état des lieux sur l’informatique adaptée pour aveugles et malvoyants

état des lieux

Faire l’état des lieux des logiciels libres
Les logiciels libres suffisamment évolués pour permettre aux aveugles et malvoyants d’utiliser l’ordinateur sont NVDA et skypetalking.
A.1 NVDA
NVDA (NonVisual Desktop Access ) est un lecteur d’écran pour le Système d’exploitation Windows.
Ce logiciel est développé par
Michael Curran,
avec l’appui de James Teh ainsi que d’autres contributeurs.
NVDA est un logiciel gratuit sous
licence GPL,
ce qui permet aux utilisateurs aveugles et déficients visuels de disposer enfin d’une solution d’accès à Windows ne coûtant pas plus cher que l’ordinateur
lui-même ainsi que son système d’exploitation.
Le développement du projet NVDA a débuté en Avril 2006.
Il est désormais devenu assez mature pour devenir un lecteur d’écran utilisable au quotidien et peut aujourd’hui être suffisant pour exécuter sur l’ordinateur
nombre de tâches usuelles.
Il n’est pas cependant encore aussi stable et exempt de bugs que les lecteurs d’écran commerciaux, mais évolue très vite grâce à la vivacité de la communauté
qui l’utilise et à la compétence des développeurs.
Michael, le créateur principal de NVDA, l’utilise lui-même exclusivement depuis Décembre 2006 et n’a plus désormais recours à son ancien logiciel commercial
de lecture d’écran.
NVDA permet à l’utilisateur d’interagir avec le PC grâce à une voix synthétique, que ce soit :
– Pour gérer son ordinateur avec Windows et ses outils ;
– Lors de la navigation sur le Web avec Firefox ou Internet Explorer ;
– Pour lire ou écrire des documents avec Wordpad ou Microsoft Word ;
– Pour la lecture ou l’écriture d’E-mails avec Outlook Express ;
– Pour exécuter des lignes de commandes dans une fenêtre DOS de Windows ;
– Pour générer des feuilles de calculs basiques dans Microsoft Excel ;
– Pour discuter avec vos collègues et amis avec Windows Live Messenger/ MSN Live Messenger.
Pour communiquer avec le système d’exploitation, NVDA s’appuie sur la norme Microsoft Active Accessibility, ainsi que sur d’autres fonctions d’accessibilités
offertes par Windows ou par les applications tierces.
NVDA n’utilise aucun pilote d’affichage pour récupérer l’information qu’il doit verbaliser, ainsi il n’est pas dépendant du mode de résolution de l’écran
où du type d’interface graphique visible à l’écran, comme Aero de Windows Vista.
Dans la mesure ou NVDA est un logiciel Open Source, il nous paraît important qu’il fonctionne en priorité avec d’autres logiciels également diffusés en
Open Source.
Ainsi, NVDA fonctionne très bien avec
le logiciel de messagerie instantanée Miranda
et dispose d’un support très complet du
navigateur Web Mozilla Firefox.
Bien que non Open Source, NVDA fonctionne aussi très bien avec
Skype.
NVDA est construit sous forme modulaire, ce qui lui permet de savoir gérer de nouvelles applications ou de nouveau contrôles Windows en lui adjoignant
juste le code nécessaire.
Des modules complémentaires peuvent ainsi être développés pour gérer des applications spécifiques. il est aussi possible d’utiliser un système de tampon
virtuel pour afficher des documents à la présentation complexe ou d’autres types de données.
NVDA essaie toujours dans la mesure du possible de rendre un élément d’un programme ou un contrôle Windows aisément accessible, pour que l’utilisateur
puisse trouver facilement l’information dont il a besoin là où il se trouve.
Le développement de NVDA n’est pas impacté par le marketing.
NVDA peut très certainement être utilisé comme outil expérimental pour tester rapidement
de nouvelles idées d’interface.
Il peut donc servir de plateforme de test pour des idées de fonctionnalités d’applications Windows que d’autres lecteurs d’écran ne pourraient pas implémenter
aussi rapidement, leur code source n’étant pas ouvert.
A.2 Skype talking
Skype Talking est un complément à Skype, dont l’utilité est de rendre
parlants tous les événements de Skype pour lesquels JAWS n’est pas bavard.
C’est une solution de rechange intéressante à l’utilitaire SkypeWatch qui,
du reste, ne fonctionne plus avec Skype 4.2.
Elle est formidable cette toute dernière version, elle nous donne le tout en
français.
Skype Talking est Aussi compatible avec le lecteur d’ècran opensource NVDA.

état des lieux des logiciels propriétaires
b.1 Pour les ordinateurs
JAWS
JAWS
(Job Access With Speech) est un lecteur d’écran (logiciel pour les déficients visuels), sous Windows, qui est produit par la société Freedom Scientific en partenariat avec Microsoft.
Sa principale fonctionnalité est d’intercepter l’information qui s’affiche sur l’écran de l’ordinateur, afin de la transmettre à un afficheur braille ou à une synthèse vocale. De cette manière, elle deviendra accessible à un utilisateur aveugle pour qui la lecture à l’écran est impossible. L’environnement Windows est essentiellement graphique. Jaws reconnaît un certain nombre d’objets standards de cet environnement tels que les boîtes de dialogue, les icônes du bureau, les éléments des listes… et les transforme en données textuelles qui sont ensuite envoyées au synthétiseur vocal qui les lit, ou à l’afficheur braille par l’intermédiaire duquel l’utilisateur aveugle les lit lui-même. Jaws n’est pas la synthèse elle-même. Il est l’interface entre l’écran de l’ordinateur et l’utilisateur, via la synthèse ou l’afficheur. Il se trouve que Jaws contient un synthétiseur vocal intégré, Eloquence, d’une qualité sonore tout à fait convenable et qui comporte plusieurs voix. Mais on peut parfaitement utiliser d’autres synthèses vocales, telles que les voix Nuance fournies ou ou celles de ACAPELA. Jaws a également pour objet de remplacer les commandes de souris, impraticables pour un utilisateur déficient visuel, par des raccourcis clavier. L’ordinateur devient donc entièrement pilotable par l’entrée de combinaisons de touches.
Dans ces conditions, en quoi consiste l’adaptation d’un logiciel pour le rendre accessible avec Jaws ?
Comme nous l’avons vu précédemment, Jaws reconnaît un certain nombre d’objets qui se retrouvent en standard dans la plupart des applications couramment utilisées sous Windows. Cependant, un grand nombre de logiciels ont une interface graphique comportant des éléments dont l’apparence ne correspond pas à ce qui est connu de Jaws. Une part importante des cas de figure induits par ces logiciels ont été en quelque sorte prévus par les développeurs de Jaws, lesquels ont intégré à leur outil, un éditeur de scripts permettant de réaliser des sortes de miniprogrammes destinés à personnaliser le comportement de Jaws, ou à tout le moins, de le faire interagir avec l’application concernée de la manière la plus ressemblante possible avec le fonctionnement standard. Concrètement, lorsqu’un logiciel est peu ou pas accessible, un développeur de scripts est en mesure de créer précisément le script qui adaptera ce logiciel de manière à le rendre tout aussi utilisable que les applications habituelles, et ceci de manière absolument transparente pour l’utilisateur. Il faut savoir que, même pour les applications dites “populaires”, et notamment les outils Microsoft, des scripts existent d’origine dans Jaws.
JAWS coûte 2300,00 € et plus selon la version.

JAWS ACTIONS EXPRESS
JAWS ACTIONS EXPRESS est une version du site www.jaws-actions.fr utilisable depuis votre ordinateur sans connexion à INTERNET.

APPRENTI-WEB
APPRENTI-WEB est un didacticiel qui permet,
en autoformation, de découvrir la navigation sur INTERNET sans connexion à INTERNET.

StartNet-basic
Avec StartNet-basic, vous pouvez évoluer votre site sans pour autant devoir passer par l’apprentissage du XHTML et autre langage de programmation du WEB .
vous pouvez activer et utiliser des accessoires et bien sûr, développer des pages dites “articles”.
Dans le cadre de la création d’un nouvel article, vous avez la possibilité de passer par un assistant .

JAWS ACTIONS EXPRESS, APPRENTI-WEB et StartNet-basic sont des inventions de M. Philippe Boulanger.

Olinux
Olinux est un système alternatif à windows s’appuyant sur l’architecture de Vinux 1.4 lui-même dérivé de Ubuntu 8.10.
Contrairement à de nombreux systèmes d’exploitation, Olinux met l’accent sur l’accessibilité pour les personnes présentant des troubles de la vision avant de se préoccuper de l’aspect graphique.
Actuellement, Olinux intègre l’interface graphique Gnome, et le logiciel d’accessibilité Orca. La sonorité de la synthèse vocale proposée est proche de la synthèse vocale éloquence, bien connue des utilisateurs aveugles.
Olinux coûte 0,50€ et est conçu par Michaël Lurkin.

Apprenti-clavier
Apprenti-clavier permet l’apprentissage du clavier d’un ordinateur.
Il est dérivé du logiciel clavson, mis au point par l’association club micro son, notamment par Robert Agro, Thierry, Bertran, Alain Rousseau.
Cette version est faite pour clavier AZERTY.
Les enseignants peuvent modifier les exercices.

Agenda
Le programme agenda est un CALENDRIER et un GESTIONNAIRE de
RENDEZ-VOUS et de bloc-notes.
Il est MultiUtilisateur car il test si l’agenda a été modifié à la création d’un rendez-vous.
Il gère un deuxième agenda en option pour avoir par exemple
un agenda personnel et un professionnel.
A chaque rendez-vous est associé :
– un motif de 40 caractères.
– un lien avec le logiciel Fiche de base de donnée.
– un bloc-notes
– une alarme à armer
Lancé au démarrage de l’ordinateur
ou par le bureau, il affiche la liste
des anniversaires, pense-betes, rendez vous sur le jour en cours
avec d’autres jour sur option.
Des alarmes manuelles peuvent être crées.
Il a été créé par Jean-Claude MORTIMOR.

GWConnect
GWConnect est un programme accessible aux aveugles et malvoyants.
Depuis que la version initiale du client Skype est sur le marché à la mi-2003, gens de partout dans le monde ont utilisé pour réaliser des conversations vocale et des messages, de haute qualité, envoyer et recevoir des fichiers et rester en contact avec d’autres personnes.
Nombreuse personnes ayants des déficience visuels ont utilisé dès le départ Skype, pour faciliter la communication entre eux et leurs homologues voyants sur un même pied d’égalité. Mais dans la même mesure que le service a augmenté, le programme est devenu plus vaste. Depuis des année, nombreux utilisateurs des lecteurs d’écran ont tenter d’adapter des changements permanents dans le programme Skype avec des applications ou des scripts. Bien qu’ils ont très bien rempli leur objet, ces utilitaires doivent être constamment ajusté quand une nouvelle version de l’exécutable Skype apparaît, car le précédent ne travaillé plus ou pas correctement.
Mi 2011, Skype a commencé son programme de développeur SkypeKit. Ce service permet aux développeurs de programmes l’accès directement à presque tous les services de Skype sans avoir à utiliser l’interface utilisateur de Skype. Les développeurs peuvent maintenant écrire leur propre interface de Skype et facilement intégrer dans leurs propres produits. Et parce qu’il est très improbable que des services Skype change rapidement, GW Micro a décidé de profiter de cette occasion et de créer un simple, élégant, et une interface entièrement accessible à Skype, dont conçu en tête avec la communauté ayant une déficience visuelle.
Un contrôle complet sur l’interface utilisateur, sinon aussi un moyen que GWConnect ne changera pas considérablement le client Skype officiel de version en version.
b.2 pour les téléphones mobiles
Il n’existe à ce jour aucun logiciel libre conçus pour permettre aux aveugles une accessibilité aux téléphones mobiles.
Cependant, quelques logiciels propriétaires de certaines sociétés existent ; ce sont talk, mobile speak, voice over et siris.
Talk et mobile speak sont des synthèses vocales conçues indépendamment des téléphones mobiles auxquels elles sont compatibles. Vous trouverez en annexe les téléphones compatibles à talk et mobile speak.
Par contre, voice over et siris sont incorporés aux produits apple (iphone ipad).
Si voice over énonce les éléments à l’écran pour permettre aux aveugles et malvoyants d’interagir avec les iphones et les ipad, siris les aide à effectuer des actions à leur simple demande. Ils peuvent passer un appel téléphonique, envoyer un message, dicter une note ou encore consulter la météo…
C. état des lieux en Côte D’ivoire
L’inexistence en Côte D’ivoire de structures de formation en informatique adaptée pour déficients visuels, le coût élevé de la formation en cas de besoin, justifie l’existence de L’ONG hanhimanti. Elle a pour but de développer des services informatiques à l’endroit des aveugles et malvoyants vivant en Côte D’ivoire, par les moyens de télécommunication tels que, le courrier électronique et la téléphonie par INTERNET, en l’occurrence par l’intermédiaire de la conversation via INTERNET avec SKYPE.
Hanhimanti vise, les aveugles et malvoyants qui viennent d’être informés de leur état de handicapé de la vue, des aveugles et malvoyants qui, n’étant pas satisfaits de l’écriture Braille (système d’écriture avec points en relief destiné aux aveugles ou aux malvoyants) ; les utilisateurs d’ordinateur qui ne supportent pas la luminosité de l’écran et à qui il faut des prestations en informatique adaptée.
Les facteurs déterminants (ou clés ou de succès) (Je ne comprends pas ce point 3)
Les propositions (de solutions)
L’adaptation des ordinateurs et variantes à usage des aveugles et malvoyants
consiste préalablement à équiper les ordinateurs et téléphones mobiles des adaptations retenues pour l’accessibilité , par les soins de formateurs spécialisés.
Pour éviter les difficultés liées à la cécité comme les déplacements, la formation des aveugles et malvoyants à l’utilisation de l’ordinateur et variantes se fait au moyen de services de formation à distance sur Internet ( skype messenger web radio liste de discussion ) ;
ce qui suppose une connexion internet à haut débit et des ordinateurs.
Or, les coûts actuels des ordinateurs et des prestations internet ne permettent pas à la majorité des aveugles et malvoyants l’accès à internet ainsi qu’à des ordinateurs.
C’est pourquoi, l’état doit exonérer les ordinateurs des aveugles et malvoyants de taxe  afin de réduire les coûts ;
obtenir des fournisseurs d’accès internet, de Egouv et autres acteurs dans le domaine, de mettre à la disposition des aveugles et malvoyants, des ordinateurs connectés à internet, dans leurs services, sur l’étendu du territoire.
Ainsi, depuis ces structures, les formations se feront à distance.
Les formations des fonctionnaires et agents de l’état prévues dans le cadre des projets eGOUV, doivent prendre en compte les aveugles et malvoyants.
L’utilisation de l’ordinateur et ses variantes à l’école doit prendre en compte les aveugles et malvoyants.
Les handicaps concernés
Il s’agit des personnes atteintes de cécité.

Pour l’ONG Hanhimanti
Le Président
KOUAKOU N’Gbra Guillaume Charbel
Inspecteur d’Éducation


Copyright Cabinet Hanhimanti. Tous droits réservés.
Technologie web développer par ALTERNATE SYSTEM Michaël Lurkin). Hanhimanti.com utilise le logiciel libre WP-Ultime.

L'interface de ce site est optimisé pour les ordinateurs pc/mac ainsi que pour tout les terminaux mobile.