchargez VMware Fusion PC Migration Agent sur la page des téléchargements de produit Fusion sous Pilotes et outils.

Exécutez le fichier du programme d’installation.

Cliquez sur Suivant sur la page d’accueil de l’assistant, puis sur J’accepte les termes du contrat de licence sur la page suivante, puis une nouvelle fois sur Suivant.

Sélectionnez le dossier dans lequel enregistrer l’agent de migration, puis cliquez sur Suivant.

Cliquez sur Installer.

Cliquez sur Terminer.

Redémarrez votre ordinateur.

La fenêtre VMware Fusion PC Migration Agent apparaît à l’écran, tout en affichant le mot de passe à quatre chiffres requis pour l’établissement des communications entre votre Mac et ce PC.

Le mot de passe reste valide tant que la fenêtre est ouverte. Si vous fermez la fenêtre et redémarrez l’agent, ou votre PC, un nouveau mot de passe remplace le précédent.

Suivant

Conservez l’agent de migration actif afin que l’assistant de migration de votre Mac puisse communiquer avec. Consultez « Exécution de l’assistant de migration sur votre Mac », page 53.

Exécution de l’assistant de migration sur votre Mac

L’assistant de migration se connecte à votre PC physique afin d’exécuter les conversions et transferts de fichiers nécessaires pour créer la machine virtuelle sur votre Mac.

Prérequis

n Votre Mac et votre PC doivent se trouver sur le même réseau et rester activés au cours de la migration.
Vous avez la possibilité de migrer votre PC sur un réseau sans fil mais nous vous recommandons d’utiliser un câble réseau pour connecter vos ordinateurs de manière à gagner en rapidité.

n PC Migration Agent doit être exécuté sur votre PC et afficher un mot de passe à quatre chiffres.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Migrer votre PC. L’assistant de migration s’affiche.
Cliquez sur Continuer.

Le panneau Connectez-vous à votre PC s’affiche.

Saisissez le mot de passe à quatre chiffres fourni par PC Migration Agent, puis cliquez sur Continuer.

Saisissez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe pour votre PC, puis cliquez sur Continuer.

Indiquez l’emplacement d’enregistrement de la machine virtuelle sur votre Mac.

Par défaut, Fusion enregistre les machines virtuelles dans votre dossier utilisateur/Documents/Machines virtuelles. Vous pouvez choisir un autre emplacement en cliquant sur Choisir et en utilisant le Finder.

Cliquez sur Continuer pour démarrer la migration.

L’assistant affiche alors une barre de progression et une estimation du temps restant.

Cliquez sur Terminer.

Votre PC est répliqué dans une machine virtuelle accessible à partir de la Bibliothèque de machines virtuelles.

Suivant

Assurez-vous que VMware Tools est installé sur la machine virtuelle.

Vérification de l’installation de VMware Tools sur la machine virtuelle migrée

Installez VMware Tools pour améliorer les performances de votre système d’exploitation client.

REMARQUE Il peut arriver que Windows ait terminé de détecter les changements avant la fin de l’installation de VMware Tools. Une boîte de dialogue s’affiche alors, vous invitant à redémarrer. Ne redémarrez que lorsque VMware Tools vous le demande.

Prérequis

L’assistant de migration a été exécuté et une machine virtuelle finalisée mais désactivée apparaît en vue Fenêtre unique.

Procédure

Démarrez la machine virtuelle.

L’installation de VMware Tools démarre.

(Facultatif) Connectez-vous à Windows.

(Facultatif) Rendez l’installation de VMware Tools visible dans Windows 8, Windows 7 et Windows Vista.

La boîte de dialogue d’installation de VMware Tools n’apparaît pas automatiquement dans Windows 8, Windows 7 et Windows Vista.

a
Cliquez sur l’icône Détection de services interactifs ( ).

b Cliquez sur Afficher le message dans la fenêtre Détection de services interactifs.

Dès que VMware Tools vous le demande, redémarrez la machine virtuelle.

Suivant

Si l’installation de VMware Tools ne s’effectue pas correctement, installez VMware Tools manuellement. Consultez « Installation et utilisation de VMware Tools », page 58.

Il peut être nécessaire de réactiver votre système d’exploitation Windows à l’activation de la nouvelle machine virtuelle.

Importation de machines virtuelles Windows

Vous pouvez importer dans Fusion des machines virtuelles que vous avez créées avec Parallels Desktop, Microsoft Virtual PC, ainsi que des machines virtuelles utilisant le format OVF (Open Virtualization Format).

Fusion peut importer des machines virtuelles créées avec Parallels, Microsoft Virtual PC ou OVF.

Lors de l’importation d’une machine virtuelle Parallels ou Virtual PC, Fusion crée une machine virtuelle VMware basée sur celle d’origine. Le processus d’importation est non destructif, vous pouvez continuer d’utiliser la machine virtuelle source d’origine avec le produit utilisé pour créer la nouvelle machine virtuelle source.

Fusion peut également importer le contenu de la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle, créant ainsi une machine virtuelle VMware entièrement nouvelle basée sur la partition. Il s’agit d’une entité distincte, non liée à la partition comme la machine virtuelle décrite dans « Activation de la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle », page 17. Vous pouvez ainsi récupérer l’espace en supprimant la partition Boot Camp, ce qui permet de restaurer le lecteur en un seul volume.

Systèmes d’exploitation clients pris en charge pour l’importation

Un système d’exploitation client est celui qui est exécuté sur une machine virtuelle. Fusion prend en charge l’importation de machines virtuelles Parallels et Virtual PC avec certains systèmes d’exploitation.

Fusion prend en charge l’importation des systèmes d’exploitation suivants :

n Microsoft Windows 10 n Microsoft Windows 8 n Microsoft Windows 7
n Microsoft Windows Vista

n Microsoft Windows XP Service Pack 3

n Microsoft Windows XP Service Pack 2

Les machines virtuelles doivent être désactivées avant l’importation.

Si votre copie de Windows n’est pas couverte par une clé de licence en volume, vous devez la réactiver lors de son démarrage dans Fusion.

Comment l’importation affecte les paramètres

Vous pouvez avoir besoin de modifier la machine virtuelle importée, selon vos réglages et votre matériel virtuel.

La machine virtuelle VMware importée contient une copie exacte de l’état du disque de votre machine virtuelle source, à l’exception de quelques pilotes dépendants du matériel et parfois des lettres de lecteurs mappés. Les machines virtuelles importées sont créés avec des disques virtuels IDE ou SCSI. Vous pouvez changer manuellement le disque en disque SATA lorsque le processus d’importation serait terminé.

Réglages de l’ordinateur source

Les réglages suivants de l’ordinateur source restent identiques :

n la configuration du système d’exploitation (nom de l’ordinateur, ID de sécurité, comptes d’utilisateurs, profils et préférences, etc.) ;

n les applications et fichiers de données ;

n chaque numéro de série de volume de partition de disque.

Comme les machines virtuelles ou les images système cibles et sources possèdent la même identité (nom, SID, etc.), leur exécution sur un même réseau peut générer des conflits. Pour redéployer la machine virtuelle ou l’image système source, assurez-vous de ne pas exécuter simultanément sur un même réseau les images ou les machines virtuelles sources et cibles.

Par exemple, si vous utilisez Fusion Importer pour tester la viabilité de l’exécution d’une machine virtuelle Parallels ou Virtual PC en tant que machine virtuelle VMware, sans au préalable déclasser la machine non- VMware d’origine, vous devez d’abord résoudre le problème d’ID dupliqué.

Modifications du matériel virtuel

La plupart des applications importées doivent fonctionner correctement dans la machine virtuelle VMware, car l’emplacement de leurs fichiers de configuration et de données est identique à celui de la machine virtuelle source. Les applications risquent de ne pas fonctionner avec certaines caractéristiques spécifiques du matériel sous-jacent, comme le numéro de série ou le fabricant du périphérique.

Lorsque vous effectuez un dépannage suite à l’importation d’une machine virtuelle, notez les modifications matérielles potentielles suivantes :

n Le modèle d’unité centrale et les numéros de série (si activés) peuvent être différents après l’importation. Ils correspondent à ceux de l’ordinateur physique qui héberge la machine virtuelle VMware.

n La carte Ethernet peut être différente (AMD PCNet ou VMXnet) avec une adresse MAC distincte.
L’adresse IP de chaque interface doit être reconfigurée individuellement.

n La carte graphique peut être différente (carte SVGA VMware).

n Le nombre de disques et de partitions est identique, mais chaque périphérique de disque peut avoir des chaînes de modèle et de fabricant différentes.

n Les contrôleurs de disque primaires peuvent être différents de ceux de la machine source.

n Les applications risquent de ne pas fonctionner si elles dépendent de périphériques non disponibles dans la machine virtuelle.

Importation d’une machine virtuelle Parallels ou Virtual PC

Vous pouvez importer des machines virtuelles tierces existantes et les exécuter dans Fusion.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Importer.

Accédez à la machine virtuelle existante que vous voulez importer et cliquez sur Ouvrir.

Saisissez le nom de la machine virtuelle importée dans le champ Enregistrer sous, puis indiquez un emplacement pour l’enregistrement.

La destination par défaut est le dossier Machines virtuelles créé par Fusion.

Fusion indique l’espace disque requis pour l’importation et l’espace disponible sur le disque actuel.

Cliquez sur Importer.

Une fois l’importation terminée, la machine virtuelle s’affiche dans la liste correspondante, dans un état désactivé.

Cliquez sur Terminer.

Fusion installe VMware Tools après le démarrage de la machine virtuelle et redémarre le système une fois l’installation terminée.

Vous disposez maintenant d’une version Fusion distincte de la machine virtuelle tierce.

Importation de partition Boot Camp

Vous pouvez importer la partition Boot Camp en tant que machine virtuelle, créant ainsi une machine virtuelle VMware qui copie la partition.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles, sélectionnez Partition Boot Camp et cliquez sur
Importer.

Modifiez le nom de la machine virtuelle importée dans le champ Enregistrer sous, en remplaçant le nom par défaut Boot Camp par un nom unique, puis indiquez un emplacement de sauvegarde.

La destination par défaut est le dossier Machines virtuelles créé par Fusion.

Fusion indique l’espace disque requis pour l’importation et l’espace disponible sur le disque actuel.

Cliquez sur Importer.

Une fois l’importation terminée, la machine virtuelle s’affiche dans la liste correspondante, dans un état désactivé.

Cliquez sur Terminer.

Fusion installe VMware Tools après le démarrage de la machine virtuelle et redémarre le système une fois l’installation terminée.

Importation d’une machine virtuelle au format Open Virtualization

Vous pouvez importer une machine virtuelle OVF (Open Virtualization Format) et l’exécuter dans Fusion. Vous pouvez importer des fichiers .ovf et .ova.

Fusionconvertit la machine virtuelle du format OVF au format d’exécution VMware (.vmx).
OVF est un format de packaging et de distribution indépendant de la plate-forme, efficace, extensible et ouvert pour les machines virtuelles. Par exemple, vous pouvez importer des machines virtuelles OVF exportées depuis Workstation Pro vers Fusion. Vous ne pouvez importer que des fichiers OVF 1.0 et supérieur.

Vous pouvez également utiliser l’outil OVF Tool autonome pour convertir une machine virtuelle OVF au format d’exécution VMware. Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’outil OVF Tool, consultez le guide OVF Tool User Guide.

Prérequis

Téléchargez ou copiez le fichier de machine virtuelle OVF (fichier .ovf ou .ova) dans un emplacement accessible au Mac.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Importer.

Cliquez sur Choisir un fichier et sélectionnez le fichier .ovf ou .ova puis cliquez sur Ouvrir.
Saisissez le nom de la machine virtuelle importée dans la zone de texteEnregistrer sous, puis indiquez un emplacement pour l’enregistrement.

La destination par défaut est le dossier Machines virtuelles créé par Fusion.

Fusion indique l’espace disque requis pour l’importation et l’espace disponible sur le disque actuel.

Cliquez sur Importer.

Fusion effectue des vérifications de la conformité avec les spécifications OVF et avec le matériel virtuel. Une barre d’état indique la progression du processus d’importation.

Lorsque l’importation est terminée, la machine virtuelle apparaît dans la bibliothèque de machines virtuelles et dans une fenêtre de machine virtuelle distincte. La machine virtuelle est arrêtée.

Installation et utilisation de VMware Tools

VMware Tools est une suite d’utilitaires qui améliore les performances du système d’exploitation client de la machine virtuelle et facilite la gestion de cette machine.

Par exemple, les fonctionnalités suivantes ne représentent que quelques-unes des fonctionnalités disponibles uniquement si VMware Tools est installé :

Il est possible d’exécuter le système d’exploitation client sans VMware Tools mais cela reviendrait à perdre d’importantes fonctionnalités et commodités.

Vous pouvez utiliser la fonction d’installation facile de Windows ou Linux pour installer VMware Tools dès que le système d’exploitation a terminé l’installation.

Dans le cas de l’Installation facile de Windows ou Linux, Fusion installe VMware Tools directement après le système d’exploitation. Une fois l’installation du système d’exploitation sur la nouvelle machine virtuelle terminée par tout autre moyen (redémarrage de la machine virtuelle à l’invite), installez VMware Tools.

Les fonctions ne sont pas toutes prises en charge par l’ensemble des clients.

Le panneau de contrôle de VMware Tools permet de définir plusieurs options d’optimisation de votre système d’exploitation client pour une utilisation sur une machine virtuelle.

Installation ou mise à niveau de VMware Tools

L’installation de VMware Tools fait partie intégrante du processus de création d’une nouvelle machine virtuelle, tandis que la mise à niveau de l’application s’intègre au processus de mise à jour continue de votre machine virtuelle.

Les processus d’installation et de mise à niveau de VMware Tools dépendent du système d’exploitation et de la source choisie.

VMware propose des mises à niveau régulières de l’application pour la prise en charge de nouveaux périphériques et l’apport d’optimisations pour de meilleures performances des machines virtuelles. La mise à niveau de Fusion doit être effectuée en même temps que celle de VMware Fusion.

Sur les machines virtuelles Windows, vous pouvez définir VMware Tools afin qu’il vous notifie de la publication de mises à niveau. Lorsque cette option est activée, une icône d’avertissement jaune ()
s’affiche sur l’icône de VMware Tools dans la barre des tâches Windows pour signaler qu’une mise à niveau
est disponible.

Installation ou mise à niveau manuelle de VMware Tools sur une machine virtuelle Windows

Tous les systèmes d’exploitation clients Windows pris en charge prennent en charge VMware Tools.

Before you upgrade VMware Tools, consider the environment that the virtual machine runs in and weigh the benefits of different upgrade strategies. For example, you can install the latest version of VMware Tools to enhance the performance of the virtual machine’s guest operating system and improve virtual machine management, or you can continue using the existing version to provide more flexibility and avoid downtime in your environment.

Prérequis

n Power on the virtual machine.

n Verify that the guest operating system is running.

n Si vous avez connecté le lecteur de CD/DVD virtuel de la machine virtuelle à un fichier image ISO lorsque vous avez installé le système d’exploitation, modifiez le réglage afin que le lecteur de CD/DVD virtuel soit configuré pour détecter automatiquement un lecteur physique.

Le réglage de détection automatique permet au premier lecteur de CD/DVD virtuel de la machine virtuelle de détecter le fichier ISO de VMware Tools et de s’y connecter afin d’installer VMware Tools. Ce fichier ISO est semblable à un CD physique sur votre système d’exploitation client. Utilisez l’éditeur des réglages de machine virtuelle pour régler le lecteur de CD/DVD afin qu’il détecte automatiquement un lecteur physique.

n Connectez-vous en tant qu’administrateur sauf si vous utilisez un système d’exploitation Windows plus ancien. N’importe quel utilisateur peut installer VMware Tools dans un système d’exploitation client Windows 95, Windows 98 ou Windows ME. Pour les systèmes d’exploitation plus récents, vous devez vous connecter en tant qu’administrateur.

Procédure

On the host, from the VMware Fusion menu bar, select Virtual Machine > Install VMware Tools.

If an earlier version of VMware Tools is installed, the menu item is Update VMware Tools.

Si vous installez VMware Tools pour la première fois, cliquez sur OK sur la page d’information Installer VMware Tools.

Si l’exécution automatique est activée pour le lecteur de CD-ROM dans le système d’exploitation client, l’Assistant d’installation de VMware Tools démarre.

Si l’exécution automatique n’est pas activée, pour lancer manuellement l’assistant, cliquez sur Démarrer
> Exécuter et entrez D:\setup.exe, où D: est votre premier lecteur de CD-ROM virtuel. Utilisez
D:\setup64.exe pour les systèmes d’exploitation clients Windows 64 bits.

Suivez les instructions à l’écran.

Si l’Assistant Nouveau matériel apparaît, suivez les invites et acceptez les options par défaut.

Si vous installez une version bêta ou RC de VMware Tools et si vous voyez un avertissement indiquant qu’un package ou un pilote n’est pas signé, cliquez sur Installer quand même pour procéder à l’installation.

Lorsque vous y êtes invité, redémarrez la machine virtuelle.

Suivant

If a new virtual hardware version is available for the virtual machine, upgrade the virtual hardware.

Installation ou mise à niveau manuelle de VMware Tools sur une machine virtuelle Linux

Installez ou mettez à niveau VMware Tools manuellement sur les machines virtuelles Linux à l’aide de la ligne de commande.

Prérequis

n Power on the virtual machine.

n Verify that the guest operating system is running.

n Because the VMware Tools installer is written in Perl, verify that Perl is installed in the guest operating system.

Procédure

On the host, from the VMware Fusion menu bar, select Virtual Machine > Install VMware Tools.

If an earlier version of VMware Tools is installed, the menu item is Update VMware Tools.

In the virtual machine, log in to the guest operating system as root and open a terminal window.

Exécutez la commande mount sans aucun argument pour déterminer si votre distribution Linux a monté automatiquement l’image du CD-ROM virtuel de VMware Tools.

Si le périphérique de CD-ROM est monté, il est indiqué comme suit avec son point de montage :

/dev/cdrom on /mnt/cdrom type iso9660 (ro,nosuid,nodev)
Si l’image du CD-ROM virtuel de VMware Tools n’est pas montée, montez le lecteur de CD-ROM. a Créez le répertoire du point de montage si celui-ci n’existe pas déjà.
mkdir /mnt/cdrom
Certaines distributions Linux utilisent des noms de point de montage différents. Par exemple, sur certaines distributions, le point de montage est /media/VMware Tools au lieu de /mnt/cdrom. Modifiez la commande pour refléter les conventions utilisées par votre distribution.

b Montez le lecteur de CD-ROM.

mount /dev/cdrom /mnt/cdrom
Certaines distributions Linux utilisent différents noms de périphériques ou organisent le répertoire /dev différemment. Si votre lecteur de CD-ROM n’est pas /dev/cdrom ou si le point de montage d’un CD-ROM n’est pas /mnt/cdrom, vous devez modifier les commandes suivantes pour refléter les conventions utilisées par votre distribution.

Change to a working directory, for example, /tmp. cd /tmp
Supprimez tout répertoire vmware-tools-distrib existant avant d’installer VMware Tools.
L’emplacement de ce répertoire dépend de l’emplacement choisi lors de l’installation précédente. Ce répertoire est habituellement placé dans /tmp/vmware-tools-distrib.

Répertoriez le contenu du répertoire du point de montage et notez le nom de fichier du programme d’installation tar de VMware Tools.

ls mount-point
Décompressez le programme d’installation.

tar zxpf /mnt/cdrom/VMwareTools-x.x.x-yyyy.tar.gz
La valeur x.x.x correspond au numéro de version du produit et yyyy au numéro de build du produit.

Si vous tentez d’effectuer une installation tar par-dessus une installation RPM ou inversement, le programme d’installation détecte l’installation précédente et doit convertir le format de sa base de données avant de continuer.

Si nécessaire, démontez l’image du CD-ROM.

umount /dev/cdrom
Si votre distribution Linux a monté automatiquement le CD-ROM, il n’est pas nécessaire de démonter l’image.

Run the installer and configure VMware Tools.

cd vmware-tools-distrib
./vmware-install.pl
Usually, the vmware-config-tools.pl configuration file runs after the installer file finishes running.

Follow the prompts to accept the default values, if appropriate for your configuration.

Follow the instructions at the end of the script.

Depending on the features you use, these instructions can include restarting the X session, restarting networking, logging in again, and starting the VMware User process. You can alternatively reboot the guest operating system to accomplish all these tasks.

Suivant

If a new virtual hardware version is available for the virtual machine, upgrade the virtual hardware.

Installation ou mise à niveau de VMware Tools sur une machine virtuelle Mac OS X

Pour les machines virtuelles Mac OS X Server, installez ou mettez à niveau VMware Tools à l’aide de l’Assistant d’installation.

Prérequis

n Power on the virtual machine.

n Verify that the guest operating system is running.

Procédure

On the host, from the VMware Fusion menu bar, select Virtual Machine > Install VMware Tools.

If an earlier version of VMware Tools is installed, the menu item is Update VMware Tools.

Ouvrez Installer VMware Tools sur le disque virtuel de VMware Tools, suivez les invites de l’Assistant d’installation, puis cliquez sur OK.

La machine virtuelle redémarre pour appliquer VMware Tools.

Réparation ou modification de modules sur des machines virtuelles Windows

Si vous avez des problèmes avec l’affichage amélioré des graphiques, l’utilisation de la souris ou avec des fonctions qui dépendent de VMware Tools, vous devrez peut-être réparer ou modifier les modules installés.

Occasionnellement, certains nouveaux modules ne sont pas installés lors d’une mise à niveau de VMware Tools. Vous pouvez installer manuellement de nouveaux modules en modifiant des modules installés.

IMPORTANT N’utilisez pas l’élément Ajout/Suppression de programmes du système d’exploitation client dans le panneau de configuration de Windows pour réparer ou modifier VMware Tools.

Prérequis

n Power on the virtual machine.

n Connectez-vous au système d’exploitation client.

Procédure

On the host, from the VMware Fusion menu bar, select Virtual Machine > Install VMware Tools.

If an earlier version of VMware Tools is installed, the menu item is Update VMware Tools.

Si autorun n’est pas activé pour le lecteur de CD-ROM, lancez manuellement l’Assistant d’installation de VMware Tools en cliquant sur Démarrer > Exécuter avant d’entrer D:\setup.exe, où D: est votre premier lecteur de CD-ROM virtuel.

Sur la page d’accueil de l’assistant, cliquez sur Suivant.

Spécifiez si vous voulez réparer ou modifier les modules.

n Cliquez sur Réparer pour réparer les fichiers, les paramètres du registre, etc. des composants déjà installés.

n Cliquez sur Modifier pour spécifier les modules à installer.

Suivez les instructions à l’écran.

Suivant

Si des fonctions ne fonctionnent toujours pas, désinstallez et réinstallez VMware Tools.

Désinstallation de VMware Tools

Si le processus de mise à niveau de VMware Tools est incomplet, vous pouvez désinstaller, puis réinstaller VMware Tools.

Prérequis

n Power on the virtual machine.

n Connectez-vous au système d’exploitation client.

Procédure

u Sélectionnez une méthode de désinstallation de VMware Tools.

Système d’exploitation Action
Windows 7, 8, 8.1 ou Windows 10 Dans le système d’exploitation client, sélectionnez Programmes >
Désinstaller un programme.

Windows Vista et Windows Server 2008
Dans le système d’exploitation client, sélectionnez Programmes et fonctionnalités > Désinstaller un programme.

Windows XP et antérieur Dans le système d’exploitation client, sélectionnez Ajouter/Supprimer des
programmes.
Linux Connectez-vous en tant qu’utilisateur racine et entrez
vmware-uninstall-tools.pl dans une fenêtre de terminal.
Mac OS X Server Utilisez l’outil Désinstaller VMware Tools disponible sous /Library/Application Support/VMware Tools.

Suivant

Réinstallez VMware Tools.

Clonage de machines virtuelles avec Fusion Pro

l’installation d’un système d’exploitation client et des applications peuvent prendre beaucoup de temps. Avec Fusion Pro, vous pouvez faire plusieurs copies d’une machine virtuelle avec un seul processus d’installation et de configuration.

Les clones sont utiles lorsque vous devez déployer plusieurs machines virtuelles identiques à un groupe. Par exemple, un service SIG peut cloner une machine virtuelle équipée d’une suite d’applications bureautiques préconfigurées pour chaque employé. Vous pouvez également configurer une machine virtuelle équipée d’un environnement de développement complet et en faire plusieurs clones qui serviront de configuration de base pour des tests logiciels.

La machine virtuelle existante est appelée machine virtuelle parent. Il est possible de créer deux types de clones : clones liés et clones intégraux. Les clones liés sont créés plus rapidement que les clones complets, mais dépendent de la machine virtuelle parente. La création de clones intégraux prend plus de temps, mais ces derniers sont complètement indépendants de la machine virtuelle parent.

Les modifications apportées à un clone n’affectent pas la machine virtuelle parent, et les modifications apportées à la machine virtuelle parent n’apparaissent pas dans un clone. L’adresse MAC d’un clone est différente de celle de la machine virtuelle parent.

Utilisation de clones liés

Un clone lié est une copie de machine virtuelle qui partage des disques virtuels avec la machine virtuelle parent de façon permanente. Vous pouvez créer des clones liés uniquement avec Fusion Pro.

Un clone lié est créé à partir d’un snapshot parent, ainsi l’espace disque est conservée et plusieurs machines virtuelles peuvent utiliser la même installation du logiciel. Tous les fichiers disponibles sur le parent au moment de la prise du snapshot restent toujours disponibles au clone lié.

Les changements en cours sur le disque virtuel du parent n’affectent pas le clone lié, et les changements sur le disque du clone lié n’affectent pas le parent. Un clone lié doit avoir accès au parent. Vous ne pouvez pas utiliser un clone lié sans accès au parent.

Les clones liés étant créés de manière rapide, vous pouvez créer une machine virtuelle unique pour chaque tâche. Vous pouvez également partager une machine virtuelle avec d’autres utilisateurs en stockant la machine virtuelle sur votre réseau local où les autres utilisateurs peuvent créer rapidement un clone lié. Par exemple, une équipe d’assistance peut reproduire un bogue sur une machine virtuelle, et un ingénieur peut rapidement créer un clone lié de cette machine virtuelle pour travailler sur le bogue.

Vous pouvez créer un clone lié à partir d’un clone lié, mais les performances du clone lié vont être dégradées. Il est recommandé de créer un nouveau clone lié de la machine virtuelle parente d’origine, si possible. Un clone intégral créé à partir d’un clone lié est une machine virtuelle indépendante qui ne nécessite pas l’accès au clone lié ou à son parent.

IMPORTANT Vous ne pouvez pas supprimer un snapshot de clone lié sans détruire le clone lié. Vous pouvez supprimer en toute sécurité le snapshot seulement si vous supprimez également le clone qui en dépend. En plus, le déplacement du clone lié ou de la machine virtuelle parent déconnecte le clone lié du parent.

Comme un clone lié est dépendant du parent, vous ne pouvez pas supprimer un parent s’il a un clone. Vous devez d’abord supprimer tous les clones liés et les snapshots avant de pouvoir supprimer la machine virtuelle parente.

Utilisation de clones intégraux

Un clone intégral est une copie intégrale et indépendante de la machine virtuelle. Un clone intégral ne partage rien avec la machine virtuelle parent après le clonage. L’utilisation courante d’un clone intégral est indépendante de la machine virtuelle parent. Vous pouvez créer des clones intégraux uniquement avec Fusion Pro.

Un clone intégral ne partage pas des disques virtuels avec la machine virtuelle parent, les clones intégraux fonctionnent généralement mieux que les clones liés. La création d’un clone intégral prend plus de temps que celle d’un clone lié. La création d’un clone intégral peut prendre plusieurs minutes si les fichiers concernés sont volumineux.

Un clone intégral ne duplique que l’état de la machine virtuelle au moment de l’opération de clonage, il n’a pas accès aux snapshots de la machine virtuelle parent.

Vous pouvez supprimer un clone intégral sans affecter la machine virtuelle parente.

Cloner une machine virtuelle

Vous pouvez cloner des machines virtuelles uniquement si vous disposez de Fusion Pro. Il n’est pas nécessaire de rechercher et copier manuellement les fichiers parents des machines virtuelles.

REMARQUE
n Vous pouvez accéder à des options de clonage dans le menu contextuel, le menu Démarrer, le menu Machine virtuelle et le gestionnaire de snapshot.

n Vous ne pouvez pas créer des clones liés à partir de machines virtuelles cryptées.

n Vous ne pouvez pas créer des clones liés ou intégraux à partir de machines virtuelles restreintes.

n Vous ne pouvez pas créer des clones liés ou intégraux à partir de machines virtuelles Boot Camp.

n Vous ne pouvez pas créer des clones liés ou intégraux à partir d’une machine virtuelle en mode accès.

n Vous pouvez créer des clones intégraux à partir de machines virtuelles cryptées.

n Vous pouvez créer une machine virtuelle clonée à partir de snapshot désactivé de la machine virtuelle parent.

Prérequis

n Familiarisez-vous avec les types de clones. Reportez-vous à « Utilisation de clones liés », page 63 et à
« Utilisation de clones intégraux », page 63.

n Arrêtez la machine virtuelle si vous créez un clone lié ou intégral à partir de l’état actuel d’une machine virtuelle.

Procédure

(Facultatif) Pour créer un clone à partir de l’état actuel de la machine virtuelle :

Sélectionnez une machine virtuelle à partir de la Bibliothèque de machines virtuelles.

Cliquez sur Machine virtuelle et sélectionnez Créer un clone intégral ou Créer un clone lié, selon le type de clone que vous souhaitez créer.

Lors de la création d’un clone lié, Fusion prend un snapshot de la machine virtuelle sélectionnée.

(Facultatif) Pour créer un clone à partir d’un snapshot de la machine virtuelle :

a Sélectionnez une machine virtuelle à partir de la Bibliothèque de machines virtuelles. b Cliquez sur Snapshots.
c Sélectionnez un snapshot et cliquez dessus avec le bouton droit. Sélectionnez Créer un clone intégral ou Créer un clone lié, selon le type de clone que vous souhaitez créer.

Entrez un nom pour le clone et cliquez sur Enregistrer.

La création d’un clone intégral peut prendre plusieurs minutes, en fonction de la taille du disque virtuel à copier.

Le clone apparaît dans la Bibliothèque de machines virtuelles.

Une machine virtuelle de clone lié est conçue par un badge de clone dans la Bibliothèque de machines virtuelles. Le nom de la machine virtuelle parente est indiqué sous le nom de la machine virtuelle sur l’écran Bibliothèque de machines virtuelles. Dans le gestionnaire de snapshot, un snapshot avec une machine virtuelle de clone lié est conçu avec un badge de snapshot.

Suivant

Si la machine virtuelle parent utilise une adresse IP statique, changer l’adresse IP statique du clone avant que celui-ci ne se connecte au réseau pour éviter les conflits d’adresses IP.

Bien que le clonage crée une nouvelle adresse MAC pour le clone, d’autres informations de configuration, telles que le nom de la machine virtuelle et la configuration de l’adresse IP statique, sont identiques à celle de la machine virtuelle parent.

Utilisation des machines virtuelles 5

Vous pouvez utiliser vos machines virtuelles de la même manière que vos machines physiques. Vous pouvez également interagir entre votre Mac et vos machines virtuelles.

Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :

n « Exécution de Fusion Pro et de machines virtuelles », page 67

n « Ouverture d’une application Windows ou Linux en vue Unity », page 75

n « Ouverture d’une application Windows ou Linux depuis le menu Applications », page 76

n « Déplacement et partage de fichiers avec le Mac », page 76

n « Partage d’applications entre le Mac et les machines virtuelles Windows », page 78

n « Maintien d’une application Windows ou Linux dans le Dock Mac », page 80

n « Basculement entre les machines virtuelles activées », page 80

n « Utilisation de périphériques d’entrée Mac dans une machine virtuelle », page 80

n « Forcer les machines virtuelles à accepter les entrées du clavier et de la souris », page 81

Exécution de Fusion Pro et de machines virtuelles

Vous pouvez démarrer, arrêter, interrompre, mettre en pause, reprendre, redémarrer et réinitialiser vos machines virtuelles. Vous pouvez également envoyer des commandes d’alimentation au système d’exploitation client ou à la machine virtuelle.

Ouvrir une machine virtuelle existante

Vous pouvez ouvrir une machine virtuelle existante à partir de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de Fusion Pro afin d’ouvrir une machine virtuelle Horizon FLEX, consultez le Guide de l’utilisateur de VMware Horizon FLEX.

Procédure

n Ouvrez une machine virtuelle à partir de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles. a Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.
Sélectionnez une machine virtuelle dans la liste de machines virtuelles reconnues.

Cliquez sur le bouton Démarrer.

n Ouvrez une machine virtuelle à partir du menu Applications

a
Cliquez sur l’icône du menu Applications ( ) dans la barre de menus.

Le menu correspondant apparaît, affichant la dernière machine virtuelle utilisée dans la barre de titre bleue.

b Cliquez sur le menu contextuel dans la barre de titre et sélectionnez la machine virtuelle. c Cliquez sur Reprendre ou Démarrer.

Recherche d’une machine virtuelle

Vous pouvez ouvrir une machine virtuelle existante en recherchant et en ouvrant son fichier de paquet.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Ouvrir.

Dans la fenêtre de sélection de fichier, recherchez et de sélectionnez le paquet ou le fichier de configuration de la machine virtuelle à ouvrir.

Les fichiers de paquet de la machine virtuelle portent l’extension .vmwarevm. Les fichiers de configuration de la machine virtuelle portent l’extension .vmx. Vous pouvez afficher l’extension d’un fichier en sélectionnant Fichier > Obtenir des informations.

Cliquez sur le bouton Ouvrir.

Fusion ouvre la machine virtuelle et l’active.

Ouverture d’une machine virtuelle depuis le Finder

Vous pouvez ouvrir une machine virtuelle existante à partir de son fichier de paquet.

Procédure

Dans le Finder, ouvrez le dossier Machines virtuelles (généralement dans le dossier utilisateur/Documents), puis sélectionnez le paquet ou le fichier de configuration de la machine virtuelle.

Les fichiers de paquet de la machine virtuelle portent l’extension .vmwarevm. Les fichiers de configuration de la machine virtuelle portent l’extension .vmx.

(Facultatif) Vous pouvez afficher l’extension d’un fichier en sélectionnant Fichier > Obtenir des informations.

Double-cliquez sur le paquet ou le fichier de configuration de la machine virtuelle pour l’ouvrir dans Fusion.

Si Fusion n’est pas en cours d’exécution, il démarre automatiquement.

Démarrer le système d’exploitation d’une machine virtuelle

Vous pouvez démarrer le système d’exploitation client désactivé sur votre machine virtuelle.

Pour exécuter certaines actions, telles que des modifications de configuration de la machine virtuelle, vous avez besoin d’une machine virtuelle ouverte mais avec un système d’exploitation inactif. Une fois l’action terminée, vous pouvez démarrer le système d’exploitation.

Procédure

u Démarrez le système d’exploitation de la machine virtuelle, suivant l’état de la machine et du système d’exploitation client.

u Si la machine virtuelle n’est pas en cours d’exécution, ouvrez-la depuis le Finder ou la bibliothèque de machines virtuelles.

Fusion démarre alors le système d’exploitation de la machine virtuelle lorsque vous ouvrez cette dernière.
u Si la machine virtuelle est déjà ouverte dans Fusion mais que son système d’exploitation est arrêté, sélectionnez Machine virtuelle > Démarrer.

Ouvrir une machine virtuelle sans activation

Certaines tâches de configuration requièrent la désactivation de la machine virtuelle. Dans la bibliothèque de machines virtuelles, vous pouvez accéder à une machine sans devoir l’activer.

Procédure

Dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles, sélectionnez la machine virtuelle que vous souhaitez utiliser.

(Facultatif) Si celle-ci apparaît Interrompue ou Activée, ouvrez-la et désactivez-la.

n Utilisez le bouton Arrêter de la barre d’outils.

n Utilisez la commande Arrêter du menu Machine virtuelle.

Fusion ouvre la machine virtuelle sans l’activer ni l’afficher dans une fenêtre.

Cliquez sur le bouton Réglages.

Vous pouvez modifier les réglages qui requièrent normalement que la machine virtuelle soit désactivée.

Arrêt du système d’exploitation d’une machine virtuelle

Vous avez la possibilité d’arrêter le système d’exploitation client de votre machine virtuelle. Pour ce faire, vous disposez de plusieurs méthodes. Voici la méthode recommandée.
Procédure

u Sélectionnez Machine virtuelle > Arrêter.

Interrompre et relancer une machine virtuelle dans Fusion Pro

La fonction d’interruption et de reprise permet d’enregistrer l’état actuel d’une machine virtuelle et de reprendre ultérieurement à partir d’un état identique, même si vous quittez Fusion Pro entre temps.

Fusion ne prend pas en charge l’interruption et la reprise des machines virtuelles Boot Camp. Ces fonctions dépendent de l’enregistrement d’un état connu qui ne change pas. Vous avez la possibilité de démarrer Windows en mode natif dans la partition Boot Camp mais ce faisant, l’état connu est perdu, ainsi que les données.

Procédure

u Effectuez l’une des actions suivantes.

n Sélectionnez Machine virtuelle > Interrompre pour interrompre votre machine virtuelle.

Vous pouvez également configurer une préférence de Fusion Pro afin d’interrompre la machine virtuelle à la fermeture de la fenêtre de celle-ci.

n Sélectionnez Machine virtuelle > Reprendre pour reprendre votre machine virtuelle.

Annulation d’une commande de reprise

Vous avez la possibilité d’annuler une commande de reprise lors de la restauration par Fusion de l’état de la machine virtuelle.

Lors de la reprise d’une machine virtuelle interrompue, Fusion affiche deux barres de progression. La deuxième barre comporte un bouton d’annulation.

Procédure

u Cliquez sur le bouton d’annulation avant que la barre de progression n’arrive à 100 pour cent.

Mise en pause d’une machine virtuelle

La mise en pause d’une machine virtuelle interrompt son état actuel. Lorsque vous reprenez une machine virtuelle mise en pause, son état est identique à celui dans lequel vous avez mis en pause la machine virtuelle.

REMARQUE L’état actuel de la machine virtuelle n’est pas enregistré lorsque vous la mettez en pause. Si vous quittez Fusion alors qu’une machine virtuelle est mise en pause, Fusion interrompt ou arrête la machine virtuelle en fonction de vos préférences de Fusion.

Procédure

u Cliquez sur Machine virtuelle > Pause.

Suivant

Reprenez la machine virtuelle lorsque vous êtes prêt à la réutiliser.

Redémarrer une machine virtuelle

Vous pouvez redémarrer une machine virtuelle sans redémarrer le Mac.

Procédure

u Redémarrez le système d’exploitation de la machine virtuelle.

n Redémarrez le système d’exploitation, de la même manière que sur un ordinateur physique.

La méthode de redémarrage dépend du système d’exploitation exécuté sur la machine virtuelle.

n Dans Fusion, sélectionnez Machine virtuelle > Redémarrer.

Réinitialiser une machine virtuelle

Vous pouvez sélectionner une commande Fusion pour réinitialiser une machine virtuelle, de la même manière que vous appuyez sur le bouton de réinitialisation d’un ordinateur physique lorsque ce dernier ne répond plus.

AVERTISSEMENT Cette opération peut entraîner la perte de données.

Procédure

u Appuyez sur la touche Option et cliquez sur Machine virtuelle > Forcer le redémarrage, l’option d’alimentation matérielle, pour réinitialiser le système d’exploitation dans votre machine virtuelle.

Désinstaller une machine virtuelle via Finder

Vous pouvez désinstaller une machine virtuelle en supprimant ses fichiers.

Pour désinstaller une machine virtuelle, vous pouvez utiliser le Finder en vue de supprimer le paquet de celle-ci.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Quittez Fusion.
Procédure

Accédez au dossier Machines virtuelles (généralement dans votre dossier utilisateur/Documents), puis sélectionnez la machine virtuelle que vous souhaitez désinstaller.

Placez le fichier de paquet de la machine virtuelle dans la Corbeille.

Suivant

Ouvrez Fusion. Si la machine virtuelle désinstallée est toujours affichée dans la bibliothèque de machines virtuelles, cliquez dessus avec le bouton droit et sélectionnez Supprimer.

Désinstallation d’une machine virtuelle via la Bibliothèque de machines virtuelles

Vous pouvez désinstaller une machine virtuelle en supprimant ses fichiers.

Pour désinstaller une machine virtuelle, vous pouvez utiliser la Bibliothèque de machines virtuelles en vue de supprimer les fichiers de celle-ci.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Cliquez sur la miniature de la machine virtuelle pour la désinstaller.

Sélectionnez Édition > Supprimer.

Dans la boîte de dialogue Supprimer une machine virtuelle, sélectionnez une méthode de désinstallation.

Selon le type de machine virtuelle à désinstaller, plusieurs options de suppression vous seront proposées.

Option Action
Placer dans la Corbeille Supprime la machine virtuelle de la fenêtre Bibliothèque de machines
virtuelles et place tous les fichiers de la machine virtuelle dans la Corbeille.
Conserver le fichier Supprime la machine virtuelle de la fenêtre Bibliothèque de machines
virtuelles, mais n’efface pas ses fichiers dans le dossier Machines virtuelles.
Supprimer définitivement Supprime la machine virtuelle de la fenêtre Bibliothèque de machines
virtuelles et supprime définitivement les fichiers de la machine virtuelle.
Les fichiers sont définitivement supprimés et ne sont pas déplacés vers la
corbeille.

Envoyer la commande Ctrl-Alt-Suppr à une machine virtuelle

Vous pouvez utiliser une commande de Fusion pour envoyer la combinaison de touches Ctrl-Alt-Suppr à une machine virtuelle Windows.

Procédure

u Utilisez l’une des méthodes suivantes pour envoyer la combinaison de touches.

n Sélectionnez Machine virtuelle > Envoyer Ctrl-Alt-Suppr.

n Si vous utilisez un clavier de PC externe, appuyez sur Ctrl + Alt + Suppr.

n Sur un clavier Mac complet, appuyez sur Suppr avant + Ctrl + Option. La touche Suppr avant est située sous la touche Aide.

n Sur un clavier de portable Mac, appuyez sur Fn + Ctrl + Option + Suppr.

Envoyer des commandes de touches spéciales à une machine virtuelle Windows ou Linux

Si votre clavier ne comporte pas la série complète de touches disponibles sur certains claviers, vous pouvez tout de même envoyer des commandes de touches spéciales au système d’exploitation client.

Procédure

Sélectionnez Machine virtuelle > Envoyer la touche.

Sélectionnez la commande de touches à partir du menu contextuel. Consultez « Commandes de touches spéciales », page 72.

Fusion transmet la commande de touches au système d’exploitation client de la machine virtuelle.

Commandes de touches spéciales

Vous pouvez utiliser des commandes de touches spéciales avec une machine virtuelle.

L’élément Envoyer la touche du menu Machine virtuelle contient plusieurs commandes de touches qui peuvent ne pas être toutes disponibles sur les différents claviers.

Tableau 5‑1. Commandes de touches spéciales

Commandes de touches transmissibles à la machine virtuelle via l’élément de menu Envoyer la touche

Aide (Inser)

Origine Fin
(Suppr avant)

Verr. maj.

Suppr (Verr. num.) Arrêt défil
Impr. écran Pause
Attn Menu F8
F9 F10 F11 F12 F13 F14 F15 F16
変換 (Henkan)
無変換 (Muhenkan)
ひらがな (Hiragana)

Basculement entre les commandes d’alimentation à partir des options par défaut

Vous pouvez basculer entre les options de commande d’alimentation de Fusion à partir des options par défaut qui s’affichent dans le menu Machine virtuelle.

Si les options d’alimentation logicielles sont sélectionnées par défaut sur la machine virtuelle, le maintien de la touche Option ou Alt permet de passer des commandes du menu Machine virtuelle et du menu
Applications () aux options d’alimentation matérielles, et inversement.

REMARQUE Cette opération affecte uniquement les commandes d’alimentation des menus Machine virtuelle
et Applications. Elle n’affecte pas les boutons d’alimentation de la barre d’outils.

Procédure

Sélectionnez Machine virtuelle pour afficher le menu Machine virtuelle.

Maintenez la touche Option (claviers Mac) ou la touche Alt (claviers PC) enfoncée et sélectionnez une option d’alimentation alternative.

Tableau 5‑2. commandes d’alimentation

Option logicielle Option matérielle

Démarrer Forcer le démarrage

Reprendre Forcer la reprise

Arrêter Forcer l’arrêt

Suspend (Interrompre) Forcer l’interruption

Redémarrer Forcer le redémarrage

Consultez « Options pour les commandes d’alimentation de Fusion », page 74 pour obtenir les descriptions des commandes d’alimentation.

Options pour les commandes d’alimentation de Fusion
Vous pouvez opter pour des options d’alimentation logicielles ou matérielles pour votre machine virtuelle. Le mode de fonctionnement des commandes d’alimentation de Fusion dépend du mode de configuration de
la machine virtuelle. Si la machine virtuelle a été créée dans Fusion, les commandes d’alimentation sont
définies par défaut sur des options logicielles. Les commandes sont ainsi validées sur le système
d’exploitation client. Les machines virtuelles créées dans d’autres produits VMware peuvent être définies
par défaut sur des options d’alimentation matérielles. Ces commandes fonctionnent sur la machine virtuelle
de la même manière que les boutons marche/arrêt et de réinitialisation d’une alimentation d’ordinateur
physique.

Tableau 5‑3. Options logicielles et matérielles pour les commandes d’alimentation du menu Machine virtuelle

Commande Résultat

Démarrer (option logicielle)
Forcer le démarrage (option matérielle)

Ces commandes ont le même effet : le système d’exploitation de la machine virtuelle est démarré.

Reprendre (option logicielle) Déclenche un script resume à exécuter. Vous pouvez personnaliser ce script. Pour plus d’informations, consultez le document Installation et configuration de VMware Tools à l’adresse
http://www.vmware.com/pdf/vmware-tools-installation- configuration.pdf.

Forcer la reprise (option matérielle) Reprend la machine virtuelle à l’endroit où elle a été interrompue.

Arrêter (option logicielle) Transmet un signal de désactivation au système d’exploitation client. Un système d’exploitation qui reconnaît ce signal s’éteint de manière progressive. Certains systèmes d’exploitation client ne répondent pas à un signal de désactivation de ce bouton. Si votre système d’exploitation ne répond pas, procédez à la désactivation depuis le système d’exploitation, comme avec un ordinateur physique.

Forcer l’arrêt (option matérielle) Fonctionne de la même manière que l’interrupteur de marche/arrêt d’un bloc d’alimentation d’ordinateur. La machine virtuelle est désactivée brusquement sans tenir compte des travaux en cours, ce qui peut engendrer une perte de données. Si possible, arrêtez le système d’exploitation de la machine virtuelle avant de la désactiver.

Tableau 5‑3. Options logicielles et matérielles pour les commandes d’alimentation du menu Machine virtuelle (suite)

Commande Résultat

Interrompre (option logicielle) Déclenche un script suspend à exécuter. Vous pouvez personnaliser ce script. Pour plus d’informations, consultez le document Installation et configuration de VMware Tools à l’adresse
http://www.vmware.com/pdf/vmware-tools-installation- configuration.pdf.

Forcer l’interruption (option matérielle) La commande Forcer l’interruption interrompt la machine
virtuelle.

Redémarrer (option logicielle) Transmet un signal de redémarrage au système d’exploitation client. Un système d’exploitation qui reconnaît ce signal s’éteint de manière progressive et redémarre. Certains systèmes d’exploitation client ne répondent pas à un signal de redémarrage de ce bouton. Si votre système d’exploitation ne répond pas, procédez au redémarrage depuis le système d’exploitation, comme avec un ordinateur physique.

Forcer le redémarrage (option matérielle) Fonctionne comme un interrupteur de réinitialisation. La
machine virtuelle est réinitialisée brusquement sans tenir
compte des travaux en cours. Si possible, arrêtez le système
d’exploitation de la machine virtuelle. Utilisez l’option de
réinitialisation en dernier recours, lorsque le système
d’exploitation de la machine virtuelle ne répond pas.

Ouverture d’une application Windows ou Linux en vue Unity

Lorsqu’une machine virtuelle est exécutée en vue Unity, vous ne pouvez pas visualiser le bureau du système d’exploitation client mais vous pouvez ouvrir une application sans ce dernier.

Lorsque vous utilisez les applications d’un système d’exploitation, vous pouvez ouvrir une application de plusieurs façons. Dans certains cas, vous cliquez sur une icône du bureau ou utilisez le menu Démarrer ou son équivalent. Lorsque vous utilisez votre machine virtuelle en vue Unity, vous n’avez plus accès à ces méthodes car seules les fenêtres des applications actives apparaissent sur le bureau de votre Mac.

Procédure
n Sélectionnez directement l’application à partir du menu Applications. a
Cliquez sur l’icône du menu Applications ( ) dans la barre de menus Apple.

Cliquez sur le menu contextuel dans la barre de titre et sélectionnez la machine virtuelle qui contient l’application souhaitée.

Cliquez sur l’icône de l’application ou recherchez cette dernière en cliquant sur Tous les programmes.

n Conservez une application de la machine virtuelle dans le Dock Mac. a Basculez vers la vue Unity après avoir ouvert l’application.
L’application s’affiche dans le Dock Mac.

b Faites un Ctrl-clic ou un clic droit sur l’application dans le Dock, sélectionnez Options > Garder dans le Dock.

L’application est conservée dans le Dock et peut être ouverte même si Fusion n’est pas en cours d’exécution.

n Affichez la barre des tâches Windows pour pouvoir utiliser le menu Démarrer. a Sélectionnez Présentation > Afficher la barre des tâches dans Unity.
Il peut être nécessaire de déplacer le Dock pour visualiser la barre des tâches.

b Cliquez sur le menu Démarrer et sélectionnez l’application.

Ouverture d’une application Windows ou Linux depuis le menu Applications

Le menu Applications s’affiche dans la barre de menus Apple de votre Mac. Vous pouvez donc ouvrir une application de la machine virtuelle quel que soit votre emplacement dans l’interface.

Procédure

n
Sélectionnez directement l’application à partir du menu Applications ( ). Consultez « Recherche d’une application cliente à l’aide du menu Applications », page 19.

n Utilisez le menu Applications pour rechercher l’application.

Déplacement et partage de fichiers avec le Mac

Avec Fusion, vous pouvez déplacer et partager des fichiers entre une machine virtuelle et votre Mac.

Déplacement et copie de fichiers et de texte entre les machines virtuelles et le Mac

Vous pouvez faire glisser des fichiers et des dossiers afin de les déplacer et de les copier entre vos machines virtuelles et le Mac. Vous pouvez déplacer du texte en effectuant un copier-coller ou un couper-coller.

Vous pouvez également déplacer des images entre vos applications Windows et Mac. Déplacez, par exemple, des pièces jointes Outlook d’une machine virtuelle Windows vers votre Mac. Déplacez les fichiers d’une machine virtuelle directement dans des applications Mac.

Vous pouvez aussi copier-coller des images et du texte formaté entre une machine virtuelle Windows ou Linux et votre Mac.

Pour ce faire, vous devez disposer de VMware Tools.

Faire glisser-déposer des fichiers et dossiers entre les machines virtuelles et le Mac

Vous pouvez utiliser votre souris pour déplacer des fichiers et dossiers dans les deux sens.

Procédure

u Sur la machine virtuelle ou le Mac, cliquez sur l’icône du fichier ou du dossier à déplacer en maintenant le bouton de la souris enfoncé, puis faites glisser l’élément vers son nouvel emplacement.

Fusion copie le fichier ou le dossier dans le nouvel emplacement.

Copier-coller entre les machines virtuelles et le Mac via le menu

Vous pouvez utiliser la fonction de copier-coller entre une machine virtuelle et votre Mac.

Vous pouvez utiliser cette fonction avec des images et du texte entre des machines virtuelles Windows et Linux et votre Mac.

Procédure

Sur la machine virtuelle ou le Mac, sélectionnez le texte.

Dans le menu Édition, sélectionnez Copier pour copier le texte ou Couper pour le déplacer.

Déplacez le pointeur vers le nouvel emplacement.

Dans le menu Édition, sélectionnez Coller pour copier ou déplacer le texte vers le nouvel emplacement.

Copier-coller entre les machines virtuelles et le Mac via les raccourcis clavier

Vous pouvez utiliser la fonction de copier-coller entre une machine virtuelle et votre Mac.

Vous pouvez utiliser cette fonction avec des images et du texte entre des machines virtuelles Windows et Linux et votre Mac.

Prérequis

Pour utiliser ces raccourcis, assurez-vous que la préférence de Fusion Activer les raccourcis clavier Mac OS
est sélectionnée.

Procédure

Sur la machine virtuelle ou le Mac, sélectionnez le texte.

Utilisez le raccourci clavier Mac + C pour copier du texte ou + X pour déplacer du texte.

Déplacez le pointeur vers le nouvel emplacement.

Utilisez le raccourci clavier Mac + V pour copier ou déplacer du texte vers le nouvel emplacement.

Affichage de dossiers partagés sur un client Windows via l’Explorateur Windows

Vous pouvez utiliser l’Explorateur Windows pour afficher des dossiers partagés entre votre Mac et Windows.

Procédure

Ouvrez l’Explorateur Windows.

Dans la barre d’adresse, entrez \\vmware-host\Shared Folders\. La fenêtre de l’Explorateur affiche les dossiers partagés.

Affichage de dossiers partagés sur un client Windows en les connectant en tant que lecteur

Vous pouvez afficher les dossiers partagés entre votre Mac et Windows en les connectant en tant que lecteur dans Windows.

Procédure

Lancez l’Explorateur Windows.

Naviguez vers Poste de travail ou Ordinateur.

Exécutez la commande pour connecter un lecteur réseau.

Option Description

Windows Vista, Windows 7 et Windows 8, Windows 10
Systèmes d’exploitation Windows autres que Vista, Windows 7, Windows 8, Windows 10
Cliquez sur Connecter un lecteur réseau

Cliquez sur Outils > Connecter un lecteur réseau.

Sélectionnez un lecteur à connecter.

Dans le champ Dossier, entrez \\vmware-host\Shared Folders\.

Cliquez sur Terminer.

Les dossiers partagés s’affichent dans l’Explorateur Windows, sur le lecteur que vous avez connecté.

Affichage de dossiers partagés sur un client Linux

Accédez à des répertoires spécifiques pour sélectionner vos dossiers partagés.

Procédure

u Ouvrez le répertoire /mnt/hgfs pour afficher vos dossiers partagés sur un client Linux.

Partage d’applications entre le Mac et les machines virtuelles Windows

Dans le panneau Applications de la fenêtre Réglages de la machine virtuelle, vous pouvez configurer Fusion de manière à ce que votre Mac puisse ouvrir des applications dans une machine virtuelle ou qu’une machine virtuelle puisse ouvrir des applications sur votre Mac ou les deux.

Ouverture d’un fichier dans une machine virtuelle avec une application sur votre Mac

Lorsque vous sélectionnez un fichier sur votre machine virtuelle, vous pouvez l’ouvrir à l’aide de l’application appropriée sur votre Mac.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous avez activé l’option Dossiers partagés dans le volet Partage de la fenêtre Réglages de la machine virtuelle.

n Vous avez activé l’option Ouvrir vos fichiers Windows et des liens Internet à l’aide d’applications Mac dans le volet Applications par défaut de la fenêtre Réglages.

n Vous avez sélectionné un ou plusieurs dossiers à partager.

n Le fichier à ouvrir est stocké dans l’un des dossiers partagés.

Procédure

n Pour ouvrir un fichier une fois, faites un clic droit sur le fichier, puis sélectionnez Ouvrir avec et
Application hôte par défaut.

Fusion détermine l’application appropriée sur le Mac et l’utilise pour ouvrir le fichier.

n Pour toujours ouvrir un fichier en particulier avec une application Mac, faites un clic droit sur le fichier, sélectionnez Propriétés, cliquez sur Modifier pour Ouvrir avec, et sélectionnez Default Host Application (Application hôte par défaut) dans la boîte de dialogue correspondante.

Ainsi, ce fichier est toujours ouvert dans l’application Mac.

n Pour toujours ouvrir des fichiers de ce type avec l’application Mac, faites un clic droit sur le fichier, cliquez sur Ouvrir avec, sélectionnez successivement Application hôte par défaut > Choisir le programme, puis Toujours utiliser le programme sélectionné pour ouvrir ce type de fichier.

Fusion détermine l’application appropriée sur le Mac et l’utilise dès que vous ouvrez un fichier de ce type.

Ouverture d’un fichier sur le Mac avec une application de la machine virtuelle

Vous pouvez ouvrir un fichier sur votre Mac avec l’application appropriée de l’une de vos machines virtuelles.

Pour les machines virtuelles Windows, vous pouvez ouvrir un fichier du Mac avec une application de la machine virtuelle utilisée lors d’un événement unique ou définir une application à utiliser à chaque ouverture du fichier.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous avez activé l’option Dossiers partagés dans le volet Partage de la fenêtre Réglages de la machine virtuelle.

n Vous avez sélectionné un ou plusieurs dossiers à partager.

n Le fichier à ouvrir est stocké dans l’un des dossiers partagés.

n Vous avez activé l’option Dossiers partagés dans le volet Applications par défaut de la fenêtre Réglages.

Procédure

n Pour un événement unique, faites un clic droit sur le fichier, sélectionnez Ouvrir avec et choisissez une application dans le menu.

Comme la même application est disponible sur plusieurs machines virtuelles, l’entrée de menu indique le nom de la machine virtuelle ainsi que celui de l’application.

Le fichier s’ouvre dans l’application spécifiée dans le menu.

n Pour toujours ouvrir un fichier avec une application de la machine virtuelle, faites un clic droit sur le fichier, sélectionnez Lire les informations, puis sélectionnez une application dans le menu contextuel Ouvrir avec.

n (Facultatif) Pour ouvrir tous les fichiers de ce type avec cette application, cliquez sur Modifier tout. Ce fichier est toujours ouvert dans l’application sélectionnée.

Maintien d’une application Windows ou Linux dans le Dock Mac

Vous pouvez placer des icônes associées à une application Windows ou Linux dans le Dock, où vous pouvez ouvrir cette dernière de la même manière que vos applications Mac. Vous pouvez accéder aux applications de votre machine virtuelle sans avoir à utiliser la barre de menus de VMware Fusion ou l’interface du système d’exploitation client.

Procédure

Basculez vers la vue Unity après avoir ouvert l’application.

L’application s’affiche dans le Dock Mac.

Faites un Ctrl-clic ou un clic droit sur l’application dans le Dock, sélectionnez Options > Garder dans le Dock.

Basculement entre les machines virtuelles activées

Vous avez la possibilité d’utiliser plusieurs machines virtuelles simultanément et de basculer entre elles facilement.

Procédure

u Sélectionnez la machine virtuelle que vous souhaitez utiliser dans le menu Fenêtre de Fusion.

Utilisation de périphériques d’entrée Mac dans une machine virtuelle

Pour utiliser les claviers, souris et trackpads Mac sur une machine virtuelle, il est parfois nécessaire de modifier des réglages et d’utiliser des combinaisons de touches équivalentes aux commandes PC.

Activation du bouton secondaire sur une souris Apple Mighty Mouse

Sur une machine virtuelle, la souris Apple Mighty Mouse n’effectue pas de clic droit lorsque vous cliquez avec le bouton de la souris tout en appuyant sur la touche Ctrl. Vous devez donc activer le bouton secondaire pour pouvoir effectuer un clic droit sur une machine virtuelle.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences et cliquez sur Clavier et souris.

Cochez la case Bouton secondaire.

(Facultatif) Pour modifier le raccourci du bouton secondaire, double-cliquez sur le raccourci actuel, sélectionnez un nouveau raccourci et cliquez sur OK.

Utilisation de claviers Mac sur une machine virtuelle

Comme les claviers PC et Mac sont différents, vous devez utiliser certaines combinaisons de touches pour activer des commandes PC sur un clavier Mac.

Pour les touches qui n’ont aucun équivalent clavier, Fusion offre l’élément Envoyer la touche du menu
Machine virtuelle.

Tableau 5‑4. Fonctions équivalentes pour claviers PC et Mac

Clavier PC Clavier externe Apple
Clavier intégré MacBook et MacBook Pro

F1-F12 F1-F12 fn+F1… fn+F12

Impr. écran F14 (utiliser Envoyer la touche)

Tableau 5‑4. Fonctions équivalentes pour claviers PC et Mac (suite)

Clavier PC Clavier externe Apple

Clavier intégré MacBook et MacBook Pro

Arrêt défil F15 (utiliser Envoyer la touche)

Pause/Attn F16 (utiliser Envoyer la touche)

Retour arrière supprimer supprimer

Suppr
(Suppression vers l’avant)

Suppr fn + Suppr

Inser (bascule la frappe remplace la sélection)

aide (premiers modèles) (utiliser Envoyer la touche et sélectionner l’élément Aide)

Verr. num. effacement fn + Verr. num. F6 Commande
(touche Windows, située entre Ctrl et Alt)

Alt Alt Option Alt Option

Forcer les machines virtuelles à accepter les entrées du clavier et de la souris

Vous pouvez définir la machine virtuelle pour saisir l’entrée de la souris et du clavier. Une fois l’entrée saisie, le pointeur de la souris est confiné à la fenêtre de la machine virtuelle, et toutes les entrées du clavier et de la souris sont transmises à la machine virtuelle.

Généralement, avec VMware Tools installé, lorsque vous cliquez sur la machine virtuelle, Fusion oriente l’entrée du clavier et de la souris vers la machine virtuelle. Lorsque vous cliquez sur le bureau Mac, l’entrée du clavier et de la souris est orientée vers l’hôte Mac. Vous pouvez forcer toutes les entrées vers la machine virtuelle.

Procédure

u Forcez la saisie ou la relâche de l’entrée du clavier et de la souris.

Option Action

Pour forcer une machine virtuelle à saisir l’entrée du clavier et de la souris
Pour forcer une machine virtuelle à relâcher l’entrée du clavier et de la souris
Appuyez sur les touches Cmd+G.

Appuyez sur les touches Ctrl+ du clavier.

6Partage de fichiers entre les machines virtuelles Windows et le
Mac

Vous pouvez configurer les dossiers partagés des systèmes d’exploitation clients de manière à pouvoir partager des fichiers entre votre Mac et vos machines virtuelles Windows et autres.

Dans le panneau Partage de la fenêtre Réglages de la machine virtuelle, vous pouvez sélectionner des dossiers partagés sur le Mac et les rendre accessibles à la machine virtuelle. Pour utiliser cette fonction, vous devez installer VMware Tools.

Vous pouvez mettre en miroir des dossiers dans votre machine virtuelle Windows et dans votre Mac. Les dossiers en miroir correspondent aux dossiers clés dans la machine virtuelle avec leurs dossiers Mac correspondants : Bureau, Documents, Téléchargements, Films, Musique et Images.

Pour utiliser des dossiers partagés, vous devez activer le réglage correspondant de la machine virtuelle et indiquer les répertoires du Mac à partager. Les dossiers partagés peuvent se trouver dans le système de fichiers du Mac ou dans des répertoires réseau accessibles depuis ce dernier.

L’affichage des dossiers partagés dépend du système d’exploitation client. Vous pouvez afficher des dossiers partagés dans certains systèmes d’exploitation clients Windows et Linux. Pour obtenir une liste, voir
« Systèmes d’exploitation clients prenant en charge les dossiers partagés », page 84. Pour afficher les dossiers partagés, vous devez activer et configurer cette fonction.

REMARQUE N’ouvrez pas simultanément dans plusieurs applications un fichier situé dans un dossier partagé. Par exemple, vous ne devez pas utiliser une application du système d’exploitation Mac et une autre application du système d’exploitation de la machine virtuelle pour ouvrir simultanément le même fichier. Si l’une de ces applications écrit dans le fichier, les données risquent d’être endommagées.

Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :

n « Systèmes d’exploitation clients prenant en charge les dossiers partagés », page 84 n « Systèmes d’exploitation clients prenant en charge les dossiers en miroir », page 84 n « Activation des dossiers partagés ou en miroir d’une machine virtuelle », page 85
n « Ajouter ou supprimer un dossier en miroir », page 85

n « Ajouter un dossier partagé », page 85

n « Suppression d’un dossier partagé », page 86

Systèmes d’exploitation clients prenant en charge les dossiers partagés

Vous pouvez utiliser les dossiers partagés avec des machines virtuelles exécutées sous certains systèmes d’exploitation.

Fusion prend en charge les dossiers partagés sur certains systèmes d’exploitation Windows, Mac OS X Server et Linux.

n Windows 10

n Windows 8.1

n Windows 8

n Windows 7

n Windows Server 2012 n Windows Server 2008 n Windows Server 2003 n Windows Vista
n Windows XP

n Windows 2000

n Windows NT 4.0

n Mac OS X Server 10.5.8, 10.6, 10.7, 10.8, 10.9, 10.10, 10.11

n Systèmes d’exploitation clients Linux pris en charge avec une version de noyau 2.4 ou supérieure

Systèmes d’exploitation clients prenant en charge les dossiers en miroir

Vous pouvez utiliser les dossiers en miroir avec des machines virtuelles exécutées sous divers systèmes d’exploitation Windows.

Fusion prend en charge les dossiers en miroir dans les systèmes d’exploitation Windows ci-dessous.

n Windows 10

n Windows 8

n Windows 7

n Windows Vista

n Windows XP

Fusion ne prend pas en charge les dossiers en miroir pour Windows 2000 et versions antérieures, ou pour Windows Server 2003 et Windows Server 2008. Pour les machines virtuelles avec des systèmes d’exploitation clients non pris en charge, les choix sont désactivés dans le volet Partage de la fenêtre Réglages.
Chapitre 6 Partage de fichiers entre les machines virtuelles Windows et le Mac

Activation des dossiers partagés ou en miroir d’une machine virtuelle

Avant de choisir les dossiers à partager ou à mettre en miroir, vous devez configurer votre machine virtuelle en vue de partager des dossiers.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Partage.

Cochez la case Activer les dossiers partagés.

Cette action active les dossiers partagés. Elle active également les dossiers en miroir pour les systèmes d’exploitation clients Windows pris en charge.

Ajouter ou supprimer un dossier en miroir

Avec les dossiers en miroir de Fusion, vous pouvez mapper les dossiers spéciaux de votre Mac, tels que Bureau, Documents, Téléchargements, Films, Musique et Images, avec leur équivalent sur certaines machines virtuelles Windows.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Partage.

Cochez la case Activer les dossiers partagés.

Dans la section Dossiers en miroir, sélectionnez les dossiers Mac à mettre en miroir et désélectionnez les dossiers que vous ne voulez pas mettre en miroir.

Ajouter un dossier partagé

Vous pouvez partager des fichiers entre les machines virtuelles et votre Mac en utilisant des dossiers partagés.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Partage.

Cochez la case Activer les dossiers partagés.

Cliquez sur le bouton d’ajout (+) en bas de la zone d’affichage.

Dans la page Finder, recherchez l’emplacement du dossier que vous souhaitez partager, sélectionnez-le, puis cliquez sur Ajouter.

Dans le champ des Autorisations, définissez l’autorisation de la machine virtuelle sur le contenu du dossier partagé du Mac.

Option Description
Lecture et écriture Permet à la machine virtuelle de modifier le contenu du dossier partagé
sur le Mac.
Lecture seulement Empêche la machine virtuelle de modifier le contenu du dossier partagé
sur le Mac.

Les réglages des autorisations du Mac déterminent également l’accès aux fichiers contenus dans le dossier partagé. L’autorisation Lecture seule d’un fichier ou d’un dossier prévaut sur l’autorisation Dossier partagé.

Suppression d’un dossier partagé

Vous pouvez supprimer un dossier de la liste des dossiers partagés pour ne plus le partager.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Partage.

Dans la zone d’affichage en haut du panneau Partage, sélectionnez le dossier à supprimer.

Cliquez sur le bouton de suppression (-) en bas de la zone d’affichage.

Protection des machines virtuelles 7

Vous pouvez protéger vos machines virtuelles contre la perte de données et autres problèmes à l’aide de snapshots, d’AutoProtect, d’un logiciel anti-virus (gratuit) et d’applications de sauvegarde.

Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :

n « Snapshots », page 87

n « AutoProtect », page 89

n « Installation de McAfee AntiVirus Plus sur une machine virtuelle Windows », page 90

n « Copier une machine virtuelle sur un support externe », page 91

n « Utilisation de Time Machine avec Fusion sur le Mac », page 91

Snapshots

La prise d’un snapshot dans Fusion permet de conserver l’état de la machine virtuelle pour pouvoir le restaurer.

Vous pouvez prendre un snapshot avant d’effectuer une opération délicate sur la machine virtuelle sans en connaître les conséquences. Par exemple, vous pouvez prendre un snapshot avant de modifier le logiciel du système de la machine virtuelle lors d’une mise à niveau du système d’exploitation ou d’un changement de configuration important. En cas de problème suite à la modification, vous pouvez restaurer le snapshot pour rétablir l’état de la machine virtuelle avant la modification.

Vous pouvez également prendre un snapshot avant de vous connecter à Internet ou à un réseau inconnu. Si votre système est infecté par un virus logiciel ou un logiciel espion, vous pouvez restaurer le snapshot afin de rétablir l’état de la machine virtuelle précédant la contamination.

Un snapshot capture l’état complet de la machine virtuelle au moment de la prise.
n État de la mémoire : contenu de la mémoire de la machine virtuelle.

n État des réglages : réglages de la machine virtuelle.

n État du disque : état de tous les disques virtuels.

Un snapshot est différent d’une sauvegarde. Il ne s’agit pas d’une copie de votre machine virtuelle.

Affichage des snapshots d’une machine virtuelle

La fenêtre Snapshots répertorie tous les snapshots d’une machine virtuelle.

La fenêtre Snapshots répertorie les snapshots manuels et les snapshots AutoProtect.

Procédure

1 Sélectionnez la machine virtuelle pour afficher ses snapshots de l’une des façons suivantes.

n Sélectionnez la machine virtuelle à partir de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles.

n Ouvrez la machine virtuelle.

2 Ouvrez la fenêtre Snapshots de la machine virtuelle sélectionnée de l’une des façons suivantes.

n Sélectionnez Machine virtuelle > Snapshots.

n Cliquez sur le bouton Snapshots dans la barre d’outils de la machine virtuelle.

Prendre un snapshot

Prenez un snapshot de l’état actuel de la machine virtuelle à partir de la fenêtre Snapshots de cette machine virtuelle.

Il n’est pas nécessaire que la machine virtuelle soit activée pour prendre un snapshot.

Vous ne pouvez pas prendre un snapshot d’une machine virtuelle Boot Camp. L’utilisation des snapshots nécessite l’enregistrement d’un état connu qui ne change pas. Cet enregistrement est impossible avec Boot Camp, qui permet de démarrer Windows en mode natif dans la partition Boot Camp. Ce faisant, l’état connu serait perdu, ainsi que les données.

Procédure

Dans la fenêtre Snapshots de la machine virtuelle, sélectionnez l’état actuel, le cas échéant.

Cliquez sur Prendre.

Renseignez le nom et la description du nouveau snapshot dans la boîte de dialogue correspondante.

Cliquez sur Prendre.

Fusion prend un snapshot de l’état actuel de la machine virtuelle.

Fermez la fenêtre Snapshots.

Restauration d’une machine virtuelle sur l’état dans un snapshot

Vous pouvez restaurer une machine virtuelle sur un état précédent.

Procédure

Sélectionnez Machine virtuelle > Snapshots.

Sélectionnez le snapshot à restaurer.

Cliquez sur Restaurer.

Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer un snapshot de l’état actuel avant de restaurer la machine virtuelle sur l’état du snapshot sélectionné ou cliquez sur Ne pas enregistrer un snapshot.

La machine virtuelle est restaurée sur l’état que le snapshot sélectionné a capturé.

Suppression d’un snapshot

Vous pouvez supprimer manuellement des snapshots que vous ne souhaitez plus utiliser ou pour libérer de l’espace disque.

Les fichiers de disque virtuel créés par un snapshot ne comportent pas l’ensemble du contenu du disque virtuel de la machine virtuelle. Lorsque vous supprimez un snapshot, il est nécessaire de consolider les modifications capturées sur le disque virtuel parent d’origine.

Prérequis

Réservez assez de temps pour la consolidation du disque virtuel. Si la prise de snapshot s’effectue sur un état considérablement différent de l’état précédent (par exemple, une mise à niveau de service pack), la consolidation peut alors prendre plusieurs heures.

Procédure

Sélectionnez Machine virtuelle > Snapshots.

Sélectionnez le snapshot à supprimer.

Option Action

Pour sélectionner plusieurs snapshots adjacents.
Pour supprimer plusieurs snapshots non adjacents.
Cliquez en maintenant enfoncée la touche Maj

Cliquez en maintenant enfoncée la touche Commande

Cliquez sur Supprimer.

Cliquez sur Supprimer pour confirmer que vous souhaitez supprimer le snapshot. Le snapshot est supprimé et la consolidation du disque virtuel démarre.

AutoProtect

Grâce à la fonction AutoProtect, Fusion peut prendre automatiquement des snapshots de l’état de la machine virtuelle à intervalles réguliers. Cette fonction s’ajoute aux snapshots manuels que vous pouvez prendre à tout moment.

Utilisez AutoProtect afin que Fusion prenne automatiquement un snapshot toutes les 30 minutes, toutes les heures ou tous les jours.

Configuration de snapshots automatiques avec AutoProtect

Grâce à la fonction AutoProtect, Fusion peut prendre automatiquement des snapshots de l’état d’une machine virtuelle à intervalles réguliers. Cette fonction s’ajoute aux snapshots manuels que vous pouvez prendre à tout moment.

Lorsque vous activez la fonction AutoProtect, vous définissez le nombre maximum de snapshots AutoProtect à conserver. Une fois cette valeur atteinte, Fusion supprime le snapshot AutoProtect le plus ancien de la série pour faire de la place au plus récent.

Ce réglage peut affecter le nombre de snapshots manuels que vous pouvez prendre et conserver. Vous ne pouvez pas disposer de plus de 100 snapshots par machine virtuelle. Ce nombre peut être moindre en fonction des types et de la taille des fichiers de disque virtuel. Si les snapshots AutoProtect atteignent la limite, la prise de snapshots manuels sera impossible.

En utilisant ce réglage, Fusion évalue l’espace disque minimal requis par les snapshots AutoProtect. Cette information apparaît en bas du panneau. L’espace disque maximal peut être nettement plus important que l’estimation fournie, selon le nombre de modifications que vous effectuez entre les snapshots.

REMARQUE Si vous disposez de snapshots manuels ou AutoProtect d’une machine virtuelle, vous ne pouvez pas ajouter ni modifier son disque dur virtuel.

Procédure

Ouvrez une machine virtuelle ou sélectionnez-la dans la bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez Machine virtuelle > Snapshots.

Cliquez sur Réglages AutoProtect.

Cochez la case Activer AutoProtect.

Sélectionnez la fréquence des snapshots.

Sélectionnez le nombre de snapshots AutoProtect à conserver.

Une fois cette valeur atteinte, Fusion supprime le snapshot AutoProtect le plus ancien de la série pour faire de la place au plus récent.

Cliquez sur Terminé pour appliquer les réglages AutoProtect.

Fermez la vue Snapshots et revenez à la machine virtuelle.

Protection contre la suppression d’un snapshot AutoProtect

Lorsque AutoProtect prend un nouveau snapshot, il supprime le plus ancien snapshot afin de respecter les limites que vous avez définies. Vous pouvez toutefois protéger un snapshot AutoProtect contre la suppression.

Procédure

Dans la fenêtre Snapshots, passez le curseur sur le snapshot AutoProtect à conserver et cliquez sur le bouton d’information (i).

Cliquez sur Conserver le snapshot.

Fusion considère le snapshot AutoProtect de la même manière qu’un snapshot pris manuellement. AutoProtect ne supprimera pas ce snapshot lors de la prise du prochain snapshot AutoProtect.

Installation de McAfee AntiVirus Plus sur une machine virtuelle Windows

VMware recommande le déploiement d’un antivirus pour une utilisation sécurisée de Windows sur votre Mac.

Grâce à un partenariat avec McAfee Inc., VMware offre aux utilisateurs de Fusion un abonnement gratuit de 90 jours à McAfee AntiVirus® Plus.

Prérequis

McAfee AntiVirus Plus est compatible avec les systèmes d’exploitation clients suivants :

n Windows 10 (32 ou 64 bits)

n Windows 8 (32 ou 64 bits)

n Windows 7 SP1 x64

n Windows 7 SP1 x86

n Windows Vista SP2 x64 n Windows Vista SP2 x86 n Windows XP SP3
n Windows 2000 Professional SP4

Procédure

1 Lancez le programme d’installation du logiciel anti-virus.

n Lors de la création d’une machine virtuelle, après l’installation de VMware Tools, une boîte de dialogue vous invite à installer McAfee AntiVirus Plus. Cliquez sur Installer pour commencer le téléchargement de McAfee AntiVirus Plus.

n Dans une machine virtuelle Windows existante, sélectionnez Machine virtuelle > Installer McAfee AntiVirus Plus. L’assistant d’installation de McAfee s’affiche.

2 Cliquez sur Suivant dans la fenêtre McAfee Security Center pour installer le logiciel anti-virus sur votre machine virtuelle Windows.

Copier une machine virtuelle sur un support externe

Étant donné que les machines virtuelles sont composées de fichiers, vous pouvez les sauvegarder en effectuant une copie.

Bien que les machines virtuelles exécutent d’autres programmes et manipulent des fichiers, elles restent elles-mêmes des fichiers. Par conséquent, vous avez la possibilité de les copier sur un support externe et de les restaurer par une nouvelle copie.

REMARQUE En revanche, vous ne pouvez pas copier une machine virtuelle Boot Camp car, à la place d’un disque dur virtuel, la machine virtuelle de Fusion utilise la partition.

Prérequis

Arrêtez ou mettez hors tension la machine virtuelle et arrêtez Fusion.

Procédure

Connectez-vous au support sur lequel vous souhaitez copier la machine virtuelle.

Accédez au dossier Machines virtuelles (généralement dans votre dossier utilisateur/Documents), puis sélectionnez la machine à copier.

Faites un clic doit et sélectionnez Copier « nom de la machine virtuelle ».

Ouvrez le support externe dans le Finder, faites un clic droit et sélectionnez Coller l’élément.

Le contenu du paquet de la machine virtuelle est copié sur le support externe. Vous pouvez inverser le processus pour restaurer la machine virtuelle copiée sur votre Mac.

Utilisation de Time Machine avec Fusion sur le Mac

Si vous utilisez Time Machine, vous devez exclure vos machines virtuelles de la sauvegarde.

Toute modification apportée à l’un des fichiers de disque dur virtuel de la machine virtuelle entraîne la sauvegarde du fichier complet. Avec une machine virtuelle de 40 Go, le disque dur risque d’être saturé rapidement si Time Machine la sauvegarde toutes les heures.

n Exclusion d’une machine virtuelle de Time Machine page 92
Pour éviter certains problèmes avec vos machines virtuelles et sauvegarder de l’espace sur votre support de sauvegarde, ne sauvegardez pas vos machines virtuelles avec Time Machine.

n Utiliser des dossiers partagés et en miroir avec Time Machine sur Mac page 92
Si vous souhaitez utiliser Time Machine pour sauvegarder les données et documents de vos machines virtuelles, conservez ces fichiers sur le Mac.

Exclusion d’une machine virtuelle de Time Machine

Pour éviter certains problèmes avec vos machines virtuelles et sauvegarder de l’espace sur votre support de sauvegarde, ne sauvegardez pas vos machines virtuelles avec Time Machine.

Si vous n’excluez pas les machines virtuelles des sauvegardes Time Machine, ce dernier peut les sauvegarder même si elles sont en cours d’exécution. Toute restauration à partir de ce type de sauvegarde remplacerait les machines virtuelles actuelles par des versions incomplètes et éventuellement endommagées. Pour obtenir les recommandations de sauvegarde des machines virtuelles, consultez
« Copier une machine virtuelle sur un support externe », page 91.

Procédure

Ouvrez les Préférences Système du Mac et cliquez sur Time Machine.

Cliquez sur Options.

Cliquez sur le bouton d’ajout (+) en bas de la liste Ne pas sauvegarder.

Accédez au dossier Documents, sélectionnez Machines virtuelles, puis cliquez sur Exclure.
Le dossier des machines virtuelles s’affiche dans la liste Ne pas sauvegarder et indique la quantité de mémoire totale utilisée par l’ensemble de vos machines virtuelles.

Cliquez sur Terminé et fermez la fenêtre Time Machine.

Utiliser des dossiers partagés et en miroir avec Time Machine sur Mac

Si vous souhaitez utiliser Time Machine pour sauvegarder les données et documents de vos machines virtuelles, conservez ces fichiers sur le Mac.

Lorsque vous utilisez des dossiers partagés et en miroir sur vos machines virtuelles, vous sauvegardez vos documents et données sous forme de fichiers sur l’hôte et non pas sur les clients. Ainsi, même si vous excluez les machines virtuelles des sauvegardes Time Machine, ce dernier peut sauvegarder les fichiers dans les dossiers partagés et en miroir car ils ne sont pas stockés dans les machines virtuelles. Consultez
« Activation des dossiers partagés ou en miroir d’une machine virtuelle », page 85.

Prérequis

Excluez vos machines virtuelles de Time Machine.

Procédure

u Activez l’option des dossiers partagés ou en miroir.

8Configuration des machines
virtuelles

Vous pouvez configurer la manière dont votre machine virtuelle utilise le matériel du système Mac et les périphériques associés. Vous pouvez également gérer vos disques durs virtuels.

Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :

n « Réglages système généraux de Fusion », page 93

n « Réglage d’une machine virtuelle pour qu’elle démarre lors du démarrage de Fusion », page 94

n « Définition des processeurs virtuels et de la mémoire », page 95

n « Activation des applications par défaut », page 97

n « Configuration de profils Claviers et souris », page 99

n « Activer un lecteur de CD/DVD sur une machine virtuelle distante », page 99 n « Activer un lecteur de disquette sur une machine virtuelle distante », page 100 n « Afficher l’état d’un serveur ou d’une machine virtuelle distante », page 100
n « Activation de l’accélération des cartes graphiques 3D », page 101

n « Activation de la prise en charge de l’écran Retina », page 101

n « Activer les touches d’accès rapide pour les machines virtuelles », page 102

n « Configurer la gestion des cartes graphiques discrètes », page 102

n « Sélection de l’imprimante par défaut d’une machine virtuelle », page 103

n « Ajout d’un périphérique », page 103

n « Sélection d’un périphérique de démarrage », page 126

n « Cryptage et restriction d’une machine virtuelle », page 127

n « Compatibilité de la machine virtuelle », page 131

n « Configuration des options d’isolation de client pour une machine virtuelle », page 132

n « Gestion des réglages avancés », page 133

Réglages système généraux de Fusion

Vous trouverez des informations élémentaires sur votre machine virtuelle dans les Réglages système généraux.

Les réglages système généraux de la machine virtuelle incluent le nom de la machine virtuelle, le système d’exploitation client et des remarques. Vous pouvez modifier certains des réglages directement dans ce panneau.

Tableau 8‑1. Réglages système généraux

Réglage Description

Nom Nom de la machine virtuelle que vous avez spécifié lorsque vous l’avez créée. Ce nom apparaît dans la Bibliothèque de machines virtuelles. Vous pouvez à tout moment modifier le nom de la machine virtuelle.

SE Système d’exploitation client installé dans la machine
virtuelle. Ce nom est en général fourni en tant que système
d’exploitation client que vous avez sélectionné lorsque
vous avez créé la machine virtuelle. Vous pouvez modifier
le système d’exploitation client répertorié ici si vous
désinstallez le système d’exploitation client pour en
installer un autre.

Remarques Vous pouvez à tout moment ajouter des remarques concernant cette machine virtuelle, son utilisation et d’autres informations.

Démarrer automatiquement au lancement de Fusion Démarre la machine virtuelle lorsque vous démarrez
Fusion.

REMARQUE Les machines virtuelles restreintes affichent uniquement un sous-ensemble des réglages complets.

Les réglages système généraux incluent également des informations sur le disque dur de la machine virtuelle. Consultez les Réglages système généraux pour voir des recommandations sur le nettoyage de disque.

Réglage d’une machine virtuelle pour qu’elle démarre lors du démarrage de Fusion
Vous pouvez configurer une machine virtuelle afin qu’elle démarre lorsque vous démarrez Fusion. Vous pouvez configurer plusieurs machines virtuelles afin qu’elles démarrent lorsque vous démarrez
Fusion. Vous devez sélectionner cette option dans chaque machine virtuelle que vous voulez démarrer au
lancement de Fusion.

Il peut être utile de configurer une machine virtuelle afin qu’elle démarre lorsque Fusion démarre si vous voulez démarrer de nombreuses machines virtuelles. Vous pouvez souhaiter démarrer une machine
virtuelle lorsque Fusion démarre si vous utilisez un ordinateur portable pour exécuter une machine virtuelle que vous voulez toujours reprendre chaque fois que vous démarrez Fusion.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, sélectionnez Général.

Cochez la case Démarrer automatiquement au lancement de VMware Fusion. La machine virtuelle démarre chaque fois que vous démarrez Fusion.

Définition des processeurs virtuels et de la mémoire

Vous pouvez configurer des réglages de processeur pour une machine virtuelle, y compris le nombre de processeurs, la quantité de mémoire virtuelle disponible, et s’il faut activer ou non des applications d’hyperviseur et de profilage de code.

Définition du nombre de processeurs virtuels

Vous pouvez augmenter les performances d’une machine virtuelle en mettant à disposition davantage de processeurs afin de traiter un plus grand nombre de tâches simultanément. L’affectation d’un processeur virtuel à la machine virtuelle réduit les ressources disponibles sur votre Mac.

Pour les machines virtuelles Windows exécutant principalement des applications de productivité bureautique et Internet, l’utilisation de plusieurs processeurs virtuels présente peu d’intérêt, ainsi un seul processeur virtuel est idéal (configuration par défaut). Pour les charges de travail de serveur et les applications nécessitant beaucoup de temps et de ressources système, l’ajout de processeurs virtuels supplémentaires peut améliorer les performances de l’application.

Application Nombre de processeurs recommandé

Applications de bureau 1 processeur

Systèmes d’exploitation de serveur 2 processeurs Encodage vidéo, modélisation et scientifique 4 processeurs
Dans certains cas, l’ajout de processeurs supplémentaires peut dégrader la performance globale de la machine virtuelle et votre Mac. Ceci peut se produire si le système d’exploitation ou une application n’utilise pas efficacement les processeurs. Dans ce cas, la réduction du nombre de processeurs est recommandée.

L’allocation de tous les processeurs du Mac aux résultats des machines virtuelles entraîne une grande dégradation des performances. Mac OS X doit continuer à exécuter des tâches en arrière-plan, même si aucune application Mac n’est en cours d’exécution. Si vous allouez tous les processeurs à une machine virtuelle, des tâches Mac importantes risquent de ne pas se réaliser.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Processeurs et mémoire.

Sélectionnez le nombre de cœurs de processeurs pour la machine virtuelle.

Des informations sur votre nombre de processeurs sélectionnés sont affichées en bas de la fenêtre Processeurs et mémoire.

Redémarrez la machine virtuelle.

Définir la taille de la mémoire virtuelle

Certaines applications peuvent être plus performantes avant davantage de mémoire disponible. Avoir plus de mémoire disponible facilite la mise en cache au système d’exploitation, ce qui peut améliorer les performances de la machine virtuelle. Vous pouvez modifier la taille de la mémoire virtuelle disponible sur une machine virtuelle.

Pour obtenir le meilleur équilibre des performances entre les applications Windows et Mac, n’allouez pas trop de mémoire à Windows car cela qui pourrait ralentir votre Mac. Pour Windows XP, la mémoire allouée idéale est de 512 Mo pour les applications bureautiques et en ligne.

Pour Windows Vista, Windows 7, Windows 8 et Windows 10, la mémoire allouée idéale est de 1 Go pour les applications bureautiques et en ligne. 1 Go de mémoire est approprié pour les versions 32 et 64 bits de Windows 7, Windows 8 et Windows 10. Si la mémoire de votre Mac est d’au moins 6 Go, Fusion utilise 2 Go de mémoire comme valeur par défaut pour les versions 64 bits des clients Windows 7, Windows 8 ou Windows 10. Ce sont les configurations de mémoire par défaut pour les machines virtuelles Windows
créées par l’Installation facile de Fusion.

REMARQUE Les recommandations des fabricants ne prennent en général pas en compte la virtualisation en termes de performances. De bonnes performances reposent sur l’équilibre entre les besoins du Mac et les besoins de la machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Processeurs et mémoire.

Utilisez le curseur pour définir la taille de mémoire à allouer à la machine virtuelle.

Le curseur de réglage de la mémoire affiche la quantité de mémoire recommandée pour votre machine virtuelle.

Définition des options avancées du processeur

Vous pouvez activer des applications d’hyperviseur, des applications qui utilisent des compteurs de performance, ou les deux dans certaines machines virtuelles.

Avec des machines virtuelles Fusion, vous avez les options avancées suivantes :

n Vous pouvez exécuter des applications d’hyperviseur telles que Workstation Pro et Fusion dans une machine virtuelle. Par exemple, vous pouvez utiliser Fusion pour créer une machine virtuelle, installer Workstation Pro dans cette machine virtuelle, puis utiliser cette version de Workstation Pro pour créer une machine virtuelle.

n Vous pouvez utiliser des applications de profilage de code telles que VTune ou OProfile afin d’optimiser ou déboguer un logiciel exécuté dans une machine virtuelle.

Le réglage Activer des applications d’hyperviseur sur cette machine virtuelle a un certain lien avec le réglage de machine virtuelle avancé appelé Moteur de virtualisation favori. Si vous activez des applications d’hyperviseur, la sélection que vous faites pour le réglage Moteur de virtualisation favori est remplacée et
le réglage appelé Intel VT-x avec EPT est utilisé.

Le moteur favori que vous choisissez est uniquement une préférence. Si vous sélectionnez une préférence qui ne fonctionne pas pour une machine virtuelle, un moteur de virtualisation différent est normalement utilisé. Pour cette raison, il est conseillé de ne pas utiliser le réglage Activer des applications d’hyperviseur sur cette machine virtuelle pour les systèmes d’exploitation Windows antérieurs. Si vous le faites, les machines virtuelles ne peuvent pas utiliser la traduction binaire, et le système d’exploitation ne peut pas résoudre certaines conditions de concurrence critique.

Le réglage Activer des applications d’hyperviseur sur cette machine virtuelle n’a aucun lien avec l’activation d’un système d’exploitation client avec un hyperviseur intégré. Par exemple, pour activer l’hyperviseur pour Hyper-V intégré à Windows 8, n’utilisez pas le réglage Activer des applications d’hyperviseur sur cette machine virtuelle. Au lieu de cela, passez le système d’exploitation répertorié dans les réglages de la machine virtuelle Général sur Hyper-V (non pris en charge). De plus, si vous possédez une machine virtuelle avec un système d’exploitation client Windows Hyper-V, si vous cochez la case Activer des applications d’hyperviseur sur cette machine virtuelle puis que vous la décochez, vous ne pourrez plus exécuter d’applications d’hyperviseur.

IMPORTANT Si vous activez l’un de ces réglages puis que vous déplacez la machine virtuelle vers un autre système hôte, assurez-vous que le nouveau système hôte utilise le même genre de processeur.

Prérequis

n Vérifiez que la machine virtuelle est compatible avec les machines virtuelles Fusion 8 ou version ultérieure.

n Vérifiez que la machine virtuelle n’est pas dotée d’un système d’exploitation client antérieur, tel que des versions Windows antérieures à Windows XP.

n Vérifiez que le système hôte dispose d’un processeur suffisamment récent pour prendre en charge Virtualized Intel VT-x/EPT, les compteurs de performance, ou les deux. Par exemple, les processeurs hôte qui prennent en charge des options avancées incluent des processeurs Intel basés sur les microarchitectures Nehalem, Westmere ou Sandy Bridge. Avec la convention de dénomination Intel actuelle, ces processeurs incluent les processeurs Intel Core i, tels qu’Intel Core i5.

Si le système hôte ne dispose pas d’un processeur prenant en charge les applications d’hyperviseur et que vous activez l’application d’hyperviseur sur la machine virtuelle, lorsque cette dernière démarre, vous voyez le message : « Intel VT-x/EPT virtualisé n’est pas pris en charge sur cette plate- forme. Continuer sans Intel VT-x/EPT virtualisé ? »

n Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Processeurs et mémoire.

Cliquez pour développer Options avancées et cochez les cases des options que vous voulez utiliser.

Activation des applications par défaut

Vous pouvez configurer Fusion afin que certaines applications ouvrent les fichiers, qu’ils soient stockés sur votre Mac ou dans la machine virtuelle.

Le réglage Applications par défaut ajoute également des applications de votre machine virtuelle au menu
Applications de votre Mac et à Spotlight.

Prérequis

n Vérifiez que VMware Tools est installé.

n Si votre machine virtuelle est interrompue, mettez-la sous tension.

Procédure

n Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

n Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

n Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Applications par défaut.

n Sélectionnez les réglages par défaut de partage des applications entre votre Mac et la machine virtuelle.

Vous pouvez activer plusieurs de ces options en même temps.

Option Description

Ouvrir vos fichiers Mac et les liens web en utilisant des applications Windows

Ouvrir vos fichiers Windows et des liens Internet à l’aide d’applications Mac
Lancer des applications Windows depuis le dossier Applications de votre Mac
Vous pouvez utiliser des applications de votre machine virtuelle dans le but d’ouvrir des fichiers résidant sur votre Mac. Par exemple, vous pouvez ouvrir un document Microsoft Word stocké sur votre Mac dans une application Microsoft Office de votre machine virtuelle.
Vous pouvez utiliser vos applications Mac pour ouvrir des fichiers dans vos machines virtuelles.

Recherchez les applications que vous avez installées sous Windows dans le dossier Applications de votre Mac ou à l’aide de Spotlight. Pour utiliser cette fonction, vous devez installer VMware Tools. La machine virtuelle doit être en cours d’exécution pour activer cette option.

n (Facultatif) Cliquez sur Configurer pour définir les applications à utiliser pour gérer le courrier, les pages Web, etc.

n (Facultatif) Cliquez sur Restaurer les applications pour restaurer les applications répertoriées dans le dossier Applications de votre Mac en choisissant uniquement celles non incluses par défaut dans Windows.

Si vous avez supprimé une des applications Windows non incluses par défaut du dossier Applications de votre Mac, les applications supprimées sont restaurées.

Si vous avez ajouté des applications non incluses par défaut au dossier Applications de votre Mac, ces applications sont supprimées de ce dossier.

n (Facultatif) Cliquez sur Nettoyer des applications pour supprimer les applications Windows dans le dossier Applications Mac qui ne sont utilisées par aucune de vos machines virtuelles.

Prise en charge d’App Nap

Fusion 7.0 ou version ultérieure prend en charge la fonction App Nap, qui place des applications d’interface utilisateur exécutées en arrière-plan dans un état de ressource système réduit.

Il n’est pas nécessaire de désactiver App Nap pour Fusion 7 ou version ultérieure.

Configuration de profils Claviers et souris

Ces profils spécifient comment des combinaisons de touches et des raccourcis souris Mac sont mappés avec des raccourcis sur une machine virtuelle, y compris les combinaisons de touches pour les raccourcis de Windows 8.

Avec des profils Clavier et souris, vous pouvez également spécifier si des raccourcis clavier sont envoyés au Mac plutôt qu’à la machine virtuelle, et vous pouvez spécifier quels raccourcis clavier spécifiques de Fusion vous voulez activer.

Bien que vous puissiez également créer et modifier des profils Clavier et souris dans les préférences de Fusion, vous utilisez les réglages de machine virtuelle pour choisir quel profil utiliser pour une machine virtuelle particulière.

Vous pouvez modifier les profils par défaut fournis par Fusion, ou vous pouvez créer des profils supplémentaires, en en ajoutant un nouveau ou en modifiant l’un des profils existants.

n Profil mappe des combinaisons de touches Macintosh courantes telles que+C et +X avec leurs équivalents Windows et Linux, tels que Contrôle+C et Contrôle+X, respectivement.

n Profil Mac a très peu de mappages clavier. La plupart des combinaisons de touches sont transmises directement au client Mac OS X.

n Profil Windows 8 contient un jeu de mappages de touches spécifiquement pour les fonctionnalités de Windows 8, telles qu’appuyer sur Windows-C pour ouvrir la barre Charms.

Fusion inclut un profil spécifique à Windows 8, car de nombreux raccourcis clavier spécifiques à Windows 8 comportent la touche Windows, qui mappe normalement avec la touche sur Mac OS X. Malheureusement, plusieurs de ces combinaisons de touches sont également utilisées pour les
touches d’accès rapide du système sur Mac OS X. Pour éviter tout conflit, le profil Windows 8 vous
permet d’utiliser la combinaison de touches +Maj pour mapper avec la touche Windows sous Windows 8. Toutefois, vous pouvez configurer une combinaison de touches différente.

Activer un lecteur de CD/DVD sur une machine virtuelle distante

Vous pouvez activer un lecteur de CD/DVD et sélectionner une image disque sur une machine virtuelle hébergée sur un serveur distant. Vous pouvez accéder ou installer un logiciel depuis un lecteur de CD/DVD physique sur votre machine virtuelle distante.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur hébergeant la machine virtuelle.

n La machine virtuelle est activée.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Entrez le nom du serveur hôte ou sélectionnez un serveur dans le menu déroulant Serveurs récents.

Entrez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez Machine virtuelle > Réglages.

Cliquez sur Lecteur de CD/DVD.

Cochez la case Activer le lecteur de CD/DVD.

Sélectionnez une image disque distante dans le menu déroulant Choisir une image disque distante.

(Facultatif) Développez Options avancées et sélectionnez un type de bus dans le menu déroulant.

(Facultatif) Cliquez sur Supprimer le lecteur de CD/DVD pour revenir au lecteur de CD/DVD que votre machine virtuelle utilise.

Activer un lecteur de disquette sur une machine virtuelle distante

Vous pouvez activer un lecteur de disquette et sélectionner une image disque sur une machine virtuelle hébergée sur un serveur distant. Vous pouvez accéder ou installer un logiciel depuis un lecteur de disquette physique sur votre machine virtuelle distante.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur hébergeant la machine virtuelle.

n La machine virtuelle est activée.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Entrez le nom du serveur hôte ou sélectionnez un serveur dans le menu déroulant Serveurs récents.

Entrez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez Machine virtuelle > Réglages.

Cliquez sur Disquette.

Cochez la case Activer le lecteur de disquette.

Sélectionnez une image de disquette dans le menu déroulant.

Afficher l’état d’un serveur ou d’une machine virtuelle distante

Vous pouvez consulter l’état d’alimentation, l’utilisation du processeur ainsi que l’espace disque utilisé d’un serveur ou les informations de configuration d’une machine virtuelle distante.

Prérequis

Vérifiez que vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur hébergeant la machine virtuelle. Le serveur ne peut pas être un hôte vCenter Server.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Saisissez le nom du serveur ou sélectionnez un serveur dans le menu déroulant Serveurs récents.

Saisissez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez un serveur pour consulter l’utilisation du processeur et de la mémoire, ainsi que le stockage disponible.

Sélectionnez une machine virtuelle pour afficher des informations sur les snapshots, le fichier de configuration et la compatibilité matérielle.

Activation de l’accélération des cartes graphiques 3D

Sur certaines machines virtuelles, Fusion prend en charge les cartes graphiques 3D accélérées.

Sur les machines virtuelles exécutées sous Windows XP et version ultérieure, Fusion fournit la prise en charge des cartes graphiques 3D accélérées DirectX 9.0c avec Shader Model 3 et OpenGL 2.1. Sur les machines virtuelles exécutées sous Windows Vista et version ultérieure, Fusion prend en charge DirectX 9.0EX avec Aero et Open GL 2.1.

Sur les machines virtuelles exécutées sous Windows Vista et version ultérieure, Fusion prend en charge DirectX 10 avec Open GL 3.3. La version matérielle 12 est requise.

Sur les machines virtuelles exécutées sous Linux, Fusion prend en charge OpenGL 3.3 pour prendre en charge les cartes graphiques 3D accélérées. La version matérielle 12 est requise. Des versions du noyau Linux et de Mesa 3D prenant en charge les cartes graphiques 3D accélérées sont requises.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Affichage.

Cochez la case Accélérer les cartes graphiques 3D.

Activation de la prise en charge de l’écran Retina

Les options de l’écran Retina contrôlent l’apparence des machines virtuelles sur les écrans avec une haute densité de pixels.

Prérequis

n Vérifiez que vous utilisez un écran Retina ou un autre écran à haute densité de pixels.

n Vérifiez que vous utilisez la version matérielle 11 ou ultérieure. La version matérielle 12 est recommandée.

n Vérifiez que la dernière version de VMware Tools est installée.

n Pour une apparence et des performances de meilleures qualités, choisissez Optimisé pour l’écran dans le volet Affichage des Préférences Système sur l’hôte Mac.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Affichage.

Cochez la case Utiliser la haute résolution pour l’écran Retina.

Lorsque l’option Utiliser la haute résolution pour l’écran Retina est désactivée, la résolution de la machine virtuelle est définie sur la moitié de la résolution de l’écran Retina. Ce paramètre correspond à la taille d’un écran non-Retina, mais il peut apparaître pixélisé.

Lorsque l’option Utiliser la haute résolution pour l’écran Retina est activée, la résolution de la machine virtuelle est définie sur la résolution complète de l’écran Retina.

Activer les touches d’accès rapide pour les machines virtuelles

Si vous disposez de Fusion Pro, vous pouvez créer un raccourci clavier afin de définir une combinaison de touches d’accès rapide pour lancer une machine virtuelle.

n La combinaison de touches d’accès rapide doit contenir au moins un modificateur de touche, tel que Contrôle ou Commande, plus un autre modificateur.

n Une combinaison de touches d’accès rapide doit être unique à une machine virtuelle.

n La touche d’accès rapide ne peut pas être une fonction ou une touche prédéfinie telle que Retour, Échap, Insérer, Supprimer, Origine, Fin, Page précédente, Page suivante, la touche F, Impr. écran, Arrêt défilement, Pause ou les touches fléchées.

n Vous ne pouvez pas affecter une combinaison de touches d’accès rapide à une application.

n Vous ne pouvez pas utiliser la touche de tabulation comme touche d’accès rapide.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Préférences.

Cochez la case Activer les raccourcis clavier par machine virtuelle.

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Clavier et souris.

Saisissez le raccourci clavier à utiliser pour déclencher la machine virtuelle.

Configurer la gestion des cartes graphiques discrètes

Avec la gestion des cartes graphiques discrètes, vous pouvez gérer l’utilisation de la batterie et les performances d’applications qui utilisent des graphiques 3D dans une machine virtuelle.

Prérequis

n Vérifiez que votre MacBook Pro dispose d’une carte graphique intégrée et d’une carte graphique discrète. La gestion des cartes graphiques discrètes permet au système d’exploitation de basculer entre les deux cartes.

n Vérifiez que les graphiques 3D sont activés.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Affichage.

Vérifiez que la case Accélérer les cartes graphiques 3D est cochée.

Sélectionnez une option de performance graphique dans le menu déroulant Autonomie de batterie.

Option Description

Ne pas utiliser les graphiques haute performance (autonomie de batterie plus longue)
Utiliser les graphiques haute performance pour les applications 3D uniquement
Toujours utiliser les graphiques haute performance (autonomie de batterie plus courte)
Optimise l’autonomie de la batterie.

Équilibre l’autonomie de la batterie et les performances graphiques 3D.

Minimise l’autonomie de la batterie.

Sélection de l’imprimante par défaut d’une machine virtuelle

Avec Fusion, toutes les imprimantes installées sur le Mac sont automatiquement ajoutées à la machine virtuelle.

Votre machine virtuelle utilise comme imprimante par défaut celle définie sur le Mac, sauf si vous la modifiez à l’aide du panneau Imprimante dans les Réglages.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Dans la section Périphériques amovibles de la fenêtre Réglages, cliquez sur Imprimante.

Cochez la case Partager les imprimantes Mac avec Windows.

Sélectionnez l’imprimante par défaut pour cette machine virtuelle.

Option Description

Faire correspondre à l’imprimante par défaut pour le Mac
Autoriser une imprimante par défaut différente
Les travaux d’impression effectués à partir de cette machine virtuelle sont transmis à l’imprimante par défaut du Mac.
Les travaux d’impression effectués à partir de cette machine virtuelle sont transmis à l’imprimante que vous avez définie par défaut dans les préférences du système d’exploitation de la machine virtuelle. Par exemple, définissez l’imprimante par défaut en sélectionnant Démarrer > Imprimantes et télécopieurs sur une machine virtuelle Windows XP.

Ajout d’un périphérique

Vous pouvez ajouter des périphériques amovibles à utiliser avec votre machine virtuelle. Vous pouvez ajouter les appareils suivants à une machine virtuelle :
n cartes réseau

n disques durs

n caméra

n CD/DVD

n cartes son

n appareils USB et Bluetooth

n ports série

n ports parallèles

Configuration de la connexion réseau

Configurez et mettez en place les composants de mise en réseau virtuelle de Fusion sur votre machine virtuelle pour vous connecter à d’autres machines virtuelles sur votre environnement réseau.

Fusion prend uniquement en charge la mise en réseau basée sur Ethernet, mais il fournit plusieurs options pour la connexion à des réseaux.

n Une machine virtuelle peut utiliser NAT pour partager l’adresse IP de votre système hôte.

n Vous pouvez configurer une machine virtuelle pour créer un pont vers une interface réseau spécifique sur le système hôte. Fusion prend en charge IPv6 dans une mise en réseau en pont.

n Vous pouvez créer un RPV qui inclut uniquement les machines virtuelles sur votre système hôte.

REMARQUE Fusion Pro inclut des fonctions de réseau avancées. Avec ces fonctions avancées, vous pouvez modifier les réglages de mise en réseau clés, ajouter et supprimer des réseaux virtuels et créer des configurations personnalisées de mise en réseau virtuel. Les modifications que vous apportez touchent toutes les machines virtuelles exécutées sur le système hôte. Par exemple, vous pouvez spécifier le sous- réseau utilisé par Fusion ou si une carte réseau demande confirmation avant de s’exécuter en mode promiscuité.

Cette fonctionnalité est disponible dans la boîte de dialogue Préférences de Fusion. Pour ajouter des configurations réseau personnalisées, vous devez fournir le mot de passe administrateur.

Dans Fusion, lorsque vous modifiez des réglages pour une carte réseau virtuelle, vous pouvez choisir parmi plusieurs types de connexions réseau.

Tableau 8‑2. Options de connexion réseau

Option Description

Partager avec mon Mac Si vous souhaitez vous connecter à Internet ou à un autre réseau TCP/IP via votre
connexion réseau commutée Mac et que vous ne pouvez pas fournir d’adresse IP à
la machine virtuelle sur le réseau externe, choisir cette option est souvent le moyen
le plus simple d’accorder à la machine virtuelle l’accès à ce réseau. La machine
virtuelle ne possède pas sa propre adresse IP sur le réseau externe. La machine
virtuelle obtient une adresse IP privée à partir du serveur DHCP virtuel de
VMware.

Éléments de Mise en réseau en pont

Dans la liste Mise en réseau en pont, vous voyez plusieurs choix pour la mise en pont vers l’une des interfaces réseau sur votre Mac, y compris sans fil et Ethernet. Utiliser l’une de ces options est souvent le moyen le plus simple d’accorder à la machine virtuelle l’accès à un réseau.
Avec l’une des options de mise en réseau Pont, la machine virtuelle s’affiche comme un ordinateur supplémentaire sur le même réseau Ethernet physique que le Mac. La machine virtuelle peut utiliser l’un des services disponibles sur le réseau avec lequel elle est reliée par un pont, notamment les serveurs de fichiers, les imprimantes, les passerelles, etc. De même, tout hôte physique ou autre machine virtuelle configurée avec une mise en réseau Pont peut utiliser les ressources de cette machine virtuelle.

Privé pour mon Mac Dans ce type de connexion réseau, la machine virtuelle est connectée au système
d’exploitation du Mac sur un réseau privé virtuel, qui n’est généralement pas visible
en dehors du Mac. Les machines virtuelles configurées avec l’option de mise en
réseau Hôte uniquement sur le même Mac appartiennent au même réseau.

n Connexion et configuration de la carte réseau page 105
Vous pouvez connecter la carte réseau virtuelle de la machine virtuelle et définir le type de mise en réseau désiré.

n Affectation manuelle d’une adresse MAC à une machine virtuelle page 106
Vous pouvez affecter manuellement une adresse MAC pour garantir que la même adresse MAC est toujours affectée à la carte réseau virtuelle d’une machine virtuelle.

n Ajout d’une carte réseau page 106
Vous pouvez ajouter jusqu’à dix cartes réseau virtuelles à une machine virtuelle.

n Modifier l’adaptateur réseau sur une machine virtuelle distante page 107
Vous pouvez activer et modifier l’adaptateur réseau virtuel pour une machine virtuelle hébergée sur un serveur distant. Votre machine virtuelle aura accès à plusieurs réseaux.

n Suppression d’une carte réseau page 107
Vous pouvez supprimer des cartes réseau de votre machine virtuelle.

Connexion et configuration de la carte réseau

Vous pouvez connecter la carte réseau virtuelle de la machine virtuelle et définir le type de mise en réseau désiré.

Prérequis

Fusion ne prend pas en charge la mise en réseau pontée vers un RPV. Si vous avez défini la plus haute priorité sur un RPV dans les préférences système de votre Mac, baissez cette priorité si vous souhaitez utiliser une mise en réseau en pont avec détection automatique sur votre machine virtuelle.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Dans la section Périphériques amovibles de la fenêtre Réglages, cliquez sur Carte réseau.

Cochez la case Connecter la carte réseau.

Fusion conserve et applique de nouveau les réglages que vous avez sélectionnés au démarrage de la machine virtuelle.

Sélectionnez le type de mise en réseau.

Option Description
Partager avec mon Mac La machine virtuelle ne possède pas sa propre adresse IP sur le réseau
externe. La machine virtuelle obtient une adresse IP privée à partir du
serveur DHCP virtuel de VMware.
Éléments de Mise en réseau en pont Vous voyez plusieurs choix pour la mise en pont vers l’une des interfaces
réseau sur votre Mac, y compris sans fil et Ethernet. Utiliser l’une de ces
options est souvent le moyen le plus simple d’accorder à la machine
virtuelle l’accès à un réseau.
Lorsque vous sélectionnez l’un des types de réseau autre que Détection automatique, vous pouvez cliquer sur Préférences Système pour voir des détails sur les réglages du réseau physique pour votre système hôte.
Privé pour mon Mac La machine virtuelle est connectée uniquement au système d’exploitation
hôte à l’aide d’un réseau privé virtuel, qui n’est pas visible en dehors du
Mac.

(Fusion Pro) Utilisez Options avancées pour que la carte réseau de la machine virtuelle sélectionnée demande l’autorisation avant de s’exécuter en mode promiscuité.

Si la case n’est pas cochée, la machine virtuelle ne demande aucune confirmation avant d’autoriser l’exécution de cette carte réseau en mode promiscuité. Cette fonction est utile lors de la création de serveurs ESXi imbriqués avec Fusion Pro.

Affectation manuelle d’une adresse MAC à une machine virtuelle

Vous pouvez affecter manuellement une adresse MAC pour garantir que la même adresse MAC est toujours affectée à la carte réseau virtuelle d’une machine virtuelle.

Affectez une adresse Mac manuellement au lieu d’autoriser Fusion à le faire afin de vous assurer que les situations suivantes se produisent :

n La même adresse Mac est toujours affectée à la carte réseau virtuelle d’une machine virtuelle donnée, même en cas de déplacement de la machine virtuelle.
n Une adresse MAC unique pour chaque machine virtuelle au sein d’un environnement réseau Lorsqu’une machine physique est convertie en machine virtuelle, l’adresse MAC de la carte réseau change.
Cela peut être problématique pour les logiciels dans lesquels la licence est associée à l’adresse MAC. Dans
de telles situations, il est donc recommandé d’effectuer une affectation manuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Dans la section Périphériques amovibles de la fenêtre Réglages, cliquez sur Carte réseau.

Cliquez sur Options avancées.

Saisissez une nouvelle adresse MAC.

n Entrez une adresse MAC existante.

n Cliquez sur Générer pour que Fusion crée une adresse unique.

Ajout d’une carte réseau

Vous pouvez ajouter jusqu’à dix cartes réseau virtuelles à une machine virtuelle.

Prérequis

n Familiarisez-vous avec les différents types de configurations réseau. Consultez « Configuration de la connexion réseau », page 104.

n Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Carte réseau.

Cliquez sur Ajouter.

Sélectionnez une configuration réseau dans la liste ou, si vous possédez Fusion Pro, cliquez sur
Configurer sous la liste pour créer un nouveau réseau.

Suivant

Pour plus d’informations sur la création d’un réseau personnalisé, reportez-vous à la section « Création de réseaux personnalisés », page 31. Pour plus d’informations sur la configuration d’une nouvelle carte réseau, reportez-vous à la section « Connexion et configuration de la carte réseau », page 105.

Modifier l’adaptateur réseau sur une machine virtuelle distante

Vous pouvez activer et modifier l’adaptateur réseau virtuel pour une machine virtuelle hébergée sur un serveur distant. Votre machine virtuelle aura accès à plusieurs réseaux.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur hébergeant la machine virtuelle.

n La machine virtuelle est activée.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Entrez le nom du serveur hôte ou sélectionnez un serveur dans le menu déroulant Serveurs récents.

Entrez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez Machine virtuelle > Réglages.

Cliquez sur Carte réseau.

Sélectionnez l’adaptateur réseau dans le menu déroulant Connexion réseau.

Suppression d’une carte réseau

Vous pouvez supprimer des cartes réseau de votre machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Dans la section Périphériques amovibles de la fenêtre Réglages, cliquez sur Carte réseau.

Sous Options avancées, cliquez sur Supprimer la carte réseau.

Cliquez sur Supprimer dans la boîte de dialogue de confirmation.

Gestion des disques durs virtuels

Vous pouvez ajouter, supprimer et redimensionner des disques durs virtuels.

Si vous souhaitez ajouter de l’espace disque à votre machine virtuelle, vous pouvez redimensionner votre disque dur virtuel existant ou ajouter un disque dur séparé.

REMARQUE La prise de snapshots manuels ou AutoProtect sur votre machine virtuelle évite d’avoir à modifier un disque dur virtuel. Vous devez supprimer les snapshots avant d’effectuer une modification.

Création d’un disque dur virtuel

Vous aurez peut-être besoin de plus d’espace disque sur une machine virtuelle, par exemple, si vous souhaitez installer une application volumineuse ou travailler avec un grand nombre de fichiers. Vous pouvez augmenter la taille du disque virtuel déjà associé à votre machine virtuelle ou ajouter un nouveau disque virtuel. Vous pouvez créer un disque dur virtuel à ajouter à une machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Nouveau disque dur.

Cliquez sur Ajouter.

Un nouveau disque dur apparaît. Celui-ci est sélectionné et un nom de fichier par défaut s’affiche dans le menu contextuel Nom du fichier.

(Facultatif) Modifiez le nom de fichier pour le nouveau disque virtuel.

a Sélectionnez le nom de fichier dans le menu contextuel, puis choisissez Enregistrer sous. b Saisissez le nouveau nom dans le champ Enregistrer sous, puis cliquez sur Enregistrer.
Fusion crée le fichier de disque virtuel en lui attribuant ce nom, puis l’enregistre dans le répertoire de solutions.

Utilisez le curseur Taille de disque pour définir la taille maximale du disque dur.

La taille maximale d’un disque dur est 8 To.
(Facultatif) Sous Options avancées, définissez le Type de bus pour un disque dur IDE, SCSI ou SATA. La modification de ce réglage est recommandée uniquement pour les utilisateurs expérimentés. Fusion
sélectionne le type de bus le mieux adapté au système d’exploitation client de la machine virtuelle.

Définissez votre espace disque selon les contraintes de votre système de fichiers.

Option Description
Espace disque pré-alloué Cette option peut offrir de meilleures performances à votre machine
virtuelle. Si vous allouez la totalité de l’espace disque maintenant, vous ne
pourrez pas utiliser la fonction de réduction de disque de VMware Tools
ultérieurement. L’allocation directe de tout l’espace disque est une
opération qui exige beaucoup de temps et qui ne peut pas être annulée. En
outre, elle nécessite autant d’espace disque physique que celui spécifié
pour le disque virtuel.

Diviser le disque en plusieurs fichiers
Par défaut. Certains systèmes de fichiers, tels que FAT et UFS, ne prennent pas en charge les fichiers très volumineux. Utilisez cette option si vous envisagez d’utiliser la machine virtuelle sur un disque dur doté d’un système de fichiers ne prenant pas en charge les fichiers très volumineux. Cette option divise le disque virtuel en plusieurs fichiers. Utilisez également cette option si vous comptez installer la machine virtuelle sur un disque FAT externe ou déplacer la machine virtuelle vers un disque externe.

Cliquez sur Appliquer.

Le disque dur est créé. Voir le nouveau disque dur dans Paramètres > Périphériques amovibles de la machine virtuelle.

Redimensionnement d’un disque dur

Vous pouvez augmenter l’espace utilisable dans un disque dur virtuel. Vous ne pouvez pas réduire la taille d’un disque dur. Vous ne pouvez réduire la taille d’un disque dur vide après l’avoir formaté.

Prérequis

La prise de snapshots manuels ou AutoProtect sur votre machine virtuelle évite d’avoir à modifier un disque dur virtuel. Vous devez supprimer les snapshots avant d’effectuer une modification.

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Dans la fenêtre Réglages, cliquez sur le disque dur que vous voulez redimensionner.

Utilisez le curseur Taille de disque pour définir la nouvelle taille.

La taille maximale d’un disque dur est 8 To.
(Facultatif) Sous Options avancées, définissez le Type de bus pour un disque dur IDE, SCSI ou SATA. La modification de ce réglage est recommandée uniquement pour les utilisateurs expérimentés. Fusion
sélectionne le type de bus le mieux adapté au système d’exploitation client de la machine virtuelle.

Définissez votre espace disque selon les contraintes de votre système de fichiers.

Option Description
Espace disque pré-alloué Cette option peut offrir de meilleures performances à votre machine
virtuelle. Si vous allouez la totalité de l’espace disque maintenant, vous ne
pourrez pas utiliser la fonction de réduction de disque de VMware Tools
ultérieurement. L’allocation directe de tout l’espace disque est une
opération qui exige beaucoup de temps et qui ne peut pas être annulée. En
outre, elle nécessite autant d’espace disque physique que celui spécifié
pour le disque virtuel.

Diviser le disque en plusieurs fichiers
Par défaut. Certains systèmes de fichiers, tels que FAT et UFS, ne prennent pas en charge les fichiers très volumineux. Utilisez cette option si vous envisagez d’utiliser la machine virtuelle sur un disque dur doté d’un système de fichiers ne prenant pas en charge les fichiers très volumineux. Cette option divise le disque virtuel en plusieurs fichiers. Utilisez également cette option si vous comptez installer la machine virtuelle sur un disque FAT externe ou déplacer la machine virtuelle vers un disque externe.

Appliquez les modifications et choisissez un redimensionnement de partition automatique ou manuel pour les clients Windows.

Option Description
Cliquez sur Appliquer. Pour les clients Windows, la partition est automatiquement
redimensionnée lorsque le disque est redimensionné.

Cliquez sur Appliquer tout en appuyant sur la touche Option.
Le disque dur est redimensionné mais pas la partition. Pour redimensionner manuellement la partition du client, reportez-vous à
« Redimensionnement d’une partition Windows à l’aide de l’outil de gestion de disque », page 110.

Fusion affiche une boîte de dialogue de progression durant la reconstruction du disque virtuel.

Redimensionnement d’une partition Windows à l’aide de l’outil de gestion de disque

Lorsque vous développez votre disque dur virtuel, vous devez faire de même pour la partition du système d’exploitation client pour pouvoir bénéficier de l’espace supplémentaire.

Fusion redimensionne la partition du système d’exploitation client lorsque vous redimensionnez le disque dur virtuel. Si vous avez maintenu enfoncée la touche Option lorsque vous cliquez sur Appliquer pour redimensionner le disque, vous pouvez redimensionner manuellement la partition Windows. Pour Windows Vista et Windows 7 ou version antérieure, vous pouvez utiliser l’outil de gestion de disque du système pour redimensionner la partition.

Prérequis

Vérifiez que votre disque dur virtuel doit être assez volumineux pour accepter l’augmentation de taille de la partition. Consultez « Redimensionnement d’un disque dur », page 109.

Procédure

Cliquez avec le bouton droit sur Ordinateur, puis sélectionnez Gérer.

Double-cliquez sur Stockage.

Double-cliquez sur Gestion des disques.

Dans la liste, cliquez avec le bouton droit sur la partition à développer et sélectionnez Étendre le volume.

Suivez les invites pour redimensionner la partition puis cliquez sur Terminer.

La nouvelle taille de la partition s’affiche dans le volet de gestion des disques.

Fermez la fenêtre Gestion de l’ordinateur.

Nettoyage d’un disque dur virtuel
Vous pouvez réduire ou défragmenter certains disques durs virtuels pour libérer de l’espace sur votre Mac. Lorsque vous supprimez des fichiers de votre machine virtuelle, Fusion ne transfère pas l’espace ainsi libéré
vers votre Mac. La réduction de la machine virtuelle par le nettoyage du disque dur permet d’affecter
l’espace libéré à votre Mac.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Réglages système dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Général.

Cliquez sur Nettoyer la machine virtuelle.

Fusion affiche une boîte de dialogue de progression durant le nettoyage du disque virtuel.

Ajout d’un disque dur virtuel existant

Vous pouvez ajouter un disque dur virtuel existant à une machine virtuelle. Vous pouvez le copier ou le déplacer vers votre machine virtuelle ou bien le partager entre des machines virtuelles.

AVERTISSEMENT Le déplacement du disque dur virtuel peut entraîner la défaillance d’autres machines virtuelles qui l’utilisent, car cela revient à retirer le disque dur d’un ordinateur physique pour l’installer sur un autre.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Disque dur existant.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Dans la boîte de dialogue Ouvrir, naviguez jusqu’à l’emplacement du fichier .vmdk du disque dur existant.

Sélectionnez la méthode d’ajout du fichier du disque dur virtuel.

Option Description

Effectuer une copie séparée du disque virtuel

Partager ce disque virtuel avec la machine virtuelle qui l’a créé

Retirer ce disque de la machine virtuelle qui l’utilise actuellement
Par défaut. Le fichier du disque dur virtuel est copié dans le paquet de cette machine virtuelle. La copie du disque dur virtuel évite les conflits éventuels entre cette machine virtuelle et toute autre machine virtuelle utilisant le disque dur virtuel.
Le fichier du disque dur virtuel garde son emplacement d’origine. Ceci peut générer un conflit s’il est également utilisé par la machine virtuelle d’origine.
Le fichier du disque dur virtuel est déplacé vers le paquet de cette machine virtuelle.

Cliquez sur Ouvrir.

Cliquez sur Appliquer.

Fusion affiche une boîte de dialogue de progression si vous avez sélectionné la copie du disque virtuel.

Ajouter un VMDK sur une machine virtuelle distante

Vous pouvez ajouter un disque dur virtuel (VMDK) et sélectionner une image disque sur une machine virtuelle hébergée sur un serveur distant.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur hébergeant la machine virtuelle.

n La machine virtuelle est désactivée.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Entrez le nom du serveur hôte ou sélectionnez un serveur dans le menu déroulant Serveurs récents.

Entrez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez Machine virtuelle > Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Disque dur.

Sélectionnez un fichier .vmdk dans le menu déroulant Nom du fichier.

Utilisez le curseur de la taille de disque pour spécifier la taille du disque virtuel.

(Facultatif) Développez Options avancées, sélectionnez un type de bus et choisissez comment allouer l’espace disque.

Suppression d’un disque dur

Vous pouvez supprimer un disque dur virtuel de votre machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Dans la fenêtre Réglages, cliquez sur le disque dur à supprimer de la machine virtuelle.

Sous Options avancées, cliquez sur Supprimer le disque dur.

Dans la fenêtre de confirmation, sélectionnez l’option de suppression du disque dur.

Option Description
Conserver le fichier Le disque dur virtuel est déconnecté de la machine virtuelle mais les
fichiers du disque sont conservés dans le paquet de la machine.
Placer dans la Corbeille Les fichiers du disque dur virtuel sont supprimés du paquet de la machine.

Configuration du lecteur de CD/DVD

Vous pouvez connecter le lecteur de CD/DVD de la machine virtuelle au lecteur de CD/DVD physique du Mac ou à une image ISO de CD ou DVD.

n Ajout d’un lecteur de CD/DVD page 113
Vous pouvez ajouter un lecteur de CD/DVD virtuel à une machine virtuelle.

n Suppression d’un lecteur de CD/DVD page 114
Vous pouvez supprimer un lecteur de CD/DVD physique ou virtuel de votre machine virtuelle.

n Connexion et configuration d’un lecteur de CD/DVD page 114
Vous pouvez configurer un lecteur de CD/DVD afin qu’il soit toujours détecté ou que vous deviez le connecter manuellement.

n Connexion et déconnexion du lecteur de CD/DVD sans utiliser la fenêtre Réglages page 115
Vous pouvez utiliser les boutons de la barre d’état pour connecter et déconnecter les périphériques.

n Création d’une image de CD/DVD page 115
Utilisez l’utilitaire de disque d’Apple pour créer des images disque de CD/DVD.

n Activer un lecteur de CD/DVD sur une machine virtuelle distante page 115
Vous pouvez activer un lecteur de CD/DVD et sélectionner une image disque sur une machine virtuelle hébergée sur un serveur distant. Vous pouvez accéder ou installer un logiciel depuis un lecteur de CD/DVD physique sur votre machine virtuelle distante.

Ajout d’un lecteur de CD/DVD

Vous pouvez ajouter un lecteur de CD/DVD virtuel à une machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Lecteur de CD/DVD.

Cliquez sur Ajouter.

Configurez le lecteur.

Option Description

Détecter automatiquement un lecteur de CD/DVD physique
Spécifier un lecteur de CD/DVD physique
La machine virtuelle détecte votre lecteur de CD/DVD Mac.

Cette option permet d’orienter le lecteur de CD/DVD de la machine virtuelle vers un lecteur physique.

Utiliser une image disque Cette option permet d’orienter le lecteur de CD/DVD de la machine
virtuelle vers une image ISO. Cliquez sur le menu contextuel pour
rechercher et sélectionner le fichier image ISO.

Suppression d’un lecteur de CD/DVD

Vous pouvez supprimer un lecteur de CD/DVD physique ou virtuel de votre machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Périphériques amovibles dans la fenêtre Réglages, cliquez sur le lecteur de CD/DVD à retirer.

Sous Options avancées, cliquez sur Supprimer le lecteur CD/DVD.

Connexion et configuration d’un lecteur de CD/DVD

Vous pouvez configurer un lecteur de CD/DVD afin qu’il soit toujours détecté ou que vous deviez le connecter manuellement.

Vous pouvez désactiver la fonction Détecter automatiquement un lecteur de CD/DVD physique lorsque la machine virtuelle est activée. Vous devez toutefois désactiver la machine virtuelle avant de pouvoir activer cette fonction. Utilisez la commande Arrêter du menu Machine virtuelle.

Si votre lecteur de CD/DVD est un périphérique USB, Fusion le gère comme tel et non comme un lecteur de CD/DVD. Consultez « Configuration du contrôleur USB et connexion des périphériques USB », page 120.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Périphériques amovibles dans la fenêtre Réglages, cliquez sur le lecteur de CD/DVD à connecter.

Cochez la case Connecter le lecteur de CD/DVD.

Connexion et déconnexion du lecteur de CD/DVD sans utiliser la fenêtre Réglages

Vous pouvez utiliser les boutons de la barre d’état pour connecter et déconnecter les périphériques.

Procédure

u Cliquez sur le bouton du lecteur de CD/DVD situé dans la barre d’état.

Création d’une image de CD/DVD

Utilisez l’utilitaire de disque d’Apple pour créer des images disque de CD/DVD.

Procédure

Démarrez l’utilitaire de disque en sélectionnant Applications/Utilitaires/Utilitaire de disque sur le Mac.

Insérez le CD/DVD dont vous souhaitez enregistrer l’image.

Dans la fenêtre Utilitaire de disque, sélectionnez le disque CD/DVD, puis cliquez sur Nouvelle image.

Dans le menu déroulant Format d’image, sélectionnez Maître DVD/CD.

Dans le menu déroulant Chiffrement, sélectionnez Aucun.

Enregistrez l’image de CD/DVD à l’emplacement voulu.

Suivant

Pour associer les images à une machine virtuelle, consultez « Connexion et configuration d’un lecteur de CD/DVD », page 114.

Activer un lecteur de CD/DVD sur une machine virtuelle distante

Vous pouvez activer un lecteur de CD/DVD et sélectionner une image disque sur une machine virtuelle hébergée sur un serveur distant. Vous pouvez accéder ou installer un logiciel depuis un lecteur de CD/DVD physique sur votre machine virtuelle distante.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur hébergeant la machine virtuelle.

n La machine virtuelle est activée.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Entrez le nom du serveur hôte ou sélectionnez un serveur dans le menu déroulant Serveurs récents.

Entrez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez Machine virtuelle > Réglages.

Cliquez sur Lecteur de CD/DVD.

Cochez la case Activer le lecteur de CD/DVD.

Sélectionnez une image disque distante dans le menu déroulant Choisir une image disque distante.

(Facultatif) Développez Options avancées et sélectionnez un type de bus dans le menu déroulant.

(Facultatif) Cliquez sur Supprimer le lecteur de CD/DVD pour revenir au lecteur de CD/DVD que votre machine virtuelle utilise.

Configuration d’un lecteur de disquette

Vous pouvez ajouter un lecteur de disquette virtuel à une machine virtuelle et le configurer afin qu’il se connecte à un fichier image de disquette.

Vous pouvez également connecter et déconnecter le lecteur de disquette dans Fusion. Une machine virtuelle peut contenir jusqu’à deux lecteurs de disquette.

Ajout d’un lecteur de disquette

Vous pouvez ajouter un lecteur de disquette à votre machine virtuelle de manière à accéder aux données sur un fichier image de disquette.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Vous devez disposer d’un fichier image de disquette affichant l’une des extensions suivantes :

n .flp

n .img

n .dsk

n .fdd

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Lecteur de disquette.

Cliquez sur Ajouter.

Recherchez puis sélectionnez le fichier image de disquette.

Cliquez sur Ouvrir.

Suivant

Configurez le nouveau lecteur de disquette, comme décrit dans « Connexion et configuration d’un lecteur de disquette », page 116.

Connexion et configuration d’un lecteur de disquette

Vous pouvez définir le mode d’utilisation d’un lecteur de disquette sur votre machine virtuelle de manière à accéder aux données sur un fichier image de disquette.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Sélectionnez le lecteur de disquette dans la liste source du panneau Autres périphériques.

Cochez ou décochez la case Connecté pour connecter ou déconnecter le lecteur.

(Facultatif) Pour définir le lecteur de disquette en lecture seule, sélectionnez Lecture seulement.

Sélectionnez Utiliser une image disquette et cliquez sur Choisir pour rechercher le fichier image de la disquette et connecter le lecteur de disquette à ce fichier.

Si vous utilisez une machine virtuelle configurée pour utiliser un lecteur de disquette physique ou tout type de lecteur autre qu’un fichier image de disquette, l’option Utiliser un réglage personnalisé non géré est sélectionnée. Fusion prend uniquement en charge les fichiers image de disquette destinés à être utilisés avec un lecteur de disquette virtuel.

Création d’une image disquette

Pour lire les données d’une disquette sur une machine virtuelle, vous devez créer une image disquette pouvant être reconnue par la machine.

L’installation de certains systèmes d’exploitation requiert l’utilisation de disquettes. Comme le Mac n’est pas équipé de lecteur de disquette physique et que Fusion prend en charge uniquement les images disquette, vous devez créer des images disquette à l’aide d’un lecteur de disquette USB.

L’utilitaire de disque d’Apple peut créer des images disquette à cet effet.

Procédure

Connectez un lecteur de disquette USB au Mac.

Démarrez l’utilitaire de disque en sélectionnant Applications/Utilitaires/Utilitaire de disque sur le Mac.

Insérez la disquette dont vous souhaitez enregistrer l’image.

Dans la fenêtre Utilitaire de disque, sélectionnez la disquette, puis cliquez sur Nouvelle image.

Dans le menu contextuel Format d’image, sélectionnez lecture/écriture.

Dans le menu contextuel Chiffrement, sélectionnez Aucun.

Enregistrez l’image disquette à l’emplacement voulu.

Dans le Finder, cliquez avec le bouton droit sur l’image disquette créée et sélectionnez Lire les informations.

Dans Nom et extension, modifiez l’extension du fichier de .dmg à .flp, puis fermez la fenêtre Lire les informations.

Confirmez la modification à l’invite correspondante.

(Facultatif) Répétez le processus pour chaque disquette que vous souhaitez créer.

Suivant

Pour associer les images à une machine virtuelle, consultez « Connexion et configuration d’un lecteur de disquette », page 116.

Activer un lecteur de disquette sur une machine virtuelle distante

Vous pouvez activer un lecteur de disquette et sélectionner une image disque sur une machine virtuelle hébergée sur un serveur distant. Vous pouvez accéder ou installer un logiciel depuis un lecteur de disquette physique sur votre machine virtuelle distante.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez des informations d’identification de connexion pour le serveur hébergeant la machine virtuelle.

n La machine virtuelle est activée.

Procédure

Sélectionnez Fichier > Connexion au serveur.

Entrez le nom du serveur hôte ou sélectionnez un serveur dans le menu déroulant Serveurs récents.

Entrez vos informations d’identification de connexion et cliquez sur Se connecter.

Sélectionnez Machine virtuelle > Réglages.

Cliquez sur Disquette.

Cochez la case Activer le lecteur de disquette.

Sélectionnez une image de disquette dans le menu déroulant.

Configuration de la carte son

Une machine virtuelle ne peut comporter qu’une seule carte son. Vous pouvez ajouter une carte son uniquement si vous avez retiré la carte son existante.

Connexion de la carte son

Vous pouvez utiliser la carte de son de votre Mac sur votre machine virtuelle.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Dans la section Périphériques amovibles de la fenêtre Réglages, cliquez sur Carte son.

Cochez la case Connecter la carte son.

Sélectionnez le Périphérique de sortie et le Périphérique d’entrée

(Facultatif) Cochez la case Activer l’annulation de l’écho pour le son HD s’il y a un écho dans votre machine virtuelle.

Connexion et déconnexion de la carte son sans utiliser la fenêtre Réglages

Vous pouvez utiliser les boutons de la barre d’état pour connecter et déconnecter les périphériques.

Procédure

u Cliquez sur le bouton du périphérique audio de la barre d’état.

Ajout d’une carte son

Vous pouvez ajouter une nouvelle carte son si la précédente a été supprimée.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Carte son et sur Ajouter.

Sélectionnez le périphérique de sortie et d’entrée à ajouter.

Suppression d’une carte son

Avant de pouvoir ajouter une nouvelle carte son, vous devez supprimer la carte existante.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Dans la section Périphériques amovibles de la fenêtre Réglages, cliquez sur Carte son.

Cliquez sur Supprimer la carte son.

Cliquez sur Supprimer dans la boîte de dialogue de confirmation.

Ajouter une caméra à une machine virtuelle

Vous pouvez activer une ou plusieurs caméras sur une machine virtuelle.

Prérequis

Vérifiez que les conditions suivantes sont respectées :

n Vous disposez d’une ou de plusieurs caméras sur le système hôte, intégrées ou connectées à un périphérique USB.

n La machine virtuelle utilise la version matérielle 11 ou ultérieure.

n La machine virtuelle est située sur votre Mac plutôt qu’hébergée sur un serveur distant.

Procédure

Sélectionnez Machine virtuelle > Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Sélectionnez Caméra.

Cliquez sur Ajouter.

Généralement, la caméra par défaut du système hôte est ajoutée à la machine virtuelle. Vous pouvez sélectionner une caméra par nom. Si une caméra avec un nom est choisie, la caméra de votre machine virtuelle est connectée de façon explicite à cette caméra. Dans ce cas, la caméra peut ne pas se connecter si vous déplacez la machine virtuelle sur un autre hôte, ou si vous supprimez la caméra avec un nom du système hôte.

Configuration du contrôleur USB et connexion des périphériques USB

Vous pouvez configurer le contrôleur USB virtuel pour activer la prise en charge USB 2.0 et 3.0. Vous pouvez également configurer le contrôleur USB pour connecter des périphériques USB à la machine virtuelle lorsque ces derniers sont connectés à un Mac pendant que la machine virtuelle est active. Les paramètres que vous sélectionnez peuvent rester applicables à plusieurs produits VMware, tels que Workstation Pro et VMware Horizon 6.

Si votre Mac prend en charge la connexion de périphériques USB 3.0, les systèmes d’exploitation client peuvent se connecter aux périphériques USB 3.0 comme USB 3.0 et USB 2.0 comme USB 2.0. Mais, les clients avec du matériel virtuel USB 2.0 auront des problèmes lors de connexion à des périphériques USB 3.0. Windows XP est l’un des systèmes d’exploitation clients ne disposant pas du matériel USB 3.0 virtuel. En fonction du périphérique spécifique, les performances peuvent être lentes ou partielles, ou bien la connexion du périphérique peut échouer.

Des clients sur des Mac plus anciens peuvent disposer du matériel USB 3,0 virtuel, mais les périphériques USB 2.0 et USB 3.0 se connecteront en mode USB 2.0. Les clients avec le matériel USB 2.0 virtuel utiliseront également le mode USB 2.0 pour les périphériques USB 2.0 et USB 3.0.

REMARQUE Fusion ne prend pas en charge les adaptateurs USB pour la connexion d’écrans à vos machines virtuelles.

Ajouter le contrôleur USB

Vous pouvez ajouter un contrôleur USB virtuel pour permettre à votre machine virtuelle de fonctionner avec les périphériques USB connectés à votre Mac.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Périphériques amovibles dans la fenêtre Réglages, cliquez sur USB et Bluetooth.

Sous Options USB avancées, utilisez le menu déroulant pour choisir comment Fusion doit réagir lorsqu’un périphérique USB est branché sur votre Mac.

REMARQUE La prise en charge des périphériques USB 3.0 SuperSpeed requiert un Mac avec l’équipement correct et un système d’exploitation client prenant en charge les périphériques USB 3.0.

Suppression du contrôleur USB

Vous pouvez supprimer un contrôleur USB de votre machine virtuelle.

Si vous choisissez de supprimer le contrôleur USB, vous ne pourrez plus connecter de périphérique USB à la machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Périphériques amovibles dans la fenêtre Réglages, cliquez sur USB et Bluetooth.

Sous Options USB avancées, cliquez sur Supprimer le contrôleur USB.

Cliquez sur Supprimer dans la boîte de dialogue de confirmation.

Choisir l’emplacement de connexion d’un périphérique USB

Lorsqu’une machine virtuelle est en cours d’exécution, vous pouvez définir si un périphérique USB se connecte au Mac ou à la machine virtuelle lors de son raccordement.

Avec Fusion, vous pouvez sélectionner à quel système un périphérique USB se connecte lorsque vous le branchez. Vous pouvez également régler ce choix comme connexion par défaut à chaque fois que vous branchez ce périphérique.

Prérequis

Fusion doit être ouvert, avec une machine virtuelle activée.

Procédure

Raccordez le périphérique USB au Mac.

La boîte de dialogue de sélection s’affiche. Aucune boîte de dialogue ne s’affiche si vous avez déjà défini une connexion par défaut pour ce périphérique dans le panneau des réglages USB.

(Facultatif) Pour définir cette sélection en tant que connexion par défaut pour ce périphérique, sélectionnez Mémoriser mon choix et ne plus me demander.

Vous pouvez modifier à tout moment cette connexion par défaut dans le panneau des réglages USB et Bluetooth.

Sélectionnez le système auquel vous souhaitez connecter le périphérique.

Votre sélection dépend du nombre de machines virtuelles ouvertes.

Option Description

Si une seule machine virtuelle est activée
Si deux machines virtuelles ou plus sont activées
Sélectionnez Connexion au Mac ou Se connecter à système d’exploitation de la machine virtuelle ouverte.
Dans le menu contextuel, sélectionnez Connexion à votre Mac ou Se connecter à nom de la machine virtuelle sélectionnée. Cliquez sur OK.

Définition de l’action de connexion par défaut pour un périphérique USB

Vous pouvez définir si un périphérique USB se connecte au Mac ou à une machine virtuelle dès que vous le raccordez.

Ce réglage peut être différent pour chaque machine virtuelle. Si vous définissez l’action de connexion par défaut pour une machine virtuelle non activée lors du raccordement du périphérique, il se connecte au Mac.

Prérequis

Fusion doit être ouvert, avec une machine virtuelle activée.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Périphériques amovibles dans la fenêtre Réglages, cliquez sur USB et Bluetooth.

Sélectionnez le périphérique USB dans la liste.

Sous Options USB avancées, sélectionnez le comportement de connexion du périphérique.

Option Description
Demander ce qu’il faut faire Fusion vous demande si vous voulez associer le périphérique au Mac ou à
la machine virtuelle.
Connecter à cette machine virtuelle Seule la machine virtuelle reconnaît le périphérique. Le Mac ne reconnaît
pas le périphérique.
Connexion à votre Mac Seul le Mac reconnaît le périphérique. La machine virtuelle ne reconnaît
pas le périphérique.
Cette option est le comportement par défaut. VMware recommande que les imprimantes soient connectées à l’hôte, pas au client.

Connexion et déconnexion de périphériques USB

Vous pouvez connecter des périphériques USB à vos machines virtuelles par le biais de votre Mac. Une fois connecté à la machine virtuelle, le périphérique USB n’est plus disponible sur votre Mac.
Si votre lecteur de CD/DVD est un périphérique USB, Fusion le gère comme tel et non comme un lecteur de CD/DVD.

Prérequis

Si vous déconnectez puis reconnectez aussitôt un périphérique USB, celui-ci se reconnecte à la machine virtuelle à laquelle il était précédemment connecté. Pour modifier la connexion, branchez le périphérique sur un autre port USB de votre Mac.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sous Périphériques amovibles dans la fenêtre Réglages, cliquez sur USB et Bluetooth.

Dans la section Connecter les périphériques USB, cochez ou décochez la case à côté du périphérique USB afin de connecter ou de déconnecter ce périphérique.

Connexion et déconnexion d’un périphérique USB sans utiliser la barre d’outils de la machine virtuelle

Vous pouvez utiliser les boutons de la barre d’état pour connecter et déconnecter les périphériques.

Procédure

Cliquez sur le bouton du périphérique dans la barre d’état.

Cliquez sur Connecter nom du périphérique.

Connexion d’un lecteur de carte intelligente USB

Vous pouvez connecter un lecteur de carte intelligente USB à l’aide d’un processus différent du processus utilisé pour les autres types de périphérique USB.

Lorsque vous connectez un lecteur de carte intelligente à votre ordinateur, celui-ci s’affiche en tant que deux périphériques USB distincts dans l’interface de Fusion. Vous pouvez utiliser des cartes intelligentes en mode virtuel ou en mode d’accès USB. Ces modes sont exclusifs. Vous devez choisir l’un ou l’autre.

n Mode virtuel (recommandé) : le périphérique du lecteur de carte intelligente est proposé en tant que lecteur de carte intelligente USB nom du modèle de votre lecteur de carte intelligente virtuel. Une fois le lecteur virtuel connecté à la machine virtuelle, il s’affiche en tant que Lecteur de carte intelligente USB nom du modèle de votre lecteur de carte intelligente virtuel dans la liste de périphériques du système d’exploitation client. En mode virtuel, il est possible de partager le lecteur de carte intelligente entre les applications de l’hôte et celles des différents clients de l’hôte.

n Mode d’accès USB : le périphérique du lecteur de carte intelligente est proposé en tant que lecteur de carte intelligente USB nom du modèle de votre lecteur de carte intelligente. Une fois le lecteur connecté au client, il s’affiche en tant que Lecteur de carte intelligente USB nom du modèle de votre lecteur de carte intelligente dans la liste de périphériques du système d’exploitation client. En mode d’accès USB, le lecteur physique est directement contrôlé par une seule machine virtuelle. Il ne peut pas être utilisé par les applications de l’hôte ou celles des autres machines virtuelles. Utilisez le mode d’accès USB uniquement si la connexion en mode virtuel ne fonctionne pas correctement pour votre environnement informatique.

REMARQUE Déconnectez votre mode actuel avant de sélectionner un autre mode.

Procédure

n Pour le mode virtuel, sélectionnez Machine virtuelle > USB et Bluetooth > Connecter le lecteur de carte intelligente USB nom du modèle de votre lecteur de carte intelligente.

Une fois ce mode sélectionné, le périphérique du Lecteur de carte intelligente nom du modèle de votre lecteur de carte intelligente en mode d’accès USB ne s’affiche plus, excepté sur les machines virtuelles Linux.

n Pour le mode d’accès USB, sélectionnez Machine virtuelle > USB et Bluetooth > Connecter le lecteur de carte intelligente USB nom du modèle de votre lecteur de carte intelligente.

n Pour déconnecter les deux modes, sélectionnez Machine virtuelle > USB et Bluetooth et le périphérique à déconnecter, puis cliquez sur Déconnecter.

Disparition de la boîte de dialogue de connexion USB avant l’établissement d’une connexion

Dans de rares cas, il arrive qu’un périphérique USB se déconnecte de lui-même avant que Fusion ne puisse le reconnaître.

Problème

Lorsque vous branchez un périphérique USB, la boîte de dialogue Fusion EasyConnect apparaît, puis disparaît aussitôt avant que vous n’ayez la possibilité de faire quoi que ce soit. Le périphérique USB n’est ensuite plus visible, ni pour votre Mac, ni pour votre machine virtuelle.

Cause

Certains périphériques USB se déconnectent très rapidement s’ils ne reçoivent aucune réponse immédiate aussitôt la connexion établie. De temps à autre, la fonction USB EasyConnect de Fusion peut ne pas émettre une réponse dans le délai qu’exigent ces périphériques USB.

Pour résoudre ce problème, vous devez configurer la machine virtuelle pour permettre à Fusion de connecter des périphériques inconnus sans avoir à demander le type de connexion au préalable.

Solution

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle.

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Périphériques amovibles dans la fenêtre Réglages, cliquez sur USB et Bluetooth.

Sous Options USB avancées, si la première option est définie sur Demander quoi faire, modifiez ce réglage sur Connecter à cette machine virtuelle ou Connexion à votre Mac.

Démarrez la machine virtuelle.

Selon votre réglage, le branchement à un périphérique USB entraîne la connexion à la machine virtuelle ou au Mac sans passer par la boîte de dialogue de connexion USB EasyConnect. Le périphérique est également visible dans l’interface de Fusion lorsque vous sélectionnez Réglages > USB et Bluetooth.

Ajout d’un port parallèle

Vous pouvez ajouter un port parallèle à votre machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Port parallèle.

Cliquez sur Ajouter.

Sélectionnez l’emplacement où vous souhaitez enregistrer le fichier de sortie du port parallèle virtuel.

Saisissez le nom du fichier dans le champ Enregistrer sous.

Cliquez sur Enregistrer.

Ajout d’un port série

Vous pouvez ajouter un port série à votre machine virtuelle.

Prérequis

Arrêtez ou désactivez la machine virtuelle. Vous ne pouvez pas modifier ce réglage si la machine virtuelle est activée ou interrompue.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cliquez sur Ajouter un périphérique.

Cliquez sur Port série.

Cliquez sur Ajouter.

Sélectionnez l’emplacement où vous souhaitez enregistrer le fichier de sortie du port série virtuel.

Saisissez le nom du fichier dans le champ Enregistrer sous.

Cliquez sur Enregistrer.

Partage de périphériques Bluetooth avec une machine virtuelle

Vous pouvez raccorder un périphérique Bluetooth à une machine virtuelle. Fusion prend en charge ces types de périphériques Bluetooth :
n Téléphones portables

n Récepteurs GPS

n Périphériques SPP (Serial Port Profile)

n La plupart des autres périphériques

Fusion présente une prise en charge limitée de ces types de périphériques Bluetooth :

n Périphériques d’entrée (HID) : peuvent être raccordés à des clients lors de l’utilisation d’hôtes Linux/Mac OS, mais pas sur des hôtes Windows.

Transfert de fichiers OBEX : transferts sortants (client vers périphérique) uniquement. Le client ne peut pas agir en tant que serveur OBEX.

Fusion ne prend pas en charge ces types de périphériques Bluetooth :

n Casques

n Écouteurs

n Périphériques audio mains libres

Fusion présente les limitations suivantes pour la prise en charge Bluetooth :

n Seules les connexions sortantes sont autorisées. Une machine virtuelle peut établir une connexion avec un périphérique Bluetooth distant, mais les périphériques distants ne voient pas les services que les machines virtuelles tentent de signaler.

n Les machines virtuelles ne peuvent pas modifier le nom, la classe ou la détectabilité de la carte Bluetooth de l’hôte. C’est l’hôte qui décide exclusivement si d’autres périphériques Bluetooth peuvent détecter l’hôte, et du nom utilisé.

n L’hôte contrôle de façon exclusive le processus de couplage et la collecte ou l’affichage des codes PIN. Le client peut analyser les périphériques et établir une connexion avec un périphérique. Si le couplage est requis, la boîte de dialogue de couplage apparaît sur l’hôte, pas sur le client. Du point de vue du client, le périphérique semble couplé sans avoir demandé un code PIN.

n Les fonctionnalités spécifiques au fournisseur sur la radio Bluetooth de l’hôte ne sont pas transmises au client. Par exemple, certaines radios fournissent une commande spécifique au fournisseur pour modifier leur BDADDR. Ces commandes n’apparaissent pas sur le client. Le client voit une radio de marque VMware générique.

n Le contrôleur Bluetooth virtuel lui-même ne fait pas partie des snapshots. Lors de la prise de snapshots, il est déconnecté et reconnecté. Toute connexion continue avec des périphériques Bluetooth est terminée lors de la prise d’un snapshot.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Périphériques amovibles dans la fenêtre Réglages, cliquez sur USB et Bluetooth.

Cochez la case Partager les périphériques Bluetooth avec la machine virtuelle.

La radio Bluetooth virtuelle apparaît sur le client. Vous pouvez voir des notifications du système d’exploitation client indiquant qu’un nouveau matériel a été détecté. Aucune action n’est requise car le pilote est automatiquement installé.

Utilisez l’interface Bluetooth du client pour rechercher les périphériques à proximité à coupler. Les périphériques sont ajoutés à la liste dès qu’ils sont détectés.

Sélectionnez le périphérique auquel vous voulez vous connecter pour vous y connecter.

Couplez le périphérique avec l’hôte.

Si vous n’avez pas couplé ce périphérique avec cet hôte auparavant, vous êtes invité à le faire maintenant. L’hôte peut vous demander un code PIN ou il peut afficher un code PIN à entrer sur le périphérique.

Une fois le périphérique couplé, il est disponible sur le client.

Sélection d’un périphérique de démarrage

Vous pouvez sélectionner le périphérique à utiliser pour le démarrage de votre machine virtuelle. Cette fonction n’est pas disponible sur une machine virtuelle Mac OS X Server.
Prérequis

Vérifiez que la machine virtuelle est en cours d’exécution. La modification n’est pas appliquée si la machine virtuelle n’est pas en cours d’exécution.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Disque de démarrage.

Cliquez sur l’appareil de démarrage à utiliser.

Cliquez sur Redémarrer.

Vous pouvez également maintenir appuyée la touche Option et cliquer sur Redémarrer le microprogramme pour redémarrer la machine virtuelle en mode démarrage du microprogramme.

Le système d’exploitation client redémarre en utilisant le périphérique sélectionné.

Cryptage et restriction d’une machine virtuelle

Cryptez et imposez des restrictions à votre machine virtuelle pour contrôler son utilisation et l’accès à son contenu.

Le cryptage d’une machine virtuelle consiste à définir un mot de passe nécessaire pour l’ouvrir. Vous pouvez à tout moment supprimer le cryptage ou modifier le mot de passe.

REMARQUE Les machines virtuelles volumineuses, telles que celles dépassant 50 Go, peuvent générer un avertissement d’espace disque faible.

Si vous disposez de Fusion Pro, vous pouvez également activer des restrictions pour empêcher les utilisateurs de modifier la machine virtuelle. Lorsque les restrictions sont activées, les utilisateurs ne peuvent pas supprimer des périphériques virtuels, modifier l’allocation mémoire, modifier des périphériques amovibles ou changer la compatibilité du matériel virtuel.

Vous pouvez éventuellement forcer les utilisateurs à changer le mot de passe de cryptage s’ils déplacent ou copient la machine virtuelle. Par exemple, un enseignant peut fournir une copie de la machine virtuelle à tous les élèves de sa classe et définir cette restriction pour que tous les élèves aient à créer leur propre mot de passe de cryptage.

Vous pouvez également fixer la date et l’heure d’expiration d’une machine virtuelle. L’utilisateur se peut pas accéder à une machine virtuelle expirée. Vous pouvez prolonger la date d’expiration d’une machine virtuelle expirée en supprimant la restriction ou en modifiant la date et l’heure d’expiration.

Lorsque vous activez les restrictions, vous définissez un mot de passe des restrictions. Une fois les restrictions activées, vous ne pouvez pas apporter de modifications aux réglages de configuration de la machine virtuelle ou aux règles de restrictions sauf si vous désactivez d’abord les restrictions. Pour désactiver les restrictions, vous devez entrer le mot de passe des restrictions.

La fonction des restrictions est disponible uniquement si vous disposez de Fusion Pro.

Cryptage et restriction d’une machine virtuelle

Vous pouvez crypter votre machine virtuelle à l’aide d’un mot de passe pour contrôler l’accès à la machine virtuelle et à son contenu. Si vous disposez de Fusion Pro, vous pouvez également activer les restrictions pour la machine virtuelle afin d’empêcher les utilisateurs de modifier certains paramètres de machine virtuelle et de définir une date et une heure d’expiration pour la machine virtuelle.

Lorsque vous activez des restrictions pour une machine virtuelle, vous pouvez définir une date et une heure d’expiration pour la machine virtuelle.

Utilisez ces conseils lors de la configuration du cryptage et des restrictions :

n Si vous disposez d’une licence Fusion, vous pouvez activer et désactiver le cryptage uniquement si les restrictions ne sont pas déjà activées sur la machine virtuelle.

n Si les restrictions sont déjà activées pour une machine virtuelle, vous pouvez modifier les paramètres de cryptage et de restrictions uniquement si vous disposez d’une licence Fusion Pro. Si vous disposez
d’une licence Fusion, les paramètres de cryptage et de restrictions sont en lecture seule. Vous ne pouvez
modifier que le mot de passe de cryptage.

n Des règles de restrictions sont appliquées uniquement sur les machines virtuelles compatibles avec Fusion 5 et versions ultérieures.

Prérequis

n Interrompez ou arrêtez la machine virtuelle.

n Si vous prévoyez d’activer les restrictions pour la machine virtuelle, vérifiez que vous disposez d’une licence Fusion Pro.

Ces instructions ne s’appliquent pas aux machines virtuelles Horizon FLEX. Pour créer une machine virtuelle Horizon FLEX, vous devez utiliser Fusion Pro avec une licence Horizon FLEX. Pour plus d’informations sur le cryptage et l’activation des restrictions pour les machines virtuelles Horizon FLEX, consultez le Guide d’administration de VMware Horizon FLEX.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Cryptage et restrictions.

Sélectionnez Activer le cryptage et définissez le mot de passe de cryptage.

Le mot de passe doit contenir au moins six caractères.

IMPORTANT Consignez le mot de passe de cryptage. Si vous oubliez le mot de passe de cryptage, Fusion ne fournit pas de moyen pour le récupérer.

(Facultatif) Sélectionnez Mémoriser le mot de passe pour stocker le mot de passe de cryptage dans le système de gestion du trousseau sur votre Mac.

Cliquez sur OK.

(Facultatif) (Fusion Pro uniquement) Pour activer les restrictions pour la machine virtuelle, effectuez les étapes suivantes.

Sélectionnez Activer les restrictions et définissez le mot de passe des restrictions.

IMPORTANT Consignez le mot de passe des restrictions. Si vous oubliez le mot de passe des restrictions, Fusion ne fournit pas de moyen pour le récupérer.

Cliquez sur Configurer.

Dans l’onglet Restrictions, sélectionnez les options de restriction appropriées.

Option Description

Demander à l’utilisateur de modifier le mot de passe de cryptage
Autoriser les périphériques USB à se connecter à cette machine virtuelle
Demander à l’utilisateur de changer le mot de passe de cryptage de la machine virtuelle si celle-ci est déplacée ou copiée.

Les connexions de périphériques USB sont autorisées.

Dans l’onglet Expiration, définissez les options d’expiration appropriées.

Option Description

Serveur de gestion des restrictions
Spécifiez un serveur qui prend en charge le protocole HTTPS afin de l’utiliser comme source de temps approuvée pour la machine virtuelle.

Fréquence de contact du serveur Définissez la fréquence à laquelle la machine virtuelle contactera le
serveur pour un contrôle de durée.

Durée maximale d’utilisation de la machine virtuelle sans contact avec le serveur
Faire expirer la machine virtuelle après
Sélectionnez le nombre de jours pendant lesquels la machine virtuelle peut être utilisée sans avoir à contacter le serveur de temps.

Définissez la date et l’heure auxquelles la machine virtuelle expirera. Après l’expiration de la machine virtuelle, vous pouvez supprimer ou prolonger la date d’expiration.

Dans l’onglet Messages, spécifiez des messages personnalisés pour indiquer quand la machine virtuelle a expiré ou est sur le point d’expirer.

Dans l’onglet Certificats, ajoutez des certificats auxquels la machine virtuelle fera confiance lorsqu’elle contactera le serveur de temps.

Cliquez sur Enregistrer.

Cliquez sur l’icône Verrouiller pour verrouiller les restrictions sur la machine virtuelle.

Après le verrouillage d’une machine virtuelle, les utilisateurs doivent fournir le mot de passe des restrictions pour modifier les restrictions actuelles.

La machine virtuelle est cryptée. Les utilisateurs doivent fournir le mot de passe de cryptage pour ouvrir, démarrer et reprendre la machine virtuelle.

Si vous avez activé les restrictions pour la machine virtuelle, de nombreux paramètres de configuration de machine virtuelle sont masqués pour l’utilisateur de la machine virtuelle. Pour modifier ces paramètres de machine virtuelle masqués, les utilisateurs doivent disposer de Fusion Pro et fournir le mot de passe des restrictions.

Si vous définissez une date d’expiration pour la machine virtuelle, cette dernière vérifie l’heure et la compare avec la date d’expiration au moment de sa mise sous tension. Pendant l’exécution, la machine virtuelle vérifie périodiquement l’heure et mémorise tous les horodatages réussis comme le dernier horodatage certifié. Si le dernier horodatage certifié dépasse la date d’expiration définie pour la machine virtuelle, l’utilisateur reçoit un message d’avertissement et la machine virtuelle est interrompue.

Modification du mot de passe d’une machine virtuelle cryptée

Vous pouvez à tout moment modifier le mot de passe d’une machine virtuelle cryptée.

Prérequis

n Interrompez ou mettez hors tension la machine virtuelle.

n Vérifiez que vous disposez du mot de passe de la machine virtuelle cryptée.

Vous devez utiliser Fusion Pro avec une licence Horizon FLEX pour modifier le mot de passe de cryptage d’une machine virtuelle Horizon FLEX.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Cryptage et restrictions.

Cliquez sur Modifier le mot de passe.

Saisissez l’ancien mot de passe de la machine virtuelle.

Saisissez le mot de passe à utiliser pour crypter la machine virtuelle.

Mémorisez cet mot de passe. Il est nécessaire pour accéder à la machine virtuelle.

Saisissez de nouveau le mot de passe.

(Facultatif) Sélectionnez Mémoriser le mot de passe pour stocker le mot de passe dans le système de gestion du trousseau sur votre Mac.

Cliquez sur OK.

Le mot de passe de cryptage de la machine virtuelle est modifié.

Suppression du cryptage d’une machine virtuelle

Vous pouvez à tout moment supprimer le cryptage d’une machine virtuelle.

Prérequis

n Interrompez ou mettez hors tension la machine virtuelle.

n Vérifiez que vous disposez du mot de passe de la machine virtuelle cryptée.

Vous devez utiliser Fusion Pro avec une licence Horizon FLEX pour supprimer le cryptage d’une machine virtuelle Horizon FLEX.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Cryptage et restrictions.

(Facultatif) Décochez la case Activer les restrictions, si elle est cochée.

Vous ne pouvez pas supprimer le cryptage d’une machine virtuelle si les restrictions sont activées.

Décochez la case Activer le cryptage.

Saisissez le mot de passe de la machine virtuelle.

Cliquez sur OK.

Le cryptage est supprimé de la machine virtuelle. Vous n’avez plus besoin d’un mot de passe pour accéder à la machine virtuelle et à son contenu.

Stockage du mot de passe d’une machine virtuelle cryptée dans un trousseau

Vous pouvez à tout moment stocker le mot de passe d’une machine virtuelle cryptée dans le système de gestion du trousseau de votre Mac. Le trousseau Mac mémorisera votre mot de passe.

Prérequis

n Interrompez ou mettez hors tension la machine virtuelle.

n Vérifiez que vous disposez du mot de passe de la machine virtuelle cryptée.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Cochez la case Mémoriser le mot de passe.

Saisissez le mot de passe de la machine virtuelle.

Cliquez sur OK.

Le mot de passe de la machine virtuelle cryptée est stocké dans le trousseau.

Compatibilité de la machine virtuelle

La compatibilité d’une machine virtuelle avec différentes versions de Fusion et d’autres produits VMware varie selon la version matérielle. La version matérielle d’une machine virtuelle est définie par la version de Fusion utilisée pour créer la machine virtuelle.

Mettez à niveau la version matérielle de votre machine virtuelle si vous effectuez une mise à niveau de Fusion ou si vous souhaitez utiliser la machine virtuelle dans d’autres produits VMware.

Vous devez mettre la machine virtuelle hors tension avant de modifier sa version matérielle.

Modification de la compatibilité matérielle d’une machine virtuelle

La dernière version matérielle de la machine virtuelle offre les meilleures performances et assure le comportement le plus fiable des applications exécutées dans votre machine virtuelle.

Les machines virtuelles avec la version de matériel 10 ou ultérieure sont créées avec des disques durs SATA ou des lecteurs CD. La mise à niveau de votre machine virtuelle à partir de la version de matériel 9 ou antérieure ne change pas un périphérique de votre machine virtuelle en périphérique SATA. Si vous voulez utiliser des disques SATA ou lecteurs avec votre machine virtuelle, vous devez changer manuellement les types des disques et des lecteurs.

Prérequis

n Évaluez les applications exécutées dans votre machine virtuelle pour déterminer la version matérielle à sélectionner. Certaines applications peuvent avoir des exigences matérielles spécifiques qu’une version matérielle de machine virtuelle antérieure à la dernière version disponible a pu satisfaire.

n Pensez à prendre un snapshot de la machine virtuelle. Si le changement de la version matérielle de votre machine virtuelle entraîne un comportement indésirable, vous pouvez revenir au snapshot pris avant la mise à niveau de la version matérielle.

n Arrêtez ou mettez hors tension la machine virtuelle avant de modifier sa version matérielle.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Compatibilité.

Sous Options avancées, sélectionnez une version matérielle dans le menu déroulant Utiliser la version du matériel.

Lorsque vous sélectionnez un paramètre de compatibilité matérielle, une liste des produits VMware compatibles avec ce paramètre apparaît. Par exemple, si vous sélectionnez la version de matériel 10, une liste de produits VMware pris en charge par cette version s’affiche. Une liste des restrictions de la version matérielle sélectionnée apparaît également.

Certaines options matérielles peuvent ne pas être disponibles à la sélection, par exemple, des anciennes versions matérielles qui ne sont pas prises en charge par votre version actuelle de Fusion.

(Facultatif) Cliquez sur Restaurer pour revenir à la version matérielle utilisée par votre machine virtuelle. Lorsque vous restaurez votre version matérielle, vous pouvez voir la compatibilité et les limites de votre version matérielle actuelle.

Cliquez sur Appliquer pour modifier la version matérielle de la machine virtuelle.

Cliquez sur Fermer.

La version matérielle de la machine virtuelle est changée.

Suivant

Mettez la machine virtuelle sous tension.

Choisir la version du matériel pour une machine virtuelle

La mise à niveau de la version du matériel de votre machine virtuelle améliore les performances en augmentant la limite de mémoire, le nombre de processeurs utilisés et la quantité d’espace disque disponible pour la machine virtuelle.

Prérequis

Vérifiez que la dernière version de VMware Tools est installée.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Compatibilité.

Sous Options avancées, sélectionnez une version matérielle dans le menu déroulant Utiliser la version du matériel.

La version matérielle 12 améliore les performances de la machine virtuelle, notamment le rendu des cartes graphiques 3D accélérées.

Configuration des options d’isolation de client pour une machine virtuelle

Avec l’option d’isolation, vous pouvez limiter des opérations de fichier entre la machine virtuelle et le système hôte, et entre la machine virtuelle et d’autres machines virtuelles.

Pour configurer les options d’isolation de client pour une machine virtuelle sélectionnée, sélectionnez
Machine virtuelle > Réglages et Isolation.

Les restrictions suivantes s’appliquent :

n VMware Tools doit être installé sur le système d’exploitation client pour utiliser les fonctions d’isolation de client.

n Vous ne pouvez pas configurer ces options pour une machine virtuelle distante.

n Si la machine virtuelle exécute Mac OS comme système d’exploitation client, vous pouvez copier et coller du texte entre le système d’exploitation client et l’hôte, mais la copie de fichiers n’est pas prise en charge.

REMARQUE Les opérations de glisser-déposer et de copier-coller sont activées par défaut. Il est possible que vous vouliez désactiver ces opérations pour éviter que les fichiers ne soient transférés accidentellement entre la machine virtuelle et le système hôte.

Tableau 8‑3. Options d’isolation

Option Description

Activer le glisser-déplacer Lorsque cette case est décochée, les options suivantes sont limitées.
n Glisser-déposer des fichiers entre le système hôte et un système d’exploitation client Linux ou Windows.
n Glisser-déposer des fichiers entre le système d’exploitation client et le système hôte.
n Glisser-déposer des fichiers entre un gestionnaire de fichiers et une application qui prend en charge le glisser-déposer, ou entre des applications telles que des gestionnaires de fichiers zip prenant en charge l’extraction en glisser-déposer de fichiers individuels.
Pour activer ces opérations, cochez la case.

Activer le copier-coller Lorsque cette case est décochée, les opérations suivantes sont limitées.
n Copier-coller du texte et des fichiers entre le système hôte et un système d’exploitation client Linux ou Windows.
n Copier-coller entre le système d’exploitation client et le système hôte. n Copier-coller du texte et des fichiers entre deux machines virtuelles. Pour activer ces opérations, cochez la case.

Gestion des réglages avancés

Vous pouvez suivre des informations relatives à l’état d’alimentation de votre ordinateur, autoriser un accès VNC et modifier d’autres fonctions avancées de votre machine virtuelle.

Configuration de la synchronisation de l’heure entre des systèmes d’exploitation clients et hôtes

Vous pouvez configurer si l’horloge sur le système d’exploitation client est synchronisée avec l’horloge sur l’hôte.

Si vous activez ce réglage avancé pour la synchronisation de l’heure, le service VMware Tools, qui est exécuté dans le système d’exploitation client, vérifie une fois par minute si les horloges sur les systèmes d’exploitation client et hôte sont toujours synchronisées. Si ce n’est pas le cas, l’horloge sur le système d’exploitation client est synchronisée avec l’horloge sur l’hôte.

Pour plus d’informations sur le fonctionnement de la synchronisation de l’heure de VMware Tools et pour obtenir des instructions sur sa désactivation complète, consultez le document intitulé Installation et configuration de VMware Tools à l’adresse
http://www.vmware.com/pdf/vmware-tools-installation-configuration.pdf.

Prérequis

Désactivez d’autres mécanismes de synchronisation de l’heure périodique. Par défaut, la synchronisation de l’horloge est activée sur la plupart des clients.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Avancé.

Cochez la case Synchroniser l’heure.

Affichage de l’état de l’alimentation du Mac sur la machine virtuelle

Vous pouvez configurer la machine virtuelle afin qu’elle affiche l’état de l’alimentation de votre ordinateur Mac.

Lorsque cette fonction est activée, les informations sur l’état d’alimentation du Mac sont transmises à la machine virtuelle. Cette dernière peut afficher la charge restante de la batterie et s’interrompre ou hiberner lorsqu’elle est faible.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Avancé.

Cochez la case Communiquer l’état d’alimentation à la machine virtuelle.

Changement du moteur de virtualisation favori

Vous pouvez définir un moteur de virtualisation autre que celui par défaut.

Par défaut, Fusion sélectionne le moteur de virtualisation le mieux adapté au système d’exploitation de votre machine virtuelle et au processeur de votre Mac. Vous pouvez ignorer le réglage automatique et sélectionner un moteur de virtualisation spécifique. Si vous ne maîtrisez pas ces options, conservez les réglages par défaut.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Avancé.

Sélectionnez une option dans le menu Moteur de virtualisation favori.

Option Description
Automatique Réglage par défaut de Fusion.
Lecture automatique Option non prise en charge dans Fusion. Il est possible qu’une machine
virtuelle créée sous Workstation Pro dispose de cette option.
Traduction binaire Technique de virtualisation pour l’architecture x86 dans laquelle le flux
d’instructions est contrôlé et les instructions de machines non-
virtualisables sont remplacées par un code sécurisé.
Intel VT-x Implémentation Intel de la virtualisation basée sur le matériel, technique par laquelle l’unité centrale autorise le logiciel à émettre des instructions non virtualisables afin de provoquer des interruptions, permettant ainsi de les rendre virtualisables. Tous les Mac Intel disposent de cette fonctionnalité.
Intel VT-x avec EPT Les tables de pagination (EPT) apportent une amélioration à la technologie
de virtualisation basée sur le matériel en fournissant la prise en charge des
unités de gestion de mémoire (MMU) virtuelles.
Personnalisé Indique une option non prise en charge dans Fusion.

Dépannage de votre machine virtuelle

Vous pouvez décider quel niveau d’informations de dépannage collecter pour vos machines virtuelles.

Le niveau d’informations de dépannage collectées peut affecter les performances de votre machine virtuelle.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Avancé.

Sélectionnez une option dans le menu Dépannage.

Option Description
Valeur par défaut Fusion détermine le meilleur réglage pour votre machine virtuelle.
Aucune Fusion ne collecte aucune information de dépannage depuis votre machine virtuelle. Ce réglage permet à votre machine virtuelle de s’exécuter aussi vite que possible.
Blocage/Panne Fusion collecte des informations d’exactitude sur les blocages ou les pannes dans la machine virtuelle.

Performance Fusion collecte des informations de performance, comme lorsqu’une opération prend trop de temps dans la machine virtuelle.

Suivant

Dans la barre de menus de VMware Fusion, sélectionnez Aide > Collecter des informations de support pour collecter des informations de dépannage que Fusion a collectées sur une machine virtuelle sélectionnée. Fusion crée un fichier .zip sur votre poste de travail qui contient les données de dépannage.

Modification de la mise en mémoire tampon du disque dur

Fusion définit automatiquement la mise en mémoire tampon du disque dur selon le système d’exploitation client utilisé, mais vous avez la possibilité de modifier ce réglage.

La mise en mémoire tampon du disque dur peut permettre d’améliorer les performances de votre machine virtuelle. Il est possible que ce processus consomme plus de mémoire sur votre Mac qu’avec un fonctionnement sans mise en tampon. Fusion active ou désactive la mise en mémoire tampon du disque dur en fonction du système d’exploitation de votre machine virtuelle.

Pour Windows Vista et les systèmes d’exploitation clients ultérieurs, Fusion désactive la mise en tampon des E/S par défaut sur les hôtes Mac. Il en va de même pour tous les clients Windows 2000, 2003, XP et XP
64 bits récemment créés avec cette version de Fusion. Tous les autres clients sont définis sur une mise en tampon des E/S sur les hôtes Mac.

Si vous ne maîtrisez pas ces options, conservez les réglages par défaut.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Avancé.

Sélectionnez une option dans le menu Mise en mémoire tampon du disque dur.

Option Description
Automatique Fusion détermine votre système d’exploitation et active ou désactive la mise en mémoire tampon du disque dur en fonction du type de mémoire tampon qui fournit les meilleures performances.
Activé Le système d’exploitation de la machine virtuelle utilise l’E/S mise en mémoire tampon.

Désactivé Le système d’exploitation de la machine virtuelle utilise l’E/S non mise en mémoire tampon.

Définition d’un mot de passe pour l’ouverture d’une machine virtuelle Boot Camp

Si vous avez une machine virtuelle qui active la partition Boot Camp, vous pouvez définir si un mot de passe est requis à chaque ouverture.

Prérequis

Vous devez avoir une partition Boot Camp sur votre Mac et avoir créé une machine virtuelle pour l’activer.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Avancé.

Sélectionnez l’obligation d’un mot de passe en définissant les Privilèges d’administrateur pour les disques Boot Camp.

Option Description
Ne jamais demander Lors de l’ouverture d’une machine virtuelle Boot Camp dans Fusion, aucun
mot de passe n’est requis.
Toujours demander À chaque ouverture d’une machine virtuelle Boot Camp, vous devez saisir
le mot de passe du compte administrateur sur le Mac.

Autoriser un accès distant d’un client VNC à la machine virtuelle

Vous pouvez configurer une machine virtuelle afin d’autoriser n’importe quel client VNC (Virtual Network Computer) à accéder à la machine virtuelle en se connectant à votre Mac.

Le logiciel VNC vous permet de visualiser et d’interagir avec un ordinateur à partir de n’importe quel autre ordinateur ou périphérique mobile via Internet. Ce logiciel est multiplate-forme, et permet ainsi d’effectuer un contrôle distant entre différents types d’ordinateurs.

Tableau 8-4 décrit les différentes configurations possibles de VNC.

Tableau 8‑4. Options pour VNC

Option Description

Bureau distant, partage d’écran ou serveur VNC tiers sur l’hôte Mac

n Permet le contrôle de tout le Mac hôte, y compris Fusion et d’autres applications.
n La connexion au serveur est établie au moyen de l’adresse IP ou du nom de l’hôte.

Serveur VNC fourni par Fusion n Disponible pour chaque machine virtuelle.
n Doit utiliser des ports uniques qui ne sont pas déjà utilisés sur le Mac hôte.
n Active le contrôle de la machine virtuelle quand elle est activée, même avant l’exécution du système d’exploitation client.
n La connexion au serveur est établie au moyen de l’adresse IP ou du nom de l’hôte.

Serveur VNC à l’intérieur du système d’exploitation client de la machine virtuelle

n Le serveur VNC est installé de la même façon que les autres applications dans la machine virtuelle.
n Permet le contrôle du système d’exploitation client seulement et est disponible uniquement après le démarrage du système d’exploitation client.
n Lorsque la mise en réseau pontée est utilisée, la connexion au serveur est établie au moyen de l’adresse IP ou du nom d’hôte du client.

Cette procédure décrit comment utiliser le serveur VNC fourni par Fusion pour permettre l’accès à distance d’un client VNC à la machine virtuelle.

Procédure

Sélectionnez Fenêtre > Bibliothèque de machines virtuelles.

Sélectionnez une machine virtuelle dans la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles et cliquez sur
Réglages.

Sous Autre dans la fenêtre Réglages, cliquez sur Avancé.

Cochez la case Affichage distant via VNC.

(Facultatif) Entrez un mot de passe.

Étant donné que les données envoyées via VNC ne sont pas chiffrées, n’utilisez pas votre mot de passe habituel.

Identifiez le port sur le Mac.

Le port par défaut est 5900. Si vous avez activé le partage d’écran sur le Mac, le port 5900 peut déjà être utilisé et vous devez utiliser un autre port, par exemple 5901. Pour plusieurs machines virtuelles, incrémentez le numéro de port pour chaque machine virtuelle supplémentaire.

Les clients VNC peuvent désormais voir votre machine virtuelle.

Mise à niveau de Fusion 9

Vous disposez de plusieurs méthodes pour mettre à niveau Fusion. Utilisez ces procédures pour mettre à niveau Fusion.
Ce chapitre aborde les rubriques suivantes :

n « Mettre à jour Fusion avec Autoupdate », page 139

n « Mettre à niveau Fusion à partir d’un téléchargement », page 140

n « Mise à niveau de Fusion vers une version sous licence suite à la période d’évaluation », page 140

n « Mise à niveau de VMware Tools », page 141

n « Désinstallation de Fusion », page 142

n « Forcer l’arrêt des processus de la machine virtuelle », page 142

Mettre à jour Fusion avec Autoupdate

Fusion contient un programme de mise à jour logicielle intégré qui recherche les mises à jour pour Fusion et VMware Tools, et qui télécharge et installe les mises à jour.

Lorsque la case Vérifier automatiquement les mises à jour est cochée dans VMware Fusion > Préférences, Fusion recherche les mises à jour chaque fois qu’il démarre. Si Fusion détecte une nouvelle version, il affiche la fenêtre Mise à jour du logiciel. La fenêtre Mise à jour du logiciel contient les options suivantes.

Ignorer cette version Sélectionnez cette option si vous ne souhaitez pas utiliser la nouvelle version proposée. Fusion ignore alors cette version pour toute vérification Autoupdate ultérieure. Si vous changez d’avis ultérieurement, vous pouvez sélectionner VMware Fusion > Vérifier les mises à jour pour que Fusion affiche de nouveau la fenêtre Mise à jour du logiciel.

Me le rappeler ultérieurement

Fusion ferme la fenêtre Mise à jour du logiciel. Lors du prochain démarrage de Fusion, la fenêtre Mise à jour du logiciel s’affiche.

Télécharger et installer Fusion télécharge les fichiers de mise à jour sur votre Mac et installe les mises à jour.

Prérequis

Vérifiez que la case Vérifier automatiquement les mises à jour est cochée dans VMware Fusion > Préférences.

Même si Fusion peut arrêter vos machines virtuelles en cours d’exécution dans le cadre de cette procédure, VMware vous recommande d’arrêter ou d’interrompre manuellement vos machines virtuelles avant de commencer.

Procédure

Dans la fenêtre Mise à jour du logiciel, cliquez sur Télécharger et installer.

Fusion télécharge les fichiers de mise à jour sur votre Mac.

À l’invite Prêt à installer la mise à jour, arrêtez les machines virtuelles en cours d’exécution et cliquez sur Installer et redémarrer.

Fusion télécharge les fichiers de mise à jour sur votre Mac, affiche une barre de progression lors de l’installation et redémarre lorsque l’installation est terminée.

Mettre à niveau Fusion à partir d’un téléchargement

Si vous disposez d’une ancienne version de Fusion, vous pouvez procéder à une mise à niveau vers la version actuelle en téléchargeant manuellement l’image disque de Fusion depuis le site Web de VMware.

Si vous mettez à niveau Fusion, VMware vous recommande de d’abord supprimer la version de Fusion installée sur votre Mac. Les processus d’installation, de mise à niveau et de désinstallation de Fusion ne modifient pas les machines virtuelles existantes.

Prérequis

Vérifiez que toutes vos machines virtuelles sont arrêtées et que Fusion n’est pas en cours d’exécution.

Procédure

Faites glisser la version précédente de Fusion vers la Corbeille.

Fusion se trouve dans le dossier Applications sur votre Mac.
Téléchargez Fusion depuis le site Web de VMware à l’adresse http://www.vmware.com/mac/. a Cliquez sur le lien Téléchargements et suivez les autres liens pour une distribution par
téléchargement électronique.

b Cliquez sur le lien de téléchargement et enregistrez l’application sur votre Mac.

L’image disque de Fusionest enregistrée dans votre répertoire de téléchargement par défaut. Le nom de fichier est VMware-Fusion-x.x.x-xxxxxx.dmg, x.x.x correspondant à la version de l’application et xxxxxx au numéro de build de la version téléchargée.

Double-cliquez sur le fichier VMware-Fusion-x.x.x-xxxxxx.dmg pour le monter.

Double-cliquez sur l’icône VMware Fusion pour copier Fusion sur votre Mac et le lancer.

Mise à niveau de Fusion vers une version sous licence suite à la période d’évaluation

Pour continuer l’utilisation de Fusion après une période d’évaluation gratuite ou suite à l’expiration d’une licence existante, vous devez acheter une licence sur le site Web de VMware.

Procédure

Sélectionnez VMware Fusion > Acheter maintenant ou Entrer la licence.
Chapitre 9 Mise à niveau de Fusion

Octroyez une licence à votre installation de Fusion.

Option Action
Vous disposez d’une clé de licence Entrez la clé de licence.

Vous ne disposez pas d’une clé de licence
Cliquez sur Acheter.
Sur la page VMware Fusion sur le site Web de VMware, sélectionnez la version de Fusion à acheter et cliquez sur le bouton correspondant.
Suivez les instructions pour passer votre commande.

Mise à niveau de VMware Tools

Vous pouvez mettre à jour VMware Tools manuellement ou vous pouvez configurer les machines virtuelles pour vérifier et installer des versions plus récentes de VMware Tools.

Le système d’exploitation client vérifie la version de VMware Tools à chaque activation de machine virtuelle. La barre d’état de votre machine virtuelle affiche un message lorsqu’une nouvelle version est disponible.

Sur les machines virtuelles Windows, vous pouvez définir VMware Tools afin qu’il vous notifie de la publication de mises à niveau. Lorsque cette option est activée, une icône d’avertissement jaune s’affiche sur l’icône de VMware Tools dans la barre des tâches Windows pour signaler qu’une mise à niveau est disponible.

Pour installer une mise à niveau de VMware Tools, vous pouvez suivre la même procédure que celle que vous avez exécutée pour installer VMware Tools la première fois. La mise à niveau de VMware Tools signifie qu’une nouvelle version est installée.

Pour les systèmes d’exploitation clients Windows et Linux, vous pouvez configurer la machine virtuelle pour qu’elle mette automatiquement VMware Tools à niveau. Même si la vérification de version est effectuée lorsque vous mettez la machine virtuelle sous tension, sur les systèmes d’exploitation clients Windows, la mise à niveau automatique s’effectue lorsque vous mettez hors tension ou redémarrez la machine virtuelle. La barre d’état affiche le message Installation de VMware Tools en cours… lorsqu’une mise à niveau est en cours d’installation.

IMPORTANT Après la mise à niveau de VMware Tools sur les systèmes d’exploitation clients Linux, de nouveaux modules réseau sont disponibles mais ne sont pas utilisés tant que vous n’avez pas redémarré le système d’exploitation client ou arrêté la mise en réseau, déchargé et rechargé les modules noyau de mise en réseau VMware et redémarré la mise en réseau. Ce comportement signifie que même si VMware Tools est configuré pour se mettre à niveau automatiquement, vous devez redémarrer ou recharger les modules réseau pour que les nouvelles fonctions soient disponibles.
Cette stratégie évite les interruptions de réseau et vous permet d’installer VMware Tools sur SSH. La mise à niveau de VMware Tools sur des systèmes d’exploitation clients Windows installe
automatiquement les pilotes graphiques WDDM. Le pilote graphique WDDM rend le mode veille
disponible dans les paramètres d’alimentation du SE client pour régler les options de veille. Par exemple,
vous pouvez utiliser le paramètre de mode veille Modifier les conditions de mise en veille de l’ordinateur
pour configurer votre SE client afin qu’il passe en mode veille automatiquement après un certain temps ou
pour empêcher votre SE client de passer automatiquement en mode veille après avoir été inactif pendant un
certain temps.

Certaines fonctions d’une version donnée d’un produit VMware peuvent dépendre de l’installation ou de la mise à niveau de la version de VMware Tools comprise dans cette version. La mise à niveau de la dernière version de VMware Tools n’est pas toujours nécessaire. Les versions plus récentes de VMware Tools sont compatibles avec plusieurs versions d’hôtes. Afin d’éviter les mises à niveau superflues, évaluez si les fonctions et capacités ajoutées sont nécessaires à votre environnement.

Désinstallation de Fusion

La désinstallation de Fusion ne modifie pas les machines virtuelles existantes.

Désinstaller Fusion

Vous pouvez désinstaller Fusion à partir du dossier Applications.

Prérequis

Arrêtez ou interrompez toutes les machines virtuelles en cours d’exécution et quittez Fusion.

Procédure

u Faites glisser l’application VMware Fusion dans le dossier Applications sur votre Mac vers la corbeille.

Forcer l’arrêt des processus de la machine virtuelle

Si votre ordinateur vous empêche de mettre à niveau ou de désinstaller Fusion, vous pouvez utiliser le moniteur d’activité Mac pour résoudre ce problème.

Dans des cas exceptionnels, le système d’exploitation d’une machine virtuelle peut se fermer de manière inopinée en laissant certains processus de la machine virtuelle en cours d’exécution. Cette situation peut vous empêcher de mettre à niveau ou de désinstaller Fusion. Dans ce cas, l’installation ou la désinstallation de l’assistant peut entraîner l’affichage d’un message indiquant l’impossibilité d’installer ou de désinstaller Fusion. Pour contourner ce problème, vous pouvez forcer l’arrêt des processus de la machine virtuelle à l’aide du moniteur d’activité de Mac OS X.

Procédure

Dans le Finder, sélectionnez Applications > Utilitaires, puis double-cliquez sur Moniteur d’activité
pour ouvrir le moniteur.

Sélectionnez Toutes les opérations.

Dans la colonne Nom de l’opération, sélectionnez VMware Fusion.

Sélectionnez Présentation > Quitter l’opération.

Dans la fenêtre Quitter l’opération, sélectionnez Forcer à quitter.
Index

Symboles
24
barre d’outils
afficher et masquer 33

personnalisation 33

activation de machines virtuelles 68 activation de Windows 48 adaptateur réseau 107
adresse MAC 106
affichage des snapshots 87
affichage Retina 101
agent de migration
affichage du mot de passe 52
installation 52
ajout 18
alimentation, affichage de l’état sur la machine virtuelle 134
annulation d’une commande de reprise 70
App Nap 98
App NapApp Nap 98 appareils amovibles 103 applications
définition des préférences d’ouverture des
URL 30
maintien dans le Dock Mac 34, 80
ouverture automatique lors de la connexion au Mac 34
partage entre les machines virtuelles et le Mac 78, 97
utilisation de la machine virtuelle pour ouvrir un fichier sur le Mac 79
utilisation du Mac pour ouvrir un fichier dans une machine virtuelle 78
arrêt de machines virtuelles 69
assistant de migration PC, exécution sur Mac 53
AutoProtect, impact sur la gestion des disques durs 107
Autoupdate 139

B
barre d’état, afficher et masquer 33
barre d’état système, affichage dans la vue Unity 22

Bluetooth, coupler avec une machine virtuelle 125
Boot Camp
définition d’un mot de passe pour une machine virtuelle 136
importation 55, 57
partition, création d’une machine virtuelle 17, 47

C
caméra 119
caméra USB 119
cartes graphiques 3D, accélération 101
cartes réseau ajout 106
connexion et configuration 105
retrait 107
cartes son
ajout aux machines virtuelles 119 configuration sur les machines virtuelles 118 connexion et configuration sur les machines
virtuelles 118
connexion et déconnexion à l’aide de la barre d’état 118
retrait 119
chargement de machines virtuelles 49
clavier
définition des mappages de touche dans les préférences 29
fonctions équivalentes pour commandes Mac et PC 80
forcer la machine virtuelle à relâcher l’entrée 81
forcer la machine virtuelle à saisir l’entrée 81
raccourcis, utilisation de la vue Unity 77
sélection d’un profil Clavier et souris 28, 99

touches de fonction 72, 80
utilisation du menu d’envoi de touche à la machine virtuelle pour envoyer des commandes de touches spéciales 72
Client Linux, Installation ou mise à niveau de VMware Tools (programme d’installation tar) 59
cloner, machine virtuelle 62, 63
clones
complets 63
création 62, 64
liés 63
Commande + Tab, utilisation pour basculer entre les applications de la machine virtuelle affichées dans la vue Unity 21
commandes d’alimentation
basculement entre commandes matérielles et logicielles 73
logicielles et matérielles 74
commandes d’alimentation logicielles et matérielles 74
commandes de touches spéciales, transmission à une machine virtuelle 72
compteurs de performance 96 configuration de Fusion 27 configuration de réseau privé 32 configuration requise, Fusion 8
connexion, à utiliser pour migrer l’ordinateur 51
connexion réseau configuration 31, 104
de l’hôte uniquement 32, 104, 105
disponible pour migrer l’ordinateur physique 51
NAT 31, 104, 105
pontée 104, 105
réseau de l’hôte uniquement ou privé 31
réseau privé uniquement disponible sur Mac 105
Contrôle-clic avec une souris Apple Mighty Mouse 80
contrôleur USB
courrier, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
Cover Flow, ajouter des remarques à afficher sur les machines virtuelles 16
création d’une image de CD/DVD 115 création d’une image disquette 117 création de machines virtuelles 37 cryptage, machine virtuelle 127
Ctrl-Alt-Suppr, transmission aux machines
virtuelles 72

D
date d’expiration 127
définir une machine virtuelle préférée à toujours lancer au démarrage de Fusion 16
définition du périphérique de démarrage de la machine virtuelle 126
démarrage de machines virtuelles 68
démarrer 9
dépannage
forcer la fermeture des processus de la machine virtuelle 142
machine virtuelle 135
réglages 135
déplacement et copie de fichiers, entre les machines virtuelles et le Mac 76
désactivation de machines virtuelles 69
désinstallation, Fusion 142
désinstallation d’une machine virtuelle 71 désinstallation de VMware Tools 62 DirectX 9.0c avec Shader Model 3 101 DirectX 9.0EX 101
disque virtuel, optimiser le comportement 15
disques durs
ajout d’un disque existant à une machine virtuelle 111
création de machines virtuelles 108 nettoyage et défragmentation 111 redimensionnement 109

redimensionnement de la partition du système

virtuelles et les hôtes, support VMware Tools 58
couper-coller des fichiers entre les machines virtuelles et le Mac 76, 77

Dock
définition des applications de la machine virtuelle à ouvrir lors de la connexion au Mac 34
maintien des applications de la machine virtuelle 34, 80
dock Fusion dans votre Mac 9
dossiers en miroir
ajout ou suppression 85
pris en charge par les systèmes d’exploitation clients 84
dossiers partagés activation 85
affichage sur un client Linux 78 affichage sur un client Windows 77 ajout 85
ajout d’un dossier en miroir 85
pris en charge par les systèmes d’exploitation clients 84
retrait 86
sauvegarde de Time Machine 92 suppression d’un dossier en miroir 85 utilisation 83

E
écran
personnalisation 33
redimensionnement 34
résolution, ajustement automatique durant le redimensionnement 34
écrans
multiples 25, 26
multiples dans la vue Unity 25
écrans multiples
dans la vue Unity 25
utilisation 25
ESXi vNIC en mode promiscuité 105
expiration 127

F
fenêtre Attente de Unity 21
fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles ajouter une machine virtuelle 16
déterminer l’emplacement des fichiers de la machine virtuelle 16
réorganisation des machines virtuelles dans 16
suppression de machines virtuelles à partir de 16
utilisation 16
volet Page d’accueil 17
fenêtre de la machine virtuelle, illustrée 16
fichier
ouverture avec une application Mac 78
ouverture d’un fichier du Mac avec une application de la machine virtuelle 79
flux RSS, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
flux, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
Fonction Dictée 33
Fonction Dictée, activer 33
fonction Exposé, utilisation avec les applications de la machine virtuelle affichées dans la vue Unity 21
ftp, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
Fusion
à propos de 7
compréhension 11
configuration 27
configuration requise 8 définition des raccourcis 30 désinstallation 142
fonctionnalités 12
fonctionnalités des machines virtuelles 11
installation ou mise à niveau 139
mise à niveau 140
mise à niveau manuelle 140
ressources en ligne relatives au support et aux nouveautés 9
utilisation de machines virtuelles 67
utilisation et personnalisation de l’interface 16
vérification automatique des mises à jour du logiciel 27, 139
Fusion Pro 62–64
Fusion Professional 105

G
gestion des cartes graphiques discrètes 102
gestion des licences 140
glisser-déposer des fichiers
entre les machines virtuelles et le Mac 76
VMware Tools requis pour 58
groupes de discussion, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30

H
heure, synchronisation entre une machine virtuelle et le système d’exploitation hôte 58
http, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30

I
IDE 55
image ISO, connexion d’un lecteur de CD/DVD 114
importation
effets sur les réglages de la machine virtuelle 55
machines virtuelles dans Fusion 55–57
partition Boot Camp 55, 57
systèmes d’exploitation clients pris en charge 55
imprimante, correspondance avec l’imprimante par défaut du Mac 103
installation de VMware Tools
Linux (programme d’installation tar) 59
Mac OS X 61
Microsoft Windows 58
réparation 61
Installation facile de Linux
création d’une machine virtuelle 42, 43
systèmes d’exploitation Linux disponibles 42
Installation facile de Windows
création d’une machine virtuelle 38, 40
systèmes d’exploitation Windows disponibles 38
installer 8
Installer via DVD 8
Installer via téléchargement 8
Installer via USB 8
interface, Fusion, utilisation et
personnalisation 16
interface, Fusion, utilisation et
personnalisation 16 interruption des machines virtuelles 69 introduction 7
IPv6, prise en charge sur une mise en réseau Pont 104
isolation de client 132

L
lecteur de carte intelligente 123
lecteur de CD/DVD 99, 115
lecteur de disquette 100, 118
lecteurs de CD/DVD
ajout à une machine virtuelle 113
basculement de la connexion de CD/DVD entre le CD/DVD hôte et une image ISO de CD ou DVD 114
configuration sur les machines virtuelles 113
connexion et configuration sur les machines virtuelles 114
connexion et déconnexion à l’aide de la barre d’état 115
création d’une image 115
en périphériques USB 114, 122
suppression sur une machine virtuelle 114
lecteurs de disquette
ajout à une machine virtuelle 116
connexion et configuration sur une machine virtuelle 116
création d’une image 117
logiciel anti-virus 41, 90

M
Mac OS X 10.9 44
Mac OS X Server, machine virtuelle créée dans Fusion 44
machine virtuelle
à partir d’une partition de récupération 44
cloner 62, 63
date d’expiration 127
machine virtuelle distante 107
machine virtuelle restreinte, expiration 127 machine virtuelle, démarrage automatique 94 machines virtuelles
accès distant avec VNC 136
activation 68, 69, 74
activation d’une imprimante 103 activation de dossiers partagés 85 affichage de l’état de l’alimentation de
l’hôte 134
ajout
carte son 119
contrôleur USB 120 dossiers en miroir 85 dossiers partagés 85 lecteur de CD/DVD 113 lecteurs de disquette 116 ports parallèles 124
ports série 124
ajout d’une carte réseau 106
ajouter à la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles 16
ajouter des remarques 16
applications, ouverture automatique lors de la connexion au Mac 34
applications de profilage des performances 96
arrêt 69
basculement de la connexion de CD/DVD entre le CD/DVD hôte et une image ISO de CD ou DVD 114
basculement entre les commandes d’alimentation matérielles et logicielles 73
basculement entre les machines virtuelles activées 80
changement de nom 16
chargement sur VMware vCloud Air 49

chargement vers un hôte distant 49
configuration cartes son 118
contrôleur USB 120 lecteur de disquette 116 lecteurs de CD/DVD 113
connexion d’un lecteur de carte intelligente 123
connexion et configuration cartes son 118
lecteurs de CD/DVD 114 lecteurs de disquette 116 périphériques USB 121, 122
connexion et configuration de la carte réseau 105
conversion à partir d’un PC physique 50, 53
copie 91
couper-coller des fichiers vers et depuis le Mac 76, 77
création 37
création à partir de la partition Boot Camp 17, 47
création avec Mac OS X Server comme système d’exploitation 44
définir une machine virtuelle à toujours lancer au démarrage de Fusion 16
définition du nombre de processeurs virtuels 95
définition du périphérique de démarrage 126
démarrage 68
déplacement et copie de fichiers depuis et vers le Mac 76
déplacement et partage de fichiers avec le Mac 76
description 11
désinstallation 71
déterminer l’emplacement des fichiers 16 exécution d’applications d’hyperviseur 96 existante, ouverture 67
fichiers stockés dans des paquets 35
fonctionnement 67
forcer la fermeture des processus de la machine virtuelle 142
gestion 93
glisser-déposer des fichiers vers et depuis le Mac 76
importation de la partition Boot Camp 55, 57
importation depuis des machines virtuelles OVF ou OVA 57
importation depuis Microsoft Virtual PC 55, 56
importation depuis Parallels Desktop 55, 56
interruption 69
mémoire virtuelle, définition de la taille 96
ouverture 68, 69
ouverture d’applications depuis le menu Applications 76
ouverture d’applications en vue Unity 75 partage de fichiers avec le Mac 83 préférences de fermeture 27 processeurs virtuels 95
protection 87
protection contre la suppression d’un snapshot AutoProtect 90
récemment utilisées, ouverture 67
recherche 68
redémarrage 70
redimensionnement de l’affichage 34
réinitialisation 71
relâcher l’entrée de la souris et du clavier 81
réorganisation de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles 16
reprise 69, 70
restauration d’un snapshot 88
restauration sur un état précédent 88
retrait
à partir de la fenêtre Bibliothèque de machines virtuelles 16
carte son 119
contrôleur USB 120
disques durs 112 dossiers en miroir 85 dossiers partagés 86 lecteurs de CD/DVD 114
saisir l’entrée de la souris et du clavier 81 snapshots automatiques avec AutoProtect 89 suppression 71
suppression d’une carte réseau 107 téléchargement sur un hôte distant 50 transmission de commandes de touches
spéciales 72
transmission de la commande Ctrl-Alt-
Suppr 72
utilisation de claviers Mac avec 80 utilisation de périphériques d’entrée Mac 80 utilisation des dossiers partagés 83
machines virtuelles distantes, état de
l’affichage 100
machines virtuelles OVA (Open Virtualization Appliance) 57
machines virtuelles OVF (Open Virtualization Format) 57
mappages de touche 29
mappages de touche spécifiques à la langue 29
matériel, spécifications du matériel virtuel 12

mémoire, définition pour une machine virtuelle 95, 96
menu Applications configuration 18
ouverture d’applications de la machine virtuelle 76
recherche d’une application cliente 19
utilisation 18, 21
utilisation en vue Unity 75
migration
configuration de votre Mac 51 connexion de l’ordinateur 51 désactivation du contrôle de compte
d’utilisateur 52
installation de VMware Tools après 54
PC physique dans Fusion 50, 53 mise à niveau de Fusion 139, 140 mise à niveau de VMware Tools
aperçu du processus 141
Linux (programme d’installation tar) 59
Mac OS X 61
Microsoft Windows 58
processus 141
mise en mémoire tampon du disque dur 135
mises à jour, définition des préférences pour vérifier automatiquement les mises à jour de Fusion 27
mode promiscuité, ESXi vNIC 105 modification des modules VMware Tools 61 mot de passe 129
mot de passe des restrictions 127
mot de passe requis pour la migration d’un PC physique vers une machine virtuelle 52
moteur de virtualisation, définition du moteur favori 134
mots de passe pour crypter et restreindre des machines virtuelles 127

N
NAT, options de connexion réseau 31, 104, 105

O
OpenGL 2.1 101
option de connexion réseau Pont 104 options de connexion réseau de l’hôte uniquement 31, 32, 104, 105
ouverture
depuis le Finder 68
machine virtuelle sans activation 69
machines virtuelles existantes 67
P
pages Web, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
paquets, stockage des fichiers de machines virtuelles 35
Parallels Desktop, importation dans Fusion 55, 56
pare-feu, autoriser les connexions entrantes pour SMB 51
partage de fichiers, requis pour la migration du PC physique 51
partage de fichiers entre les machines virtuelles et le Mac 83
partition, redimensionnement sur un disque dur virtuel 110
partition de récupération, machine virtuelle 44
pause 70
PC, migration vers Fusion 50, 53
PC physique, migration vers Fusion 50, 53
période d’évaluation, mise à niveau vers une version sous licence 140
périphériques USB
action de connexion par défaut 121 connexion automatique 120, 121 connexion d’un lecteur de carte
intelligente 123
connexion en vue Unity 22 connexion et déconnexion 122 connexion lors du raccordement 121 disparition de la boîte de dialogue de
connexion 123
pilote SVGA, installé avec VMware Tools 58 pilote WDDM, installé avec VMware Tools 58 pontée, options de connexion réseau 105 ports parallèles, ajout 124
ports série, ajout 124
préférences
applications par défaut 30
définition de mappages de touche spécifiques à la langue 29
définition des mappages de touche 29 définition des raccourcis de Fusion 30 définition des raccourcis souris 29 fermeture des machines virtuelles 27 Fusion, réglage 27
statistiques d’utilisation envoyées anonymement à VMware 27
vérification automatique des mises à jour du logiciel 27
prise en charge des cartes graphiques DirectX 10 accélérées 101
processeurs
activation d’applications d’hyperviseur 96
définition du nombre pour une machine virtuelle 95

profils pour raccourcis clavier et souris 99
programme d’installation tar 59
protection des machines virtuelles contre la perte de données 87
public ciblé 5
protection contre la suppression 90
restauration 88
suppression 88
utilisation 87
solutions, stockage des fichiers de machines virtuelles 35

R
raccourcis
définition pour Fusion 30
définition pour la souris 29
raccourcis clavier
envoi des raccourcis clavier globaux Mac vers le Mac au lieu de la machine
virtuelle 30
utilisation de la vue Unity 21
RAM virtuelle, définition 96
redémarrage des machines virtuelles 70 redimensionnement d’un disque dur virtuel 109 réglages
préférences générales 27
vérifications de débogage 27
Réglages avancés gestion 133
périphérique de démarrage 126 réglages système généraux 93 réinitialisation de machines virtuelles 71
réparation des installations de VMware Tools 61
reprise des machines virtuelles annulation 70
dans la mini-barre en mode plein écran 24
restauration d’un snapshot 88
retrait 18
RPV (réseau privé virtuel) 32

S
SATA 55, 108, 131
sauvegarde
copie d’une machine virtuelle 91
exclusion des machines virtuelles de Time Machine 91
SCSI 55
serveur de gestion 127
serveur de gestion Horizon FLEX 127
serveur distant, création d’une machine virtuelle sur 45
serveur Horizon FLEX 127
sessions distantes, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
sftp, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
snapshots affichage 87
automatiques avec AutoProtect 89
prise 88
souris
activation du clic droit sur une souris Apple Mighty Mouse 80
amélioration des performances avec VMware Tools 58
définition des préférences pour les raccourcis 29
forcer la machine virtuelle à relâcher l’entrée 81
forcer la machine virtuelle à saisir l’entrée 81
optimisée pour les jeux 27
sélection d’un profil Clavier et souris 28, 99
spécifications du matériel virtuel 12
SSD 15
ssh, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
statistiques, envoi anonyme à VMware 27 suppression d’une machine virtuelle 71 supprimer 130
synchronisation de l’heure 133
synchronisation de l’heure entre une machine virtuelle et le système d’exploitation hôte 58
système d’exploitation arrêt 69
création d’une machine virtuelle 46
démarrage 68
dossiers partagés pris en charge 84
installation avec l’Installation facile de Linux 42, 43
installation avec l’Installation facile de Windows 38, 40
installation de Linux 42
installation de Mac OS X Server 44
installation de Windows 38
pris en charge dans Fusion 12
prise en charge de dossiers en miroir 84
redémarrage 70
système d’exploitation client Microsoft Windows, installation ou mise à niveau de VMware Tools 58
Système d’exploitation client OS X, installation ou mise à niveau de VMware Tools 61
systèmes d’exploitation client 15

T
téléchargement de machines virtuelles 50

telnet, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
Time Machine, exclusion des machines virtuelles 91, 92
touches d’accès rapide 102
touches de fonction 72, 80
traduction d’adresse réseau 31, 104, 105
transferts de fichiers, définition de l’application pour l’ouverture des URL 30
trousseau 130
tutoriels, vidéo en ligne 9
tutoriels vidéo 9
type de restriction 127

U
URL, définition de l’application à utiliser pour l’ouverture des URL 30

V
vérifications de débogage 27
version matérielle, définition du moteur favori 132
version matérielle de la machine virtuelle 131 Virtual PC, importation dans Fusion 55, 56 VMDK 112
VMware Tools
accélération des performances graphiques 58
amélioration des performances de la souris 58
copier-coller du texte entre les machines virtuelles et les hôtes 58
icône avec notification de mise à niveau 58, 81
installation sur une machine virtuelle migrée 54
mise à niveau 58
nécessaire pour la vue Unity 21, 58
requis pour glisser-déposer des fichiers 58
requis pour la synchronisation de l’heure entre la machine virtuelle et l’hôte 58
synchronisation de l’heure entre une machine virtuelle et le système d’exploitation hôte 58
VNC, accès distant à la machine virtuelle 136
volet Page d’accueil 17
vue
basculement depuis la vue Fenêtre unique 20 basculement depuis la vue Plein écran 25 Fenêtre unique 20, 23
Plein écran 23, 24, 26
Unité 21
utilisation d’une application ou d’une machine virtuelle 19
vue Fenêtre unique
basculement entre la vue Plein écran et 20, 25
passer à 20, 23
sortie 20
utilisation 19
vue Plein écran
définition de la mini-barre en mode plein écran 24
passer à 23, 24
sortie 20, 25
sur plusieurs écrans 26
utilisation 20, 23
vue Unity
affichage de la barre des tâches et de la barre d’état système Windows 22
basculement entre la vue Fenêtre unique et 20
basculement entre la vue Plein écran et 25
basculement entre les machines virtuelles activées 80
connexion d’un périphérique USB 22
ouverture d’applications de la machine virtuelle 75
passer à 21
répondre au système d’exploitation client 21
utilisation 21
utilisation de Commande + Tab 21 utilisation de la fonction Exposé 21 utilisation de plusieurs écrans 25
utilisation des raccourcis clavier Mac 21, 77
utilisation du menu Applications 19
VMware Tools requis pour 58

W
Windows activation 48
exécution simultanée avec Mac OS 67

X
x86 7

Z
zone de notification, affichage dans la vue Unity 22


Copyright Cabinet Hanhimanti. Tous droits réservés.
Technologie web développer par ALTERNATE SYSTEM Michaël Lurkin). Hanhimanti.com utilise le logiciel libre WP-Ultime.

L'interface de ce site est optimisé pour les ordinateurs pc/mac ainsi que pour tout les terminaux mobile.